25 février 2019

comme une rupture amoureuse

Ce matin, ce fut comme une claque dans la figure, une claque bien sentie et pas seulement dans l’idée. Quand il m’a annoncé ce qu’il avait à me dire, j’avoue que je m’en suis douté avant même qu’il n’aille plus loin. Dès qu’il m’a dit : « Stéphane, j’ai quelque chose à vous dire et ça ne va pas vous faire plaisir… », j’ai su de quoi il était question. Effectivement, ça ne m’a pas fait plaisir et il avait l’air sincèrement désolé même si au fond de lui, c’est un mal pour un  bien. De toute façon, il faut savoir... [Lire la suite]

29 octobre 2018

chronique d’un plaisir annoncé

Il ne faut pas croire que je ne vis que dans la contrainte et dans la discipline. Bien sûr que j’aime me lever tôt (contrairement aux chiens qui n’aiment pas trop le véto…) Oui, j’aime me lever de bonne heure tout comme j’aime me coucher de bonne heure, sauf exceptions (des sorties au spectacle, un dîner ici ou chez des amis…) parce que c’est mon rythme naturel. Je suis né aux alentours de sept heures, un matin de fin 1959, je m’en souviens très bien, d’autres avaient encore envie de dormir mais moi, j’avais déjà envie de sortir et de... [Lire la suite]
17 octobre 2018

aujourd'hui, j'ai eu le syndrome d'asperger

Eh oui, aujourd’hui, j’ai eu le syndrome d’asperger. Ça fait même deux fois en six jours. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Parce que pour m’en débarrasser, après, ça ne sera pas une mince affaire. Comme tous les problèmes d’habitudes qui deviennent des addictions. Le cerveau a ses raisons que le cœur ignore. En même temps, mon syndrome d’asperger, l’autre fois et aujourd’hui, c’est pour la bonne cause du ménage d’ici. Sinon, je ne me serais pas embêté à me contorsionner comme je viens de le faire, juste après déjeuner... [Lire la suite]
08 octobre 2018

cinq, quatre, trois, deux, un, zéro, stop !

Cinq, quatre… Ça y est, le compte à rebours est commencé. J’ai déjà fait pas mal de choses, ce matin. Entre autres, aller aux Quinconces pour prendre la presse gratuite, écrire, lire, ranger la vaisselle d’hier soir, mettre le linge propre dans le panier pour le repassage et préparer le déjeuner. Mais je ne suis plus en week-end pour autant, du moins, dans les un peu plus de trois heures. Parce que là, je suis dans une espèce de course contre la montre. À 11h pétantes, j’ai cours avec le coach. Et avec le patron puisque nous y allons... [Lire la suite]
05 septembre 2018

férocorrompu

Non, ce mot n’existe pas mais je m’en fous un peu car là, ce qui compte, c’est que je me sens fourbu, flapi, esquinté et tout un tas d’autres synonymes pour exprimer une fatigue physique intense. Encore une fois, j’aurais dû envoyer Chouchou à ma place, pour le cours avec le coach car encore une fois, il a dû me prendre pour lui et m’a fait subir un cours qui était largement trop fort pour moi. La preuve, j’ai commencé d’avoir mal partout dès la fin de la deuxième série du premier exercice. Et là, j’ai eu la nouvelle confirmation de... [Lire la suite]
12 juillet 2018

tu transpires tellement mieux que moi

Tu vois, Chouchou, tu as bien fait d’y aller à ma place, hier, avec Jérémy. Moi, je n’aurais pas su faire tous les exercices qu’il t’a demandé de faire – et tu as bien fait d’obéir, ma réputation était en jeu. Il a bien vu que tu avais plus de force et de résistance que moi. Normal, avec autant d’années en moins… J’ai donc échappé au pire : faire quatre fois la chaise contre un mur, mais sans chaise ! Faire des séries de dix pompes avec les pieds sur un step ! Bon, oui, tu ne l’as fait que trois fois car ensuite, ce... [Lire la suite]
11 mai 2018

plein de petits David contre un gros Goliath

Je crois que n’était vraiment pas une bonne idée d’organiser un rassemblement avec autant d’espèces qui ne vont pas du tout ensemble. Mais bon, comme on s’ennuyait, au boulot, cette nuit, bien trop calme par rapport à d’habitude, mes collègues de la plate-forme sont venus dans mon bureau et on a discuté et c’était à qui de se plaindre de ceci, à qui de critiquer cela, à qui de déblatérer sur ceux qui n’était pas là et ainsi de suite et ainsi soit-il et amen. Alors moi, à un moment, en déconnant, je leur ai dit : « vous... [Lire la suite]
02 mai 2018

chargement d’après-midi

On va donc commencer par déjeuner, frugalement, parce que, ensuite, si le coach me demande de faire l’avion qui nage la brasse, allongé sur le ventre au sol, je vais me sentir lourd, lourd, lourd. Ensuite, je rangerai la vaisselle dans la machine à la laver et je débarrasserai tout ce qui doit l’être dans la cuisine. Enfin, j’accueillerai Teresa (à moins que ça ne soit Josefa ?) pour sa première fois chez nous. Elle vient nous aider pour le ménage et le repassage mais il ne faut pas lui dire que c’est une femme de ménage. Elle... [Lire la suite]