25 mai 2016

quarante-neuf tiers

Et si je me mettais en grève, moi aussi ? Si je décidais de ne plus consommer quelque marque que ce soit qui fait partie de celles dont les membres du personnel, légalement syndiqués, m’ont au moins une fois empêché de circuler, d’acheter quelque chose dont j’avais besoin ou d’assister à un spectacle pour lequel j’avais réservé des places, hein, si je décidais de faire la grève des marques dont les employés ne pensent qu’à eux ? Ça ne changerait pas grand-chose aux choses. Mais ça me procurerait un plaisir que je n’ose... [Lire la suite]

20 mai 2016

expatrié

Moi aussi, aujourd’hui, je vais être un expatrié. Je vais devoir émigrer ailleurs pendant un peu moins d’une heure. Je vais devoir prendre la route pour ne pas rester visible des forces de l’ordre, des milices anti-migrants et des journalistes qui ne s’intéresseront pas à moi vu que ce qui compte pour eux, c’est de faire du buzz. Avec seulement deux « z » ? Oui, avec seulement deux « z », ils sont déjà assez prétentieux comme ça. Oui, je vais prendre la route avec comme seul bagage, mon petit sac en... [Lire la suite]
09 mai 2016

bords d'eau croupie

Je n’arrive pas à m’y faire et pourtant, c’est bel et bien la réalité qui nous entoure. Principalement dans l’hyper centre de Bordeaux. Et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de déménager de là où nous sommes depuis plus de quinze ans, maintenant. Parce que non, ce n’est vraiment plus possible de subir cette hyper foule matin et soir et parce que non, ce n’est plus possible de voir dans quel état se trouve la ville, aux deux crépuscules de chaque jour qui passe et qui ressemble à celui qui le précède. Et toujours... [Lire la suite]
06 mai 2016

les gros bras

Aujourd’hui, je vais remplir une mission d’intérim pour quelques heures. Je vais jouer aux déménageurs. Enfin non, je vais jouer au déménageur. Pas besoin de pluriel quand je parle de moi. Je sais bien que j’ai des gros bras (mentalement) mais pas au point de me croire être deux ou trois personnes en une seule. Je vais donc jouer au déménageur. Au charroyeur. Au transbahuteur. Au camionneur. Au transporteur. Nous serons trois dans un Citroën Jumper et je vais me la péter mollement en faisant croire que je suis un fort à bras mais en... [Lire la suite]
13 avril 2016

pile soixante-quinze kilos

Ah non, je vous en prie, n’allez pas croire que j’étale mon poids en toutes lettres dans le titre de ce billet ! Je sais bien que j’ai pris dix kilos depuis que j’habite à Bordeaux. Sans doute l’âge. Sans doute les odeurs de poisson. Sans doute quelques abus de plages sauf depuis quelques années. Je le sais bien, ça mais bon, de là à dire que je pèse 75 kilos alors que je ne mesure qu’un petit mètre soixante-dix pour ne pas dire soixante-neuf car je sais bien que certains vont en profiter pour se gausser et pour glousser si je... [Lire la suite]
25 mars 2016

économies, économies

Encore une fois, je voudrais prouver que l’achat et la lecture des magazines de cuisine peut apprendre des choses. Et pas seulement à faire des préparations culinaires dignes d’un chef ou à tenter de bonne figure quand on reçoit les parents de son conjoint. Non, on y apprend aussi des choses intéressantes, insolites ou carrément inutiles mais ça ne fait rien, tant qu’on apprend, c’est qu’on n’est pas mort. Dans le dernier numéro de Maxi Cuisine, à la page 64, il y a un article qui parle du chocolat. Et ce n’est pas parce que je... [Lire la suite]

15 mars 2016

de la fuite dans les idées

À force de faire du tri, d’ouvrir des boîtes, de parcourir des carnets (nombreux) avec des notes et idem sur des cahiers ou des feuilles quadrillées, je finis par tomber sur des choses étranges, écrites de ma main et qui témoignent de deux choses : je peux être autant prolixe que versatile. Je peux être créatif, très créatif mais dans le domaine de l’écriture, il faut bien que je le reconnaisse une fois pour toutes : je ne vais pas toujours au bout des choses. Et quand je dis « toujours », c’est un bel et doux... [Lire la suite]
25 février 2016

à la mairie ?

Je suis subitement en train de penser, alors que je viens de mettre tous les stocks à zéro sur notre filiale d’Arcachon, je suis subitement en train de penser que pourquoi monsieur Juppé ne m’aiderait-il pas dans ma recherche d’appartement dans Bordeaux centre mais pas dans l’hyper-centre ? C’est vrai, ça, j’ai cru comprendre qu’il n’habiterait peut-être plus ici dans un peu plus d’un an, ça veut donc dire que son appartement va être inoccupé et quand on sait combien ça se détériore et ça se déprécie, un appartement vide, je me... [Lire la suite]
18 février 2016

je te jure que je l'ai senti bouger

Je ne sais pas si c’est vrai mais un couple de visiteurs acquéreurs potentiels semble emballé par l’appartement. Ça ne fait pas longtemps qu’il est en vente mais là, on commençait à se dire qu’on s’était peut-être trompés sur le prix, sur le goût et les besoins des gens. De toute façon, vu sa situation, sur la station de tram Ste Catherine, probablement un des endroits névralgiques de Bordeaux, il fallait espérer vendre l’appartement à un couple d’étrangers. Soit d’une autre région ou de Paris soit carrément des gens qui viennent d’un... [Lire la suite]
07 février 2016

je veux juste rentrer chez moi

C’était limite cauchemardesque, avant-hier, alors que j’étais fatigué, que je tirais un diable (non pas par la queue) avec environ 20 kilos de poids pour rentrer chez moi. Ou presque chez moi. Vu que je me sentais de livrer le colis chez le patron, rue Cabirol, à deux cents mètres de mon appartement, mais c’est aussi un peu comme chez moi car j’en ai les clefs et de toute façon, j’étais avec Claude et le patron. Nous arrivions du salon Delissime, où Claude et moi sommes allés pour qu’il achète un deuxième four Vitalité afin de le... [Lire la suite]