01 août 2016

Tonton chez les Tontons

C’était prévu mais assez inattendu que nous déjeunions chez les Tontons pour la deuxième fois en quinze jours, hier. Depuis que nous sommes installés dans ce quartier, nous avons découvert cet endroit et nous allons sans doute en faire une de nos cantines jusqu’à ce que ça devienne moins bon, comme la plupart des restaurants, la plupart du temps. Oui, car au début, c’est bien, tout est bon et au fil du temps, on remarque systématiquement une baisse de qualité et ça ne nous donne plus envie d’y retourner. Nous en avons délaissé... [Lire la suite]

13 juillet 2016

pour l’instant, c’est plutôt un sans-faute

Je ne parle évidemment pas de la façon dont notre dossier a été géré par la banque mais du ressenti d’Isabelle et Christophe quand ils ont vu, l’une l’extérieur et l’autre, l’extérieur et l’intérieur de notre nouvel appartement pour lequel, si tout se passe bien, nous aurons les clés, ce matin, vers 10h30 ou 11h vu que nous allons chez le notaire à 9h pétantes. Nous y étions déjà hier matin, à 9h30, à croire que nous avons pris une carte d’abonnement… Je disais donc que pour l’instant, c’est un sans-faute car ils ont tous les deux... [Lire la suite]
11 juillet 2016

il faudra du temps pour s'en remettre

Normalement, j’attaque ma dernière semaine dans cet appartement que j’occupe depuis seize ans. Avec un peu de chance, si tout se passe bien, aujourd’hui, demain et après-demain, nous allons pouvoir confirmer dimanche prochain pour le déménageur. Et dimanche soir, nous devrions dormir là-bas, à la Factory. À l’autre bout de Bordeaux. Près du pont Chaban-Delmas. Un peu plus au calme. Un peu plus à l’air. Mais toujours en ville quand même. Hier, Isabelle, ma cousine, pas la femme de ménage, est venue passer la journée avec nous et nous... [Lire la suite]
29 avril 2016

pris par le temps

Je ne vais pas refaire le coup d’avoir raté le billet de 17h15 car on ne refait pas deux fois le même coup gagnant mais il faut savoir que si je suis en retard dans la publication d’un écrit dans mon blog, c’est uniquement parce que je viens d’en écrire 4 à la suite (quel champion !) que j’ai programmés pour qu’ils paraissent dans les quatre prochains jours. Pendant que je serai dans mes petites grandes vacances. Car cette année, je risque de ne pas prendre d’autres vraies vacances que ces quelques jours dans les Deux-Sèvres. À... [Lire la suite]
25 février 2016

à la mairie ?

Je suis subitement en train de penser, alors que je viens de mettre tous les stocks à zéro sur notre filiale d’Arcachon, je suis subitement en train de penser que pourquoi monsieur Juppé ne m’aiderait-il pas dans ma recherche d’appartement dans Bordeaux centre mais pas dans l’hyper-centre ? C’est vrai, ça, j’ai cru comprendre qu’il n’habiterait peut-être plus ici dans un peu plus d’un an, ça veut donc dire que son appartement va être inoccupé et quand on sait combien ça se détériore et ça se déprécie, un appartement vide, je me... [Lire la suite]
04 février 2016

conférence de presse

Là, tout de suite, presque comme dans une urgence incontrôlable, il faudrait que j’écrive quelque chose parce que je sais que tout à l’heure, je n’en aurai peut-être ni le temps ni l’envie. Et donc, il faut savoir saisir l’instant opportun et tant pis si je n’ai pas grand-chose à dire, ce matin. Et tant pis si je n’ai même rien à dire. L’essentiel, c’est de le dire. C’est de s’exprimer. Mais comme je me sens un peu sec, là, tout en écrivant ce préambule (comment veux-tu ?),  je suis en train de me dire que je pourrais... [Lire la suite]
18 septembre 2015

l'invitation au voyage

Finalement, nous avons décidé d’écourter notre séjour aux Sables. Nous devions initialement partir vendredi, faire une halte chez les parents et rentrer samedi sur Bordeaux mais nous avons avancé notre départ à jeudi car il y a des moments dans la vie où il faut savoir s’arrêter, dire stop et passer à autre chose. Cette année n’aura pas été une grande année, sauf pendant la première semaine de nos vacances quand il y avait du monde, des rires, des échanges et qu’on se serrait un peu sur la grande table de la terrasse pour tenir tous... [Lire la suite]
20 janvier 2014

il y aura du monde

Barbara chantait « il y aura du monde à mon enterrement » eh bien, en ce qui me concerne, je ne sais pas ce qu’il en sera mais la question peut être posée en ce lundi matin qui hésite entre pluie et ciel bleu, entre inhumation et crémation, entre repas froid et plat cuisiné, entre prendre mon thé ou des cendres et entre sortir ou entrer. Mon Dieu, si vous existez, que de choix, seigneur, que mon choix demeure. Parce qu’il est dit que je continuerai d’hésiter tout autant que d’exister. Mais tant que ça ne dérange pas ceux qui... [Lire la suite]
23 décembre 2013

on ne dit pas "je veux"

Quand j’étais petit, on m’a appris à ne pas dire « je veux », mais « je voudrais », « il me plairait », « il me saurait particulièrement gré d’avoir le bonheur d’avoir… » sans oublier le « s’il te plaît », à la fin, sinon, je pouvais demander plusieurs fois sans jamais avoir ce que je voulais. Ce que j’aurais aimé avoir. Ce qu’il m’aurait été particulièrement gré d’avoir le bonheur d’avoir… », je pouvais toujours courir, je n’aurais rien eu. Que dalle. Que t’chi. Peau de balle.... [Lire la suite]