09 janvier 2019

pour la première fois de ma vie, j’ai de la peine pour les gilets jaunes

Pour la première fois (et sans doute pour la dernière fois) de ma vie, j’ai de la peine pour les gilets jaunes (sans majuscules, s’il vous plaît) et ce n’est pas un scoop car dès le premier jour de leur mobilisation, je me suis insurgé contre leur mouvement que je ne comprenais pas tout comme je n’ai jamais très bien compris l’intervention de Jacline Mouraud avec sa vidéo que je n’ai vu que partiellement à la télévision et c’était très bien comme ça car sinon, je me serais étouffé d’indignation et à l’heure qu’il est, je serais mort... [Lire la suite]

05 janvier 2019

Bordeaux martyrisé

Une voiture incendiée dans la petite rue encore dépavée du patron, de l'épaisse fumée noire vers la cathédrale et que sais-je encore ? Ça suffit, là, non ? Jusqu'où veulent-ils aller, tous ces cons ? Et pendant ce temps-là, Mélenchon qui balance des messages hallucinants sur Internet pour attiser le feu auprès de gens incapables de réfléchir à la portée de leurs actes ! MÉLENCHON TA GUEULE, MAINTENANT !
01 août 2018

léguer son corps à la science infuse

Hier, j’ai évoqué mon incinération (valable uniquement quand je serai constaté mort car, évidemment, tant que je suis présumé vivant, ça ne compte pas) et aujourd’hui, j’aimerais évoquer ce qui suivra cet événement, quand il aura eu lieu. Et je vous le demande, en cent comme en mille, qu’est-ce qui suit des funérailles ?  Allez, je vous laisse chercher quelques minutes mais pas plus car je suis vraiment trop impatient de vous donner la réponse. Je brûle d’envie (ça tombe bien) de parler de ce que j’ai sur le bout de la... [Lire la suite]
30 juin 2018

intouchables ?

Ça fait deux fois que je suis amené à pousser le fauteuil roulant de Claude, la première fois, je l’ai fait spontanément et hier, pour la seconde, c’est le patron qui m’a demandé si je voulais bien venir car il a un problème de cruralgie et donc, pousser Claude, ce n’est pas ce qu’il y a de plus conseillé dans son état. D’ailleurs, Claude, a même très bien réagi, pour une fois car il a dit, avec une certaine lucidité : « Faut pas pousser, non plus ! » Justement, hein ? Et donc, me voilà en train de monter... [Lire la suite]
17 juin 2018

un dimanche en France

Et pendant ce temps-là, que fait donc Mélenchon ? Un dimanche en France… Un dimanche ordinaire en France, voilà ce qu’est aujourd’hui. Un jour dans lequel la France se reflète telle qu’elle est : un magnifique pays impossible à diriger. J’en veux pour preuve que les cheminot sont encore en grève (je sais, on avait dit « plus de pléonasme ! » mais difficile d’échapper à celui-ci) et demain, ce seront les épreuves du bac philosophie pour je ne sais combien de lycéens qui, pour beaucoup d’entre eux, doivent être... [Lire la suite]
10 février 2018

Charlemagne, jusqu'à la garde

Ce billet n’a aucun rapport avec le film qui est sorti cette semaine, Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand, qui est plus que certainement un très bon film mais je ne l’ai pas encore vu, je pense y aller lundi, s’il fait beau demain et demain, s’il fait beau lundi. Non, mon propos, aujourd’hui, c’est de parler de Charlemagne, cet homme à femmes en plus d’être un homme un barbe qui parfois, avait des idées folles, 1 200 ans avant le mariage gay mais ne Mélenchon pas tout. Quant à ses idées folles, c’est une autre histoire. On... [Lire la suite]

19 septembre 2017

en transit, pas du tout intestinal

Bon, alors comme ça, je suis toujours en vacances mais comme je suis chez moi, j’ai surtout l’impression d’être en week-end. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions car dès demain, je reprends la route. On peut donc dire que je suis en transit. Mais pas du tout en transit intestinal. Juste en transit comme quand on va très, très loin en avion et qu’on a des correspondances qui sont tellement longues qu’on doit passer une nuit à l’hôtel. Sauf que là, moi, ça aura fait trois nuits chez moi. Rien de très exotique mais... [Lire la suite]
17 septembre 2017

mauvais temps

Il fait mauvais temps, en France, hein ? C’est ballot, moi, hormis vendredi, j’ai eu du soleil et j’ai même pu faire une sieste sur la plage à deux reprises. Tee-shirt tous les jours. Parapluie ? Inconnu au bataillon. Quand je pense qu’il y en a qui vivent dans des immeubles sans aucune vue sur rien du tout. Et moi, j’avais la mer, des rochers et des pins parasol juste devant moi, depuis la fenêtre et la terrasse de ma chambre d’hôtel. Non, franchement, Mélenchon a bien raison, il y en a qui ont trop de privilèges. Eh... [Lire la suite]
09 septembre 2017

l'immobilisme

L’immobilisme, une veille de départ en vacances, je dois admettre que ça ne me convient pas. Ça ne me convient pas du tout. Au contraire, ça heurte mes façons de vivre et de voir les choses. Alors, je voudrais officiellement dire que ce n’est pas que parce que je ne serai pas là que ne manifesterai pas à Bordeaux la semaine prochaine, dans le cadre des Mélenchonneries et autre connades. Parce que j’en ai assez d’entendre quelqu’un, que j’aimais pourtant bien, avant, penser qu’il a le peuple entier derrière lui pour s’opposer à tout ce... [Lire la suite]
05 avril 2017

il faut absolument que je trouve quelque chose à dire

Oui, il faut absolument que je trouve quelque chose à dire pour le publier dans mon blog, aujourd’hui et si possible, ça serait bien que je trouve rapidement. Là, à l’instant T comme Tanné, il est exactement 12h52, presque 12h53. Je me connais, je me suis mal levé, ce matin et si je m’écoute, entre le fait que je dois aller en ville et que je préfère y aller de bonne heure pour ne pas rentrer tard et le fait que j’ai très, très, très envie d’aller m’allonger sur le canapé, mon cœur et ma raison hésitent et pourtant, je sais ce... [Lire la suite]