01 janvier 2017

superstitions du Nouvel An

Parmi les superstitions traditionnelles du Nouvel An, il en existe qui perdurent mais d’autres sont tombées dans certaines oubliettes. Manger des lentilles, par exemple. Il paraît qu’il fallait consommer ces légumineuses le 1er janvier, surtout en Italie, parce que c’était dans l’optique de devenir riche. D’ailleurs, cette coutume remonte à une époque ancienne où il était d’usage d’offrir une bourse pleine de lentilles en faisant le vœu que chacune d’elles se transforme en pièce de monnaie. Du côté de l’Espagne, ce sont plutôt douze... [Lire la suite]

13 juillet 2015

les prénoms de la bande

Dans mon entourage proche, il y a cinq personnes que j’aime particulièrement. Aucun pour les même raisons que les autres et je voudrais parler un peu d’elles car je pense qu’il est bien de faire des compliments ou des hommages, de temps en temps, surtout quand on est connu pour être un râleur de première. Parce que je bougonne plus souvent que je ne félicite, je dois bien le reconnaître. Mais je me soigne, vous savez. Je consulte un psy parce que mon but, ce serait ne plus faire que râler et ne plus jamais complimenter. Non, je... [Lire la suite]
06 juillet 2015

les volets clos

Tu me regardes dormir pendant que je fais semblant. Pendant que je suis allongé sur ce transat, mi soleil mi ombre. Pendant que la chaleur ne fait pas semblant de nous accabler, surtout après l’heure du déjeuner. Tu me regardes dormir alors que je n’ai que les yeux clos mais pas l’esprit. Je sens ton regard sur moi sans pouvoir véritablement le définir. En définir l’intensité, la curiosité ni l’envie. Tu ne fais pas semblant de ne pas dormir, toi, je le sens. Même les yeux fermés. Je sens que tu es là, bien éveillé, presque à l’affût.... [Lire la suite]
26 janvier 2015

Είμαι ο Τσάρλι

Il y a pourtant une énorme différence entre « cela suffit » et la suffisance. Entre le « cela suffit » du peuple grec et la morgue de Jean-Luc Mélenchon, hier soir, lors de l’annonce de la victoire de la coalition de la gauche radicale, Syriza, dirigée par le jeune et pimpant Alexis Tsipras. Parce qu’on aura beau dire, mais que contester, dans cette élection démocratique ? Vox populi, vox dei, si je puis m’exprimer ainsi. Alors bien sûr, ça m’arrange que ce soit un parti d’extrême gauche plutôt qu’un parti... [Lire la suite]
04 janvier 2015

chasse au gaspi

Je voudrais juste revenir sur mon billet d’hier et remettre les pendules à l’heure d’hiver. J’ai présenté mes vœux de grosse, de grosse et de grosses à tout le monde mais en réalité, j’avais quelques restrictions à ajouter aujourd’hui, si je veux être juste et surtout, ne rien gaspiller. Parce que ça n’est pas la peine de souhaiter une bonne année 2015 à celles et ceux pour qui ce sera une année pourrie. Et comme j’ai quelques listes sous les yeux, sans dire aucun nom en particulier, je voudrais juste dire à celles et ceux qui sont... [Lire la suite]
21 juillet 2014

Xenia

C’est presque « in extremis » que je suis allé le voir, ce film. Parce que ça fait un mois qu’il est programmé au cinéma Utopia, à cent mètres de chez moi et comme à chaque fois, je me dis toujours que j’ai le temps et le temps passe, comme toujours, comme tout le temps et là, soudain, je réalise que dans les dernières séances prévues, il n’y a plus que la dernière qui me convienne, pour laquelle je suis disponible et donc, je me suis fait un peu violence en allant le voir à 21h30, hier soir, tout en sachant que ça allait me... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
15 juillet 2014

grecque en équilibre

Quand on me demande si je peux citer rapidement trois des plats qui me font le plus plaisir à manger ou même, à imaginer que je vais les manger, en général, il y a les gambas flambées au pastis (et pourtant, je n’aime pas en boire, du pastis, ni aucun alcool, en général) avec un tartare de tomates ; il y a tous les risottos, en général et il y a la salade grecque. Pour cette dernière, j’ai eu la révélation en 1987, quand je suis allé là-bas pour la première fois et une fois la première bouchée un peu âpre de feta véritable, j’en... [Lire la suite]
03 juillet 2014

partir, c'est revenir un peu

J’ai toujours aimé partir. Partir en voyage. Partir en ville. Partir pour partir. Parce que je ne tiens jamais en place, d’une part et parce que j’aime bien revenir, d’autre part. Ce que j’aime le plus dans les voyages et les vacances, c’est non seulement le voyage et les vacances mais aussi le fait que ça se termine, que je rentre chez moi et que j’ai tout le loisir d’y repenser, à mes voyages et à mes vacances. Regarder les photos (en surnombre, toujours) pour rester encore là d’où je rentre. Parce que, à travers les photos, c’est... [Lire la suite]