05 janvier 2019

Bordeaux martyrisé

Une voiture incendiée dans la petite rue encore dépavée du patron, de l'épaisse fumée noire vers la cathédrale et que sais-je encore ? Ça suffit, là, non ? Jusqu'où veulent-ils aller, tous ces cons ? Et pendant ce temps-là, Mélenchon qui balance des messages hallucinants sur Internet pour attiser le feu auprès de gens incapables de réfléchir à la portée de leurs actes ! MÉLENCHON TA GUEULE, MAINTENANT !

22 novembre 2018

are, ure, éril et autres

Je voulais faire mon malin en vous proposant un rébus que j’ai découvert quand j’avais moins de dix ans mais probablement plus de 8 ou 9 alors que nous habitions Senlis et que chaque année, nos parents nous offraient L’album des jeunes du Reader’s Digest et je me souviens avoir été frappé par l’intelligence d’un rébus dont la solution, qui m’a beaucoup plus, ne me disait pourtant rien. Il y était question d’un homme (probablement) que je ne connaissais pas et d’une chose le concernant. Et plutôt qu’en parler trop, justement, en voici... [Lire la suite]
13 novembre 2018

un recommandé pour la Poste ?

Oui, je vais envoyer un courrier en recommandé pour le centre de tri de la Poste de Roubaix. Est-ce que ça leur arrive souvent, aux postiers et postières, de recevoir des courriers en recommandé ? Avec accusé de réception ? Parce que moi, tout à l’heure, c’est ce que je vais faire. Pourquoi parce que je les accuse de non réception d’un colis pour un ami de là-haut-de-France. Et pas que. Même si pour Roubaix, je n’ai qu’un seul litige en cours, en revanche pour autour de chez moi, j’en ai 3 autres en ce moment. J’ai donc un... [Lire la suite]
13 août 2018

Trump, sort de ce corps !

Dans le cadre du deuxième amendement, celui qui autorise le port des armes, aux États-Unis, je viens de me commander un pistolet par Internet. Et je n’en reviens pas comment ça ne m’a posé aucune difficulté de faire cet achat. On ne m’a rien demandé, ni copie de ma carte d’identité, ni celle de mon passeport, ni d’autorisation parentale mais en même temps, je suis majeur, alors, l’autorisation de papa, maman, autant vous dire que je m’en tamponne le coquillard. Je dis ça mais en même temps, c’est juste parce que je suis devant mon... [Lire la suite]
12 août 2018

comment je dois le prendre ?

Vendredi, en rentrant du boulot, à l’heure du déjeuner, j’ai ouvert la boîte aux lettres et j’y ai vu une enveloppe à mon nom, un peu épaisse et comme je n’avais rien commandé nulle part, sur Internet, je me vraiment demandé de quoi il pouvait s’agir. Dans l’ascenseur, j’ai tourné et retourné l’objet en question pour avoir un indice mais arrivé au cinquième, là où j’habite (ça tombe bien, hein ?), j’ai ouvert la porte de chez moi et me suis précipité dans la cuisine pour l’ouvrir, le paquet. J’en ai sorti un livre. « Le... [Lire la suite]
11 juillet 2018

au four (à micro-ondes) et au moulin (à poivre)

Je ne peux pas être partout, Chouchou. Je te rappelle que si tu es à mon service, ce n’est pas que pour mon bon plaisir, ni pou ton bon plaisir, je n’arriverai pas à fournir, cet après-midi et avec cette chaleur, je préfèrerais que ce soit toi qui transpires au lieu de moi. Parce que comme hier, j’ai eu froid, au boulot, je voudrais éviter les amplitudes thermiques néfastes pour mon organisme, on ne sait jamais. Nous entrons dans une des hautes saisons, à mon travail, alors, je ne peux pas me permettre de tomber malade. Ni de tomber... [Lire la suite]

07 juin 2018

pas de billet, aujourd'hui

Non, je pense que je n’écrirai aucun billet, aujourd’hui. J’ai couru toute la matinée au travail, puis pour faire les courses de fin de semaine et pour aller rendre service au patron qui attendait que je fasse deux ou trois choses pour lui sur Internet et pour aller chercher ma commande, enfin arrivée, chez Bouchara et le temps de rentrer à la maison, il va être 15h30. Alors, le mieux, je crois, c’est que je me jette sur un fauteuil relax de la terrasse, avec un bouquin pour me donner bonne conscience, soit celui que j’ai en cours,... [Lire la suite]
20 avril 2018

et on a le droit de ne pas être d’accord avec la minorité silencieuse ?

Bon, ça, c’est fait. Et plus vite que ce que j’aurais pu imaginer. Surtout de la part du président. D’accord, je reconnais que je lui ai un peu forcé la main mais si je ne l’avais pas fait, on en serait encore aux tergiversations du genre : « On y va aujourd’hui ou demain ? Aujourd’hui, c’est bien mais demain, aussi. Et si on ne le fait pas tout de suite, ça va encore traîner. Alors que si on peut, ça serait bien de prendre encore un peu de temps pour la réflexion. Et si ça se trouve, ça va faire comme d’habitude, entre... [Lire la suite]
23 février 2018

du haut de mes douze ans chétifs

C’était en 1972. L’année scolaire qui allait de septembre 1971 à juin 1972. J’avais douze ans et j’entrais au lycée Denfert-Rochereau, section collège, à St Maixent, dans les Deux-Sèvres. Une nouvelle année dans un nouvel établissement avec des nouveaux professeurs et peut-être des nouveaux camarades mais ça, ce n’était pas gagné d’avance. Ça ne me dérangeait pas outre mesure car j’avais déjà commencé à écrire des histoires dans lesquelles j’avais vraiment des amis même parmi certains profs ou pions. J’étais comme ça, moi, je... [Lire la suite]
13 décembre 2017

absolution, dissolution, résolution, amen

Hier, en écrivant le paragraphe 2 de mon billet, qui en comportait 7 (c’est bien de le dire car personne ne l’avait remarqué, j’en suis sûr), j’ai utilisé le verbe absous au participe passé et je ne me suis posé aucune question car je n’ai eu aucun doute quant à sa forme grammaticale. Idem pour l’orthographe. Moi, Stéphane G., je suis absous avec un « s » à la fin car je suis plusieurs dans ma tête, tout le monde le sait, jusque-là, rien que de très normal. Non, en revanche, dans la soirée, je me suis mis à me demander... [Lire la suite]