07 janvier 2021

un silence

La parole est d’argent mais le silence est d’or, disait-on dans les bonnes chaumières. Et je crois même qu’on continue à le dire mais ça se perd, c’est dommage. Et c’est moi qui dis ça, que c’est dommage, moi, le bavard invétéré, le clavardeur compulsif, l’addict aux mots et celui qui a toujours été plus à l’aise à l’écrit que dans le mutisme même si mon côté sauvage me fait souvent plus observer que parler. Mais écrire ne revient-il pas au même que parler ? Parce que parfois, je sais que je ferais mieux de me taire mais je n’y... [Lire la suite]

15 septembre 2020

chacun chez soi et les moutons seront bien gardés

On l’a appris hier après-midi, peu après 15h, de la bouche même de la préfète de Gironde, nous ne sommes pas entrés en reconfinement mais peu s’en est fallu. Ce qu’il faut en retenir (si je n’ai rien oublié car entre temps, une nuit m’est littéralement passée dessus), c’est que la situation est catastrophique, chez nous mais que nous n’allons pas nous mettre en réclusion. C’est déjà ça. Même si certains auraient mérité de l’être mais en même temps, c’est facile pour moi de dire ça car je le sais très bien que l’herbe est toujours plus... [Lire la suite]
10 mai 2020

déconfits (billet de moins en moins contaminé au Covid 19)

Dernier jour du confinement, du moins pour nous, à Bordeaux, Gironde, Nouvelle-Aquitaine, Sud-Ouest de la France, Europe, Terre. C’est peut-être un peu long pour l’adresse, là, non ? Oui, j’aurais pu condenser un peu plus ma pensée et concentrer mes écrits au lieu de les diluer de la sorte. Restons concentrés, comme ils disent toujours, chez Nestlé, dans la branche lait en tube. Sauf dans l’unité vénitienne car là, comme il y a beaucoup d’eau, ça n’arrange pas les bâtiments et ils sont obligés de fermer l’usine de production car... [Lire la suite]
25 août 2019

un retour à l'anormal

À force de vivre (presque) la moitié du temps à Biscarrosse, depuis le début de l’été, quand je rentre à Bordeaux, comme hier soir, tard, je me demande si c’est un retour à la normale ou un retour à l’anormal. En effet, quand je suis là-bas pendant un certain temps et régulièrement (ou l’inverse), je m’y habitue vachement bien. Et quand je reviens chez moi, j’ai besoin d’un certain temps d’adaptation. Ou de réadaptation. Probablement un effet du jet-lag entre les Landes et la Gironde. C’est un jet-lag très peu connu puisqu’il semble... [Lire la suite]
16 mai 2018

Donostian nago

Normalement, si les choses se sont passées comme prévu, je suis en train de me balader en ville. Pas à Bordeaux, mais sur mon lieu de petites vacances. Pas en Gironde. Pas en Nouvelle Aquitaine non plus. Pas en France, de toute façon. À moins de trois heures de route. Il n’y a pas beaucoup de possibilités, si on y regarde de plus près. À part l’Espagne, je ne vois pas où je pourrais aller par la route en moins de trois heures de chez moi et qui soit à l’étranger. Non, ce qui aurait été plus troublant, c’est si j’avais dit que c’était... [Lire la suite]
08 février 2017

avec Sophie la girafe, ça ne serait pas arrivé

On ne va peut-être pas ressasser tous les jours les mêmes histoires, c’est pourquoi je me propose de prendre un bol d’air et aujourd’hui, ne pas évoquer l’affaire Fillon and Co autrement que pour dire que je ne vais pas en parler. J’ai envie d’autre chose. J’ai envie de choses plus légères. Alors, je vais évoquer certains faits divers qui vont assurément faire diversion. J’ai entendu dire à la radio, ce matin, qu’une nounou girondine venait d’être condamnée à deux ans de prison dont un fictif pour homicide involontaire par imprudence... [Lire la suite]
01 août 2015

se faire passer dessus

Normalement, quand je rentre du boulot, en fin de matinée, le samedi, après une semaine toujours relativement bien chargée, j’aime bien passer sous la douche pour me laver de tout :, me laver de toute odeur de poisson, me laver de toute notion de travail et me laver de tout soupçon. Je mets mes vêtements dans le lave-linge (ah ben non, je ne l’ai pas encore fait aujourd’hui, ça sera pour tout à l’heure, tiens…) et je redeviens un homme neuf. Enfin presque. Plutôt en bon état comme neuf car à mon âge, ce serait pure folie que de... [Lire la suite]
27 juillet 2015

on a vu sa culotte

Je vous jure que c’est vrai. Hier, nous sommes allés passer la journée à Blaye, sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde. Le président et moi, nous connaissions déjà, évidemment, pour y être allés au moins deux fois depuis un peu plus de quinze ans maintenant que nous habitons à Bordeaux mais comme nous ne savions pas trop quoi proposer pour la journée aux deux jeunes lyonnais en vacances chez nous, nous avons pensé que ça pouvait être une virée plutôt plaisante. La ville de Blaye en elle-même, je ne sais même pas si nous y... [Lire la suite]
01 décembre 2014

phobies (2)

Je suis révolté, scandalisé, outré. Aucun mot n'est assez fort pour définir ce sentiment d'injustice qui m'habite. Que je vous narre par le début : Simplet est un mec un peu innocent, l'idiot du village comme on disait jadis et naguère. Mais voilà, Simplet (c'est son surnom, évidemment), il n'est pas si con que ça car c'est un mec en phase avec l'environnement qui l'entoure : il aime les gens, il aime les animaux et il aime la nature. Il a la chance de vivre à la campagne, dans un petit village de Gironde, Saint-André-les-Bouses, où... [Lire la suite]