19 octobre 2019

la Turquie dans la Communauté Européenne

Imaginons que Donald Trump décide de tout même de ce qui ne le regarde pas. Par exemple, il pourrait décider que maintenant, ça suffit, il est temps d’intégrer la Turquie à la Communauté Européenne. Parce que comme la Grande Bretagne s’apprête à mettre en pratique le Brexit, ça laisse une place de libre et donc, d’après l’homme aux cheveux jaunes… non, orange… non, jaune orangé, c’est ça, jaune orangé. Non, jaune dérangé, plutôt, ça lui va tellement mieux, cette dénomination de couleur-là. Et donc, d’après l’homme aux cheveux jaune... [Lire la suite]

20 février 2018

versus Emma Gonzalez

Quand c’est écrit, c’est écrit. Je n’étais déjà pas très content de mon billet d’hier, très moralisateur dans le mauvais sens du terme mais en plus, si je compare mes trois malheureux paragraphes au discours d’environ 10 minutes d’ Emma Gonzalez, aux États-Unis, forcément, je ne fais pas le poids contre une petite jeunette aux cheveux ras qui a une fougue comme ça et un talent indéniable pour s’adresser directement au président Trump sans faire de langue de bois, a contrario de ce dernier. Moi, quand j’ai entendu des extraits de ce... [Lire la suite]
14 juillet 2017

écrit vendredi pour vendredi

Voilà, pendant que d’autres défilent sur les Champs Élysées sous les yeux un peu éteints de Donald Trump et sous ceux, plus vifs de sa femme, à côté du couple Macron, il y en a d’autres qui sont au boulot. Attention, je n’ai pas dit que ces autres travaillaient, non, puisque j’en fais partie et que j’ai terminé ce que j’avais à faire. Mais je dois attendre encore un peu avant de partir car dix heures viennent juste de passer et j’attends encore le retour tournée d’un chauffeur. Chauffeur, cette tournée est pour toi ! On ne sait... [Lire la suite]
22 novembre 2016

quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre

Quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre, ça donne un peu le tournis. Quand on parlait du tourbillon de la vie, dans la chanson du même nom, on n’était vraiment pas loin de ce que je ressens quand je pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre… Parce que personne ne sait, personne ne peut dire ce qui se passera le 22 décembre, à trois jours de Noël. Et c’est tant mieux car si on savait… Si on avait su pour le 7 janvier et le 13 novembre 2015 et le 14 juillet de cette année, tout le monde serait resté... [Lire la suite]