11 novembre 2018

le pipi des grands hommes

C’est avec une certaine émotion que je me suis laissé aller à regarder la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, celle de 14-18, sur France 2, tout à l’heure. Parce que c’est bien de ne pas oublier. Parce que les jeunes générations n’ont plus de lien avec ce drame. Et bientôt, dans quelques vingt ou trente ans, ça risque d’être la même chose, pour celle de 39-45. J’ai aimé la sobriété de la mise en scène, les choix musicaux : le violoncelle sur du Bach, ce qui m’a rappelé Rostropovitch, en 1989, lors de la chute du mur... [Lire la suite]

06 avril 2018

les fichés C

Il y a des fichés S pour qualifier des gens potentiellement dangereux et je propose qu’on crée les fichés C. À quoi cela correspondrait-il ? À recenser les cons. Les cons reconnus comme tels. Les cons absolus et sans discussion possible. Les cons intégristes.  Et pour servir d’exemple, j’en ai quelques-uns à entrer dans cette liste. Et tant pis si ça ne leur plaît pas. Mais en même temps, je me dis qu’ils le sont tellement, cons, que si ça se trouve, parce que je vais parler d’eux, ils seront contents avant d’être... [Lire la suite]
28 novembre 2017

une petite bolée de Cid

C’est dans la voiture que j’ai entendu cette phrase qui m’a touché au plus profond de mon cœur voire de mon âme, si j’en ai une : « J’attends le silence et la nuit pour pleurer. » Je ne saurai dire à quel propos elle a été citée ni dans quelle émission de radio, tout ce que je sais, c’est que c’était sur Europe 1. Et c’était hier. Si mes souvenirs sont bons, je pense que c’était en début d’après-midi et que j’étais au volant de ma voiture. Je partais faire quelques courses que j’avais oubliées le matin même.... [Lire la suite]
11 juillet 2017

11 juillet 2019

Je reprends le boulot. Ce matin, j’ai repris le boulot. Je me suis levé. Comme d’habitude. Comme avant mon problème de santé de la semaine dernière. Je n’ai pas écouté la radio à la maison avant de partir mais dans la voiture, oui. Mais d’une oreille un peu distraite car à 3h du matin, ce sont des rediffusions de la veille ou de l’avant-veille, sur Europe 1. Le meilleur, qu’ils disent. Du coup, je suis arrivé au bureau en constatant quelques changements : l’énorme antenne à l’autre bout du parking, le mot... [Lire la suite]
02 février 2017

la poésie comme cache-misère

Hier, j’ai présenté un poème à la place d’écrire un billet. Car parfois, quand vraiment ça n’est pas possible, quand je sais, quand j’ai compris que je ne pourrai rien écrire, il me reste la poésie. Et j’ai le choix entre vous faire lire celui composé par quelqu’un d’autre (connu ou non) ou un que j’ai moi-même écrit, puisque je m’y suis remis (surtout en fin d’année dernière, d’ailleurs) mais hier, je n’avais pas la tête à même reprendre une de mes créations, je n’avais la caboche qu’à ses vieilles douleurs, qu’à sa migraine,... [Lire la suite]
09 mars 2016

et les punaises me guettent

J’ai mal à la tête et les punaises me guettent, comment faire dans un cas pareil ? Oui, j’ai mal à la tête depuis hier matin mais aujourd’hui, c’est carrément le retour de la migraine. Après la migraine, le premier épisode ; après la migraine fait du ski, épisode numéro deux, après la migraine part en croisière, épisode numéro trois et après la migraine de Rochefort, épisode numéro quatre, voici la migraine contre-attaque et je peux vous dire que je ne l’ai pas vu venir, cette emmerdeuse. Alors voilà, comme au mauvais vieux... [Lire la suite]
24 janvier 2015

épargner son temps

Je viens de vivre un samedi matin pas tout à fait comme les autres même s’il a commencé comme les autres : un lever à 3 heures de la nuit (à cette heure-là, on ne peut pas encore dire 3 heures du matin), une préparation pas vraiment motivée pour aller travailler (mais quand faut y aller, faut y aller) et la route jusqu’à Lormont tout en écoutant la rediffusion d’une émission d’Europe 1, avec ce trop politiquement correct qu’est Morandini (de la même bande que Bourdin et Brunet) que j’évite pourtant le plus possible tant ça ne... [Lire la suite]
06 juin 2014

la France a peur

Tout à l’heure, en rentrant du travail, alors que j’étais exceptionnellement en voiture, vers 12h30, sur Europe 1, à propos d’une émission journalistique spéciale en Normandie pour les 70 ans du D-Day (et non pas de Doris Day, ça n’a rien à voir même si que sera, sera), j’ai entendu un truc hallucinant. De quoi terroriser tout une nation. Moi, j’étais là, un peu fatigué de cette matinée dense, un peu crevé d’une nuit écourtée pour cause d’opéra (oui, tu avais raison, Ptitebill) et de lever tôt, un peu las d’avoir envie de prendre une... [Lire la suite]