30 janvier 2019

passages piétons

J’ai failli terminer mon billet d’hier en disant que j’avais rarement des réactions épidermiques contre des gens mais je me suis abstenu et j’ai bien fait. Ou alors, j’aurais dû dire que je parlais des gens en particuliers parce que, en ce qui concerne des groupes de gens, je peux avoir des détestations qui feraient baver d’envie le plus grand misanthrope du monde après Dieu (oui, parce que si Dieu n’était pas un peu misanthrope, il aurait fait l’homme un peu meilleur que ce qu’il est capable d’être) et dans ces groupes de gens que je... [Lire la suite]

16 janvier 2017

il y a un moment, il faut savoir dire stop

C’est ce que se disent tous les conducteurs qui voient le panneau correspondant. Enfin, la majorité d’entre eux. Parce qu’on en connaît certains, ils sont moins précautionneux du code de la route. Et ça se généralise. Les passages aux stops sans s’arrêter, idem aux feux rouges et je ne passerai pas sous silence les sens interdits pris quand même parce qu’il ne faut pas déconner, ça n’engage à rien de les prendre tant qu’il n’y a personne qui vient dans le sens contraire, le bon sens. Dans l’immeuble de l’autre côté de la rue, c’est... [Lire la suite]
30 avril 2014

insolismes urbains (2)

Je suis rarement le nez en l’air quand je prends le tram car j’ai toujours soit un livre en cours, soit du courrier à lire, soit un jeu (intellectuel : Scrabble, Boggle ou Pendu) à terminer. Je reste assez rarement contemplatif dans les vues urbaines qui défilent sous les yeux de tous les passagers mais parfois, observateur de mes congénères quand l’occasion se présente, que ça me fait sourire ou que ça me met hors de moi. Et quand on sait que l’un et l’autre, cumulés, ça représente 97% de mes émotions et de mes états d’âme en... [Lire la suite]