25 février 2016

à la mairie ?

Je suis subitement en train de penser, alors que je viens de mettre tous les stocks à zéro sur notre filiale d’Arcachon, je suis subitement en train de penser que pourquoi monsieur Juppé ne m’aiderait-il pas dans ma recherche d’appartement dans Bordeaux centre mais pas dans l’hyper-centre ? C’est vrai, ça, j’ai cru comprendre qu’il n’habiterait peut-être plus ici dans un peu plus d’un an, ça veut donc dire que son appartement va être inoccupé et quand on sait combien ça se détériore et ça se déprécie, un appartement vide, je me... [Lire la suite]

22 février 2016

pas très catholique

Ma cousine s’appelle Isabelle. Notre femme de ménage s’appelle Isabelle. Et aujourd’hui, c’est la Sainte Isabelle. Vais-je leur souhaiter une bonne fête ? Non. Je ne vois pas pourquoi je leur souhaiterais une bonne fête, tout d’un coup, alors que je ne le fais jamais et que je suis un laïc républicain. Je veux bien les honorer (sans double sens) mais pas parce qu’une lointaine Isabelle aurait été sanctifiée voire canonisée, voire peut-être même ointe, non, je veux bien les honorer pour ce qu’elles représentent, pas pour ce que... [Lire la suite]
19 décembre 2015

envie de ne pas avoir d'envies

C’est sans doute un peu pour ça, hier, que j’ai fredonné le Temps des Cerises car pour moi, hier, c’était un jour à avoir envie de ne pas avoir d’envies. En plus, ce n’est pas la saison des cerises. Alors, il faudra patienter pour qu’il revienne leur temps. Il y a des jours comme ça où on se lève fatigué avec un sentiment d’injustice profonde et la sensation qu’on ne saura pas aller au bout de cette nouvelle journée qui commence et dont on sait qu’elle aura des relents d’éternité. Et comme l’éternité ne m’a jamais attiré, bien au... [Lire la suite]
10 septembre 2015

l'arrivée des autres

Bonjour, bienvenue chez nous, nous allons vous montrer votre chambre… L’arrivée des premiers autres, des premiers hôtes… on se croirait dans une émission de télé sur TF1 où des propriétaires de maisons d’hôtes ou d’hôtels se reçoivent les uns, les autres pour se noter tout en se balançant des vacheries car franchement, si  on veut gagner, faut savoir être un peu salopard sur les bords et même dedans. En tout cas, avant-hier, ce fut l’arrivée des trois premiers invités de nos vacances aux Sables. Deux habitués et un petit... [Lire la suite]
02 juillet 2015

gloutons d'anniversaire

Ma cousine est venue me claquer une bise au bureau mais sans prendre de poisson, cette fois. Donc, elle n’est pas venue aux aurores mais à l’heure du déjeuner et comme je l’avais imaginé, en découvrant à quelle heure elle allait arriver, quand elle m’a proposé que nous déjeunions ensemble, non seulement j’ai dit oui mais en plus, je lui ai ajouté que j’allais moi-même le lui proposer. Le temps de terminer deux ou trois choses avec mon binôme, elle est allée au centre commercial, à quatre stations de tram de là pour faire un peu de... [Lire la suite]
15 juin 2015

sur toute la ligne

Ah ça, on peut dire que je me suis trompé, et pas qu’un peu, sur toute la ligne, hier. Honte sur moi ! J’ai parlé du premier anniversaire de mariage en écrivant une fin de billet sur les noces de papier. Et j’ai eu l’air malin, pendant l’apéritif, à Dorimont, hier midi, quand, devant nos amis, j’ai porté un toast en restant assis et en annonçant que pile un an avant, c’était notre mariage. Et que nous allions boire à nos noces de papier. Mais que comme je ne voulais pas marquer le coup ostensiblement, les seuls témoignages... [Lire la suite]

05 juin 2015

contre quatre

Évidemment, que ça va bien se passer mais je le connais, il n’est pas habitué à être minoritaire et je sais, pour l’avoir vécu en d’autres lieux et avec d’autres gens, que quand on se sent minoritaire, il fait savoir faire ce qu’il faut pour montrer qu’on existe. Se faire entendre. Mais moi, à sa place, avant qu’elles n’arrivent, j’aurais mis les choses au clair tout de suite : je ne fais pas la vaisselle, je suis en RTT. Je ne m’occupe que d’ouvrir une bouteille de vin. Et éventuellement de couper le pain mais seulement s’il n’y... [Lire la suite]
17 avril 2015

robotique

Nous devions y aller à quatre, puis, l’un d’entre nous s’est désisté et nous nous sommes retrouvés à trois mais c’était sans compter que j’avais de la ressource, j’ai contacté Isabelle, ma cousine et je lui ai proposé de se joindre à nous pour que nous soyons de nouveau quatre. Quatre selon les organisateurs mais deux selon la police. Qui disait vrai ? On va dire que c’était nous… je nous fais particulièrement confiance sur ce coup-là. Nous y sommes donc allés tranquillement et nous avons dîné avant. Comme si nous avions faim.... [Lire la suite]
24 mars 2015

de trois à cinq

Le mardi, c’est le jour où Isabelle, la femme de ménage, vient l’après-midi. À partir de 14h et pour deux heures mais qui peuvent facilement durer jusqu’à 16h30. Alors, pour lui permettre de ne faire que du ménage, dimanche, en fin de journée, j’ai fait le repassage pour gagner du temps. Comme si j’avais eu un pressentiment que ce mardi, ça ne serait pas forcément une journée de bonne fortune pour moi. En effet, je me suis levé à l’envers, la tête ailleurs, là où ça lui fait mal et là où je n’allais plus beaucoup, ces temps derniers.... [Lire la suite]
11 mars 2015

agressions multiples

En choisissant ce spectacle, en juin dernier, au Pin Galant et en y allant, hier soir, avec Isabelle, ma cousine préférée, je ne pensais pas subir autant d’agressions. Au point que j’aurais volontiers écrit agrrrrresssssions avec plein de R et plein de S. En tout cas, la soirée a mieux commencé qu’elle ne s’est terminée mais jamais, au grand jamais, je n’ai autant subi un spectacle sans pouvoir m’en échapper. Je n’ai pas voulu planter Isabelle, pensant qu’elle, elle y trouvait son compte et en plus, en m’asseyant à la place que... [Lire la suite]