19 juillet 2016

le plus discrètement du monde

Discrètement, en douce, depuis mon travail alors que je ne sais même plus si j’ai encore un bureau sous l’amoncellement de papiers qui se trouvent devant moi et à mes côtés. Discrètement, car je ne suis pas payé par mon patron pour écrire dans mon blog, même si ça serait quelque chose qui ne serait pas pour me déplaire. Mais j’en profite pour faire une pause, la première depuis que je suis arrivé, ce matin, à 2h50 et là, il est 10h20 au moment précis où j’écris cette phrase. Discrètement, chut, car en plus, je n’aimerais pas plus que... [Lire la suite]

30 septembre 2015

conférence de presse

Y a des jours où on aimerait être une petite souris. Enfin, juste le temps des sempiternelles réflexions limite idiotes des gens qui nous entourent et en particulier des gens avec qui on travaille, ces chers collègues. Tiens, par exemple, l’autre matin, lundi en huit, alors que je venais de sortir de la voiture, encore en pleine nuit, avant le petit matin, je suis allé dans mon bureau et je suis allé saluer deux collègues en train d’acheter en criée via Internet et je me disais que c’était paradoxal mais pourtant bien vrai : le... [Lire la suite]
15 décembre 2014

c'est reparti mon Kiki

On n’a qu’à dire ça, oui. C’est reparti mon  Kiki. C’est reparti comme chaque lundi matin sauf peut-être les deux prochains à venir. Oui, parce qu’il est probable, même si je ne le sais pas encore, si je ne le sais toujours pas, il est probable que je doive travailler dimanche et lundi prochain tout en ne sachant pas quel sera, quels seront mes jours de repos pour compenser. Je n’aime pas être dans l’expectative comme ça, je considère que c’est se moquer du monde. De la part de mon directeur, c’est considérer les employés comme... [Lire la suite]
31 octobre 2014

baston du matin, chagrin

Il y a des matins où ça commence plutôt mieux que d’autres mais comme il se pourrait qu’on n’ait pas droit au bien-être intégral (attention, je n’ai pas parlé de bonheur mais juste de bien-être), très rapidement, les événements, la vie, notre environnement nous rappelle à l’ordre et remet les choses en place : un peu de soucis, du stress et de la tension difficile à maîtriser ou à contourner. Impossible de faire comme si de rien n’était. On a marché dedans et ça reste collé au mental. Il faut faire avec. La journée ne sera pas... [Lire la suite]
01 février 2014

cinq par jour

Pourtant, la journée m’avait semblé bien commencer. Il n’y avait pas de raison. Sauf qu’en arrivant au boulot, je me suis senti fatigué comme jamais. Un coup de mou, un coup de rien, un coup pour rien. Alors, je me suis dépêché de me faire un café pour me fouetter l’envie et repartir comme en quarante. Le temps qu’il coule, je suis allé saluer Kiki, Manu et deux autres gars nettement plus insignifiants. Donner leur prénom ne donnerait aucune plus-value à ce billet. Et je n’ai pas osé trop ramené ma fraise alors qu’ils étaient en... [Lire la suite]
12 mars 2013

fournisseur de presque accès

Bon, hier, ça s’est plutôt bien passé. En effet, un dimanche que je pourrais qualifier de bon cru même si parfois, tout n’a pas été parfait mais dans l’ensemble, un dimanche dont j’aimerais me souvenir et je pense que ça se passera ainsi car je suis très attaché aux bons souvenirs. Sauf que hier, dans ce qui ne s’est pas tout à fait bien passé, il y a eu le fait que j’aurais bien aimé être servi par Angelo pour mes fruits et mes légumes, au marché, mais c’est la patronne qui s’est occupé de moi. Elle, encore, ça va. Je pense qu’elle... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,