18 juin 2017

ah, le petit vin blanc...

Forcément, moi qui suis plus sensible au vin blanc et au vin rosé qu’au vin rouge, en quittant ces amis que je viens de me faire, je n’avais plus qu’une idée en tête : ouvrir une bouteille de blanc et en boire un verre ou deux, tant pis pour la chaleur excessive. Avec un peu de chance, ça m’aurait désaltéré et sans aucune chance, ça m’aurait enivré. Et j’aurais eu mal à la tête, ce soir et même demain. Alors, finalement, mieux valait que je n’en avais pas une d’avance dans le réfrigérateur. Je n’aurais pas bu que pour me... [Lire la suite]

04 février 2015

mucus et bouche cousue

Après deux semaines de voiture pour aller travailler suite aux nouveaux mauvais horaires du tram pour aller sur la rive droite, j’ai repris mes vieilles habitudes hier matin. Je me suis levé comme avant bien que je me doutais plus que fortement que ça ne servait à rien puisque la première rame passe désormais plus de trente minutes après l’horaire d’avant. Jusqu’à cette fin janvier où des nouveaux terminus ont été ouverts aux usagers. Et du coup, on ne peut commencer à travailler que plus tard, mais ça, on s’en fout dans les hautes... [Lire la suite]
22 avril 2014

Brandebourg

Décidément, il n'y a pas que sur les coins de zinc qu'on entend les meilleures. Car dans le tram, elles sont loin d'être brèves, celles de mes compagnons de voyage.  Arrêtés que nous étions pendant près de dix minutes, le temps que le tram précédent puisse redémarrer après un souci mécanique somme toute assez vite réglé, j'entends deux voix un peu plus fortes que les autres prendre le pouvoir : une dame, le chignon rouquin, entre trois âges, jupe longue et sombre dont on se demande encore s'il s'agissait de sa couleur... [Lire la suite]