23 juin 2016

un mauvais moment à passer

J’interdis à tout le monde de dire que je ne fais que ronchonner parce que j’aurais mes chaleurs. Je n’ai pas mes chaleurs. C’est la météo qui est en chaleur. Et tout le reste autour, ne fait qu’aggraver la situation : l’agitation sociale, les poubelles non ramassées, les nuits pas forcément très bonnes, le travail un peu compliqué, le lendemain de la Fête du Bruit, le vote des Anglais pour rester dans l’Europe ou non et le bruit des hélicoptères qui survolent Bordeaux en ce moment (à cause d’une éventuelle manifestation ou à... [Lire la suite]

23 mai 2015

hé, con, taxe

Dans les éventuelles pistes à creuser pour faire entrer de l’argent dans les caisses de l’état, il y en a une à laquelle, j’en suis sûr, personne n’a jamais pensé. Et moi, c’est ce matin que ça m’est venu à l’esprit. Et c’est à cause du feu d’artifices d’hier soir, à Bordeaux, que j’y ai pensé ce matin. Ah ça oui, on peut dire que quand j’ai un truc dans la tête, je ne l’ai pas dans le… vous savez, dans le… dans le sillon glutéal, voilà, c’est ça ! Je ne peux pas dire mieux. Mais franchement, tout ce qu’il ne faut pas faire pour... [Lire la suite]
30 juin 2014

bleu, blanc et regarde, c'est bleu, blanc et

Je pense que c’était la première fois que j’allais tout seul à un feu d’artifices. Ou alors, si ça m’est déjà arrivé, je ne m’en souviens pas. Je ne m’en souviens plus. En tout cas, hier soir, après avoir entendu très fortement celui de jeudi soir, alors que nous rentrions de l’aéroport à notre retour d’Amsterdam, alors que je n’ai pas entendu celui de vendredi soir auquel j’avais espéré y aller mais la fatigue a eu raison de moi, alors que celui de samedi a été annulé au nom du principe de précaution à cause du risque d’intempéries,... [Lire la suite]
29 juin 2014

météo en aternance

Le gars (ou la fille) qui travaille à la météo, chez Dieu, s’il existe, ce doit être un(e) stagiaire en alternance. Parce que quand on voit comment ça se passe depuis quelques temps, ça ne peut pas être autrement. Déjà, quand nous étions à Amsterdam, nous avons eu du frais presque très froid en arrivant à l’aéroport, de la pluie, du brouillard et du vent en pleine après-midi (à 16 heures) alors que nous avions quitté Bordeaux quelques heures plus tôt sous une chaleur pas tout à fait accablante mais presque. Et quand le patron appelait... [Lire la suite]