15 avril 2020

changer de slip (billet totalement contaminé au Covid 19)

J’ai bien écouté notre président Macron, avant-hier soir et si j’ai bien tout compris ce qu’il a dit, on devrait commencer à sortir du confinement, donc à déconfiner, à partir du 11 mai. Et c’est là qu’il m’a un peu perdu. Comment savoir si je pourrai faire partie de ceux qui pourront sortir de chez eux sans avoir à remplir une attestation de déplacement dérogatoire ? Sans avoir à m’inquiéter plus que de raison ? Parce que j’aurai été testé pour savoir si j’avais des anticorps ? Parce que j’ai moins de 70 ans ? Et... [Lire la suite]

31 mars 2020

des revendications solipsistes (billet non garanti sans coronavirus)

Hier, j’ai fait preuve d’un état d’énervement qui a dû légèrement transpirer dans le billet que j’avais écrit. Aujourd’hui, je suis plus calme, nettement plus calme. Je suis d’un calme olympien. Je suis zen, je suis un jardin japonais. Et pourtant, ce ne sont pas les sujets fâcheux qui manquent, ils sont comme les feuilles mortes, à l’automne, ils se ramassent à la pelle. Quand je repense au préavis de grève de la CGT, je suis toujours autant sidéré et je me sens comme la Vénus de Milo : les bras m’en tombent. Tout ça parce que... [Lire la suite]
26 août 2019

on est déjà presque à la fin du mois d’août et je n’ai rien à dire

C’est incroyable, quand même, ça : on est déjà presque à la fin du mois d’août, waouh, waouh, et je n’ai rien à dire ou si peu que je me demande si ça en vaut la peine que je m’exprime. En même temps (coucou Macron !), si je ne dis rien, je vais avoir l’impression d’être muselé, c’est censuré, d’être sous un régime dictatorial et ça, ça ne me plaît guère pour ne pas dire pas du tout. Ça m’amuserait presque, d’ailleurs, quand je lis certaines banderoles de manifestants, depuis les gilets jaunes et les casseurs réunis... [Lire la suite]
16 mars 2019

Gilles et John (acte encore)

Bon, John, tu t’es préparé pour la grande manif de cet après-m’ ? Oui, Gilles et comme on nous a dit de dire, aujourd’hui, c’est l’ultimatum. Je ne sais pas ce que ça veut dire mais je pense que c’est bien pour nous, ça, l’ultimatum. John, ça veut que c’est la dernière fois qu’on demande, après, on castagne. Mais, on n’a pas déjà commencé à castagner ? Si, mais avant, c’était sans ultimatum, ce n’était pas la dernière fois qu’on demandait avant de tout casser. Ah d’accord, c’est plus clair, maintenant, heureusement que... [Lire la suite]
09 février 2019

Gilles et John (acte 5)

Bonjour Gilles et John, puis-je vous poser quelques questions au sujet du grand débat national ? Bonjour, uniquement si vous n’êtes pas journaliste et si ça vous fait plaisir de nous revoir. Sinon, non. Oui, je confirme que je ne suis pas journaliste, juste un sociologue qui s’intéresse de près à votre mouvement et à la pertinence qu’il a. Dis-moi, Gilles, c’est bien pour nous, un sociologue ? Je pense, John, sinon, on le fout dehors. On n’a qu’à dire que oui. On va bien voir en fonction des questions. Oui, donc, on va... [Lire la suite]
29 décembre 2018

est-ce depuis ma crise de foi, que je suis devenu plus hargneux ?

Je ne sais pas s’il y a une relation de cause à effet entre mon reniement de baptême et mon tempérament plus hargneux, plus ronchon, depuis quelques temps mais on est en droit de se poser la question. Je suis en droit de me poser la question car je préfère me la poser à moi-même plutôt qu’on me la pose. Je n’ai pas besoin d’intermédiaire. C’est comme pour m’adresser à un Dieu, s’il en existe un, je n’ai pas besoin qu’on me serve de « go between » bon, en même temps (coucou, monsieur M.) je me suis si peu adressé à Dieu, dans... [Lire la suite]

11 décembre 2018

la gueule de bois

J’ai un peu mal à la tête mais je ne sais pas si c’est dû au froid piquant, tout à l’heure, en allant déjeuner en ville (« c’est le patron qui régale ») ou parce que les deux flûtes de champagne de 8h30, ce matin, c’était quand même un peu âpre. Ça m’a légèrement tourné la tête et j’ai eu un peu de mal à me remettre au boulot d’une façon aussi concentrée que d’habitude. Ou que chez Nestlé. Bref, comme le reste de la matinée a été compliqué du point de vue du boulot, autant vous dire que ça n’a pas été la meilleure matinée de... [Lire la suite]
06 décembre 2018

gilet jauni

Oh vous savez, c’est dur. Non, vous ne pouvez pas savoir comment c’est dur. Comment la vie est dure. Ben non, vous ne pouvez pas le savoir, vous, vous devez gagner des mille et des cents, vous devez avoir une belle bagnole, vous ne devez pas avoir de problèmes pour les fins de mois ni pour les fins du monde. Vous ne pouvez pas imaginer comment ça fait mal de voir le frigo vide à partir du 15 du mois. Et ce n’est pas parce qu’on a un congélateur plein qu’on peut se permettre de piocher dedans pour manger. Non, moi, je vous dis que... [Lire la suite]
20 novembre 2018

j’ai bientôt l’âge de mon année de naissance

Tiens, c’est drôle, me suis intérieurement écrié, ce matin, quand j’ai réalisé que bientôt, j’aurai l’âge de mon année de naissance. C’est-à-dire que je vais avoir 59 ans et je suis né en 59. En 1959, évidemment, est-ce utile de le préciser ? Oui, on ne sait jamais. Et c’est d’autant plus amusant que ça ne marche pas avec n’importe quel âge ni n’importe quelle année de naissance. Par exemple, si j’étais né en 60 (si j’avais tenu un peu plus), j’aurais 60 ans ? Ah tiens, oui, ça marche aussi, dans ce cas-là. Il doit bien y... [Lire la suite]
19 novembre 2018

Jacques a dit

Jacques a dit : bloquons les péages d’autoroutes, les rocades et les ponts ! Ouaiiis, bloquons les péages d’autoroute, les rocades et les ponts ! Jacques a dit : bloquons les ronds-points ! Ouaiiis, bloquons les ronds-points !  Ouaiiis, mais en empêchant les gens de passer, alors ! Jacques a dit : on paye trop de taxes et on paye trop d’impôts ! Ouaiiis, on paye trop taxes et on paye trop d’impôts ! Ah euh, excusez-moi, mais moi, je veux bien reprendre tous les slogans mais des... [Lire la suite]