06 mai 2015

se laver les poêles

Bien sûr, il y a aura toujours des esprits pervers pour voir malice et obsession de la chose de ma part. Alors que par du tout. Et quand j’écris « pas du tout », c’est profondément « pas du tout », pas juste au bord. Parce que le titre ne veut rien dire d’autre que laver les poêles quand on en a sali plusieurs après avoir dîné. Ni plus, ni moins. Il  n’y a pas la queue d’une seule arrière-pensée dans mes propos. Il y a des queues de poêles et des queues de casseroles, certes, mais pas plus. Et des casseroles,... [Lire la suite]