25 juin 2018

premier bilan avec Chouchou

Je suis content de ce week-end chez les parents. Et toi, Chouchou ? Ça va, tu n’as pas été trop intimidé ? Tu n’as pas eu l’air, en tout cas. Au fait, je voulais te dire que j’étais désolé mais samedi soir, quand nous avons marqué le coup pour l’anniversaire du président, je t’avais complètement oublié dans la remise des cadeaux. J’en avais acheté trois, pour mes parents et moi et je vous ai zappés, Jean-Yves et toi. J’espère que tu n’es pas fâché. En même temps, mes parents et toi, vous vous connaissiez déjà vu que tu es... [Lire la suite]

09 août 2016

pas encore soixante

Hier, j’ai envoyé une carte électronique à Jean-Yves, mon grand-frère (dont je ne dirai pas le nom pour respecter son anonymat) afin qu’elle lui arrive ce matin et je sais qu’il l’a lue de bonne heure car j’ai reçu une notification comme quoi c’était le cas. Quand je l’ai écrite, hier, cette carte, j’ai failli lui dire que c’était la dernière ligne droite avant les soixante-ans. Mais non, ce ne sera que dans deux ans qu’il passera ce cap. D’ici là, il est encore dans la famille des quinquagénaires. En tout cas, ça me fait drôle de... [Lire la suite]
15 juin 2016

avec modération

Il en est des gens, comme des fruits, des légumes et des boissons alcoolisées. Certains sont bons pour notre équilibre et d’autres, sont à bannir de nos relations. Je vais prendre un exemple au hasard. Tiens, moi, puisque je suis là, juste là. Ce n’est pas la peine d’aller chercher plus loin ce que j’ai sous la main. Attention, je n’ai pas dit « dans la main !... » Donc, en ce qui me concerne, est-ce que je peux faire le point sur mes relations pour voir si je suis cohérent avec la phrase de l’introduction de ce... [Lire la suite]
14 juin 2016

mieux vaut en rire qu’en pleurer comme le disaient François-Marie et Pierre-Augustin

Y a des jours où j’me dis… Qu’il vaut mieux se dépêcher de rire de tout plutôt que d’en pleurer. Ou mieux vaut en rire qu’en pleurer. Je ne sais pas pourquoi mais ces deux citations me semblent tout à fait redondantes et curieusement, si elles ne sont pas de la même personne, elles sont de la même époque. À quelques quinze ou seize ans près. Comme Jean-Yves et moi, nous sommes de la même époque, mais là, à seize ans près réellement. En ce moment, il y a de quoi se les tatouer sur la figure, sur le cœur et dans le crâne, ces... [Lire la suite]
10 décembre 2014

soleil de 44 ans

Je m’en souviens parfaitement de ce dix décembre 1970, j’allais avoir onze ans et c’était un jeudi et en ce temps-là, un temps que les moins de 42 ans ne peuvent pas connaître, le jeudi, c’était le jour férié pour les élèves, les écoliers, les collégiens et les lycéens. Et donc, ce jeudi-là, du dix douze soixante-dix, je me souviens avoir passé une partie de l’après-midi dehors, dans le jardin tant il faisait beau, tant il faisait soleil. Et en écrivant ce souvenir, je me dis que c’est anormal que je me sois retrouvé dehors au lieu... [Lire la suite]
19 mai 2013

secrets de famille (2)

Nous sommes partis entre 16h et 16h30 de Bordeaux. Je ne suis pas tout à fait certain de l’heure du départ vu que j’écris ce billet hier, avant le moment de quitter Bordeaux et que je programmerai ce billet pour qu’il soit publié demain, donc, aujourd’hui, pour ceux qui vont le lire en temps réel, soit le dimanche 19 mai 2013. Jour où nous fêtons l’anniversaire de mon père. 80 ans. C’est drôle, ça paraît abstrait. Je ne les fais pas. Mais lui non plus.  Donc, il y avait mon père. Forcément. On avait bien pensé à ne pas l’inviter... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,