28 juillet 2015

revel es

Pour ceux qui n’auront pas compris le titre, je vais l’expliquer à demi-mots tout de suite en vous disant qu’il y a des jours à se lever à l’envers. Et c’est ce qui m’est arrivé ce matin, à 3h55 quand ce fut l’heure officielle de me sortir de ma torpeur encore très ensommeillée et qu’il a fallu mettre d’abord un pied par terre, le droit (car je dors du côté droit du lit) et ensuite le gauche. Et non pas l’inverse, sinon, ce serait vraiment trop casse-gueule. Et dès le réveil, je n’aime pas faire des galipettes comme si je me... [Lire la suite]

24 février 2015

record du monde du matin

Aujourd’hui, juste après m’être levé, du bon pied et du bon œil, j’ai décidé de m’entraîner pour battre le record du monde du matin. À partir d’aujourd’hui, je vais améliorer chaque jour mes performances jusqu’au jour où je pourrai faire valider mon record et entre dans le Guinness Book du même nom. Comme disait Aga. Du même nom. Celle-ci, elle est difficile à comprendre pour ceux qui ne le connaissent pas, Aga. Mais je n’insiste pas, sinon, je vais être lourd. J’ai décidé de tenter ça parce que depuis un peu plus d’un mois,... [Lire la suite]
20 février 2015

tram de nuit

Ce matin, aucun lapin n'a tué de chasseur. Mais moi, j'ai tué mon sommeil en me levant à 4h20 comme tous les matins. Et je me suis préparé et je suis descendu dans la rue pour attendre mon tram quelques minutes. Celui de 4h50. En temps normal. Sauf que là, ce matin, il bruinassait, un temps pas vraiment normal, tout à fait supportable ni totalement insupportable. Mais j'aurais alors préféré rester sous la couette et prendre un peu plus de temps pour petit-déjeuner mais je n'avais pas assez fait, j'ai pris un en-cas avec moi pour le... [Lire la suite]
17 février 2015

que je ne suis pas tombé

Il y a longtemps que je ne suis pas tombé, me suis-je exclamé tout bas dans la tête, tout à l’heure, en arrivant à la station Buttinière, après mon travail et que je voyais une grosse dame prendre la direction d’un chemin un peu terreux pour ne pas dire boueux, très en pente. J’avoue avoir pensé au pire, pour elle, en tout cas : qu’elle glisse, tombe et roule jusqu’en bas de cette pente très… comment dire ?... très pentue. Je n’en connais pas la dénivellation mais je sais qu’elle descend fort et vite. Sauf quand on la prend... [Lire la suite]
12 novembre 2014

la pluie, ma nouvelle amie, fait des paillettes

Il pleuvait fort et très mouillé, ce matin, à 4h30, quand j’ai regardé par la fenêtre pour voir si le premier tram était  bien annoncé en mauvais temps et en bonne heure. Il pleuvait fort et très mouillé et ça m’a fait faire une grimace. Une moue. Mais contre mauvaise fortune et vents et marées, il m’a bien fallu faire bon cœur. Alors, j’ai continué de me préparer et je me suis dit que j’allais faire comme d’habitude. Je suis comme le tram, moi, le matin, je suis sur des rails et je n’en sors pas. Jamais. En plus, je n’avais... [Lire la suite]
16 octobre 2014

quelques minutes suffiraient

Bill lui avait dit qu’il serait là pour la visite de l’éventuel acheteur. Jessica l’avait remercié sans oublier de lui rappeler qu’elle ne craignait rien. L’homme avait été très courtois, très comme il faut et il n’y avait rien à craindre de lui. Et d’autant moins qu’il lui avait posé des questions bien précises, pas comme toutes celles posées par ceux qui ne font que se renseigner comme pour passer le temps. Et comme elle avait déjà reçu deux ou trois autres acquéreurs potentiels, elle se sentait parfaitement capable de le faire... [Lire la suite]

30 juillet 2014

à bicyclette

Je fais le trajet en trois étapes (et éventuellement deux pauses minute) minimum et à partir de là, je peux espérer arriver au bureau à une heure que je juge décente, c’est-à-dire avant que l’équipe de nuit ait terminé son travail et si possible, au moins une demi-heure avant l’arrivée du premier tram. Sinon, ça sert à rien que je me décarcasse si c’est pour arriver à la même heure que d’éventuels autres. Autant rester une demi-heure de plus au lit mais non, cette idée-là ne me convient pas car si c’était le cas, je sais que je ne... [Lire la suite]
18 février 2014

de la butte aux lauriers

Il s’en est fallu d’un cheveu mais j’ai réussi à l’attraper au vol et à me retrouver en haut de la butte. Comme si j’avais eu des ailes et que je m’étais envolé par-delà, par-dessus les montagnes. Mais non, je n’avais rien d’un ange et j’espère que personne, parmi les rares humains qui ont pu me croiser, alors, j’espère que personne ne s’est mépris car je n’ai vraiment rien d’ange heureux. Je ne suis le gardien de personne. Juste celui de mon âme en peine. L’âme en peine ? Lamentable. Juste après la butte, j’ai rejoint les iris,... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
08 janvier 2014

drôles de gens que ces gens-là

À la porte du corps de garde, pour tuer le temps, on tue, on jase, l’on regarde passer les passants… La série continue. Jamais deux sans trois, diront les gens qui se croient spirituels à force de citations mais je les mets au défi de m’en citer une, justement, une vraie, avec le nom de l’auteur et, si possible, une bien à propos. Mais moi, je n’ai pas envie de dire deux sans trois. J’ai plutôt envie de vous livrer celui-ci, qui  me semble plus adéquat et nettement plus intelligent (il n’y a pas de mal à se faire du bien… Ooups,... [Lire la suite]
01 novembre 2013

récital du 1er novembre

Y a des fois, on se sent un peu Caliméro face aux événements qu'on vit mal ou pas très bien alors qu'en réalité, ils sont mineurs. Et comme il ne faut pas en abuser ni en détourner, on fait avec et on fait comme on peut même si on peut peu. Tiens, par exemple, aujourd'hui, 1er novembre, jour de la Toussaint, jour férié s'il en est, pour 99.9% de la population française. Sauf pour moi. J'ai commencé comme un vendredi normal, avec le réveil à 4h25 et j'ai sauté du lit en faisant un... [Lire la suite]