18 octobre 2020

une bonne vieille routine

Ouf, c’est passé. Il est enfin passé, ce dix-sept octobre 2020. Franchement ? Je n’aurais jamais cru qu’il passe ni même qu’il se passe aussi vite et aussi bien. Parce que j’ai redouté le pire. J’ai eu peur qu’il ne m’arrive que des trucs incroyables alors que finalement, non. Rien que de la routine. De la bonne vieille routine comme je les aime. Déjà, ça a commencé par le fait que j’ai mieux dormi la nuit dernière que la précédente et donc, une fois n’est pas coutume, je me suis senti moins fatigué au réveil et j’ai même fait la... [Lire la suite]

28 août 2020

des chaînes nuisibles

Quand j’étais chez le patron, avant-hier matin, comme tous les jours, la télévision était branchée sur LCI, comme tous les jours, à sa décharge à lui car c’est Claude qui n’arrive pas à s’en repaître. Bon, en temps normal, j’essaie de ne pas écouter mais là, je ne sais pas pourquoi, il me semble que j’ai dû attendre un peu et pendant ce temps-là, je n’ai pas su ni pu faire autrement qu’entendre voire écouter ce qui s’y disait. J’ai assisté à la fin d’une émission présentée par Pascal Praud, qui se dit journaliste et il était question... [Lire la suite]
12 juillet 2020

exceptionnellement, en direct de Biscarrosse

Chut ! Je suspends momentanément les rediffusions de mon tout premier blog, entre 2005 et 2009 pour reprendre la main afin de publier un billet en direct. Mais il ne faut pas faire de bruit. Il est très tôt, ce matin, il fait à peine jour et tout le monde dort encore dans la maison principale, chez le patron. Nous, avec le président, nous dormons dans la petite maison, la secondaire, à vingt mètres de la première mais le reste du temps, nous vivons ensemble tous les quatre, eux, Claude et moi. Et les deux chiens, c’est vrai,... [Lire la suite]
16 mai 2020

réflexions en vrac (billet déconfiné)

Je n’ai toujours pas repris le tram depuis le 14 mars, ça fait deux mois et deux jours que je ne me suis déplacé qu’à pieds, qu’à vélo et qu’en voiture (le plus souvent en voiture car comme je me suis chargé de l’intendance du patron et de Claude pendant le confinement, j’étais souvent chargé entre les provisions pour eux et/ou les plats que je leur préparais) et je me dis que tant que je pourrai faire autrement, je ne reprendrai ni le bus, ni le tram. Après tout, nous approchons de plus en plus de l’été et jusqu’aux prochains... [Lire la suite]
09 avril 2020

qu’est-ce que tu veux manger, Claude ? (billet garanti sans coronavirus)

Qu’est-ce que tu veux manger, Claude ? Oh n’importe, tu sais, moi ça m’est toujours égal, je mange ce qu’il y a mais quand même, de préférence, pas du poulet, on en a mangé encore hier. Bon d’accord, alors, je vais aller faire les courses et je préparerai en fonction de ce que je trouverai. Je ferais bien du poisson, tiens, suivant ce qu’il y aura chez Michel, puisque je passe devant sa boutique en allant chez le coiffeur. Ou plutôt en revenant car il ne sera pas ouvert quand j’irai mais quand j’en reviendrai, en plus, ça sera... [Lire la suite]
14 janvier 2020

trois fois plus jeunes, trois fois plus lents

Avant-hier, nous avons commencé à procéder au déménagement de la vie artistique de Claude. Ah bon mais qui est Claude, allez-vous me demander et vous pourriez avoir raison, reste juste à savoir si vous êtes un lecteur (une lectrice) assidu(e) et régulier (régulière) car Claude, c’est Claude. Claude vit avec le patron depuis si longtemps que même moi, j’ai failli être né en même temps que leur histoire !... Sauf que pour eux, ça ne se passait pas le 14 décembre mais le 14 juillet. Enfin, ça, c’est un point de détail de leur... [Lire la suite]

17 décembre 2019

elle est bien ton auxiliaire de vie, je peux avoir la même ?

Bon, quand même, je suis content de savoir que tu as trouvé une auxiliaire de vie pour Claude car ça commençait à devenir vraiment difficile, beaucoup plus que n’importe qui pouvait l’imaginer. C’est tellement compliqué de se mettre à la place des aidants. Du verbe dézéder. Dézédants. Encore un néologisme. J’aime bien inventer des mots et jouer avec les autres. Les autres mots. Et même les nouveaux. Je n’y peux rien, mes parents m’ont fabriqué ainsi. Ils ne le savaient même pas, eux, que je serai comme je suis, sinon, certainement... [Lire la suite]
16 septembre 2019

pourquoi ne suis-je pas capable de partir vraiment en vacances ?

Est-ce consécutif à la baisse (assez) importante de mes revenus depuis fin mars ? La question mérite d’être posée mais non. En réalité, comme je suis un peu, quelque part, toujours en vacances, depuis le premier avril, vu que j’ai quitté mon boulot la veille (je précise ça au cas où il y aurait quelques milliers de nouveaux lecteurs, ici) et si j’y regarde de plus près, voire de très près, il se pourrait bien que j’aie passé l’équivalent de presque un mois à Biscarrosse, depuis le début de l’été. À chaque fois, ça s’est toujours... [Lire la suite]
01 août 2019

la roue tourne et la routine

Eh bien voilà. Les choses vont reprendre leur cours presque normal. L’excitation de ces dernières semaines, pour répondre au défi que Philippe m’avait lancé, est retombée. Je me retrouve avec ma vie banale et sans grand intérêts sauf celui que je veux bien lui donner. Avec ma vie devant moi. Chaque matin est de nouveau rempli du repos des autres pendant que je me mets devant la page blanche de mon ordinateur portable. Chaque matin, j’attends que le soleil se lève, de préférence après moi car je continue aussi de vouloir toujours être... [Lire la suite]
10 juillet 2019

ça m’a fait du bien de repartir encore deux jours

Ça m’a fait (beaucoup) de bien de repartir (encore une fois) deux jours. D’abord, parce que personne ne s’en est rendu compte si ce ne sont le patron, Claude et les deux chiens qui eux, m’ont vu puisque je suis retourné les voir à Biscarrosse, dans leurs quartiers d’été. Et pendant ces « un peu moins de » deux jours, j’ai cuisiné, mangé avec mes amis, joué avec les chiens, caressé les mêmes chiens, dormi au premier étage, dans une chambre qui donne sur la piscine et sur le golf et la forêt, bien au calme et j’ai même fait la... [Lire la suite]