16 juillet 2016

je suis Nice but it is not very nice

Cruelle ironie du sort, Nice, en anglais, ça signifie « agréable », « bien », « gentil »… autant de mots positifs qui semblent bien faibles, deux jours après le drame. On a beau dire, ce n’est pas la première fois que nous subissons une telle volonté de tuer des innocents mais on ne s’y fait pas. L’émotion est toujours la même. Encore et toujours. Et on sait que ça recommencera et on sait qu’on aura encore la boule au fond de la gorge. Et on sait qu’on entendra que la vie continue et qu’on va prendre des... [Lire la suite]

15 février 2015

virelangue

Je suppose que vous connaissez tous ces jeux rigolos qui consistent à faire se tromper les autres quand ils doivent répéter rapidement des phrases ou des groupes de mots qui prêtent systématiquement à confusion ou à bafouillage. Je ne parle pas ici des contrepèteries qui sont des jeux de mots encore un peu plus "vicieux" mais tout simplement des virelangues. La difficulté réelle de prononciation des virelangues ne sert pas qu'à se moquer des autres quand ce sont eux les victimes, non, au contraire, ils sont également très utiles dans... [Lire la suite]
10 février 2015

Pierre, Charlie et les autres dont de la gym

Quand j’étais plus jeune, Charlie aurait été un surnom qui m’aurait plus pour moi mais qui en aurait eu l’idée vu que ceux dont on m’a affublé, c’étaient Stephano, Steph et Fafane. Si encore je m’étais appelé Charles… mais en tout cas, Charlie, c’était le surnom idéal pour moi. Ou presque. Je ne sais pas, quelque chose d’exotique tout en restant proche de la France. Un peu anglais. Un peu british, quoi. Et ça faisait mec. Pour moi qui me sentais à l’image de ce que j’étais : un gringalet, ça aurait pu me donner confiance en... [Lire la suite]
09 février 2015

ne t'abstiens pas

Comment voulez-vous que l’on s’en sorte ? On parle d’union nationale, de civisme et d’esprit citoyen et regardez ce qu’il en est, un mois après le grand rassemblement dont nous avons tous été si fiers, le 11 janvier dernier. Depuis le 1 er février, on nous a bassinés avec cette élection législative partielle dans le Doubs avec les querelles de clocher, un patron de parti d’opposition qui a semblé totalement absent ou alors qui n’a pas eu le bon mot d’ordre à l’intention de ses électeurs. Comme si les électeurs avaient vraiment... [Lire la suite]
07 février 2015

absent Charlie ?

Je l’avoue, oui, je l’avoue. Ça fait au moins deux billets que je n’ai pas écrit le nom de Charlie. Non pas que je sois passé à autre chose. Ni à d’autres centres d’intérêt. Et encore moins à d’autres amours. Non. Tout simplement, comme j’ai écrit les deux derniers billets, peut-être les trois ou quatre derniers sans y penser alors que je mettais un point d’honneur à toujours y penser depuis les événements tragiques d’il y a à peine un mois. Sans y penser, c’est bien là mon problème. À quoi pensais-je donc d’autre ? Qu’avais-je... [Lire la suite]
02 février 2015

gaine et gainage

Comme chaque lundi matin, c’est la course pour faire l’ouverture de chez Auchan pour les courses, justement et ensuite, il faut les ranger, ces provisions : quoi dans le réfrigérateur, quoi dans le placard, quoi dans le casier à bouteilles, quoi dans un sac que je dépose sur le balcon (comme il fait froid, ça conserve aussi bien dehors) et quoi dans la sauteuse pour le déjeuner de midi. Car ensuite, c’est cours de gym avec le coach et quand je rentre, à midi trente, environ, je n’ai pas très envie de m’y mettre alors, j’aime bien... [Lire la suite]

01 février 2015

caribou

Moi, je trouve que l'accent québécois est insupportable car bien souvent incompréhensible. Je ne lui trouve aucun charme contrairement à l'accent délicieusement british de nos amis d'outre-Manche ou celui, d'un point de vue purement personnel, très attachant de nos amis d'outre-Rhin ou encore, ceux des gens du sud : espagnols, italiens et même nord-africains. Cependant, chez les québécois, j'aime bien le langage imagé et particulièrement fleuri, qui sent bon le jadis et naguère et qui semble n'avoir jamais évolué sur les pentes... [Lire la suite]
30 janvier 2015

en voie de disparition

Ce matin, je suis parti de chez moi, de très bonne heure, il faisait encore nuit froide et humide et j’étais quasiment le seul à marcher dans les rues, sauf quand j’ai croisé un groupe de jeunes avinés en manque de faire du bruit, sans doute car ils n’ont pas tardé à shooter dans les poubelles vides pour les renverser. Et pendant ce trajet de moins de dix minutes jusqu’au garage de la rue Ducru, j’ai eu l’occasion de croiser quelques cadavres. Et j’ai alors réalisé, subitement, qu’une espèce était en voie de disparition et je ne le... [Lire la suite]
29 janvier 2015

plus que deux

Plus que deux jours et nous pourrons passer à autre chose. Nous pourrons tenter de passer à février et laisser ce mois de janvier de côté. Comme si on n’avait pas spécialement envie de s’en souvenir. Du moins, pas avant longtemps. Le temps d’un peu d’oubli et le temps de l’arrivée d’autres joies et d’autres plaisirs nationaux. Le temps pour nous d’enfouir au chaud le souvenir de celles et ceux qui sont partis sans rien avoir demandé. Le temps peut-être, et tant pis si c’est bien malheureux, que d’autres partent à leur tour dans des... [Lire la suite]
27 janvier 2015

en faire un plat

Cette année (depuis plusieurs semaines, pour être plus précis), je ne sais pas pourquoi mais j’ai envie de lentilles. Et habituellement, j’en cuisinais deux fois par an alors que là, en deux mois, j’ai dû en préparer quatre fois. Et je me régale, je ne vous dis que ça. C’est une question d’envie. Je me souviens qu’il y a quelques années, c’étaient les endives, au moins une fois par semaine, en salade. Et en saison, je fais aussi beaucoup de poireaux et de choux de Bruxelles. Même si je ne connais personne qui se prénomme Lentille... [Lire la suite]