19 janvier 2015

quelques souvenirs

On a tendance à dénigrer (je parle des critiques et de la bienséance intellectuelle parisienne) une certaine catégorie de films (français, en particulier) qui sont jugés mineurs car sans doute moins ambitieux que ceux qu’on qualifie de chefs-d’œuvre mais peu importe, je n’ai pas envie de n’aller voir que des chefs-d’œuvre au cinéma. J’ai aussi envie d’aller m’y détendre, d’aller y passer un bon moment, de m’y sentir bien. Parfois, je me trompe et je n’aime pas le film, il m’arrive aussi de partir avant la fin quand ça me semble... [Lire la suite]