12 mars 2017

caisse de prévoyance

J’ai choisi l’option de publier un billet par jour pendant ma semaine de vacances, à partir du 19 mars prochain, quand je serai en Allemagne. Mais comme je ne veux pas chercher des moyens de me connecter à tout prix pendant que je serai là-bas, j’ai décidé d’écrire cinq (petits) billets à l’avance. Que cinq ? Oui : nous partons dimanche mais je pense que j’aurai le temps d’écrire ce jour-là et nous reviendrons le samedi suivant sur Bordeaux et là encore, je ferai le nécessaire de chez moi, une fois revenu à non port. Cinq... [Lire la suite]

25 février 2017

la ferme, les animaux !

La journée sera longue surtout pour le temps que je vais passer en voiture afin de relier tous les endroits dans lesquels je dois absolument passer en quittant la Suisse où j’ai passé la nuit, à Bassecourt pour rejoindre le château de Mouton-Rothschild, dans  la région bordelaise, près de chez moi. D’abord, je vais passer par la Côte d’Azur, en traversant Cannes et Mandelieu-La Napoule, à Port-de-Bouc, dans les Bouches du Rhône avant de poursuivre vers l’Hérault où je ferai une petite halte à Clapiers, histoire de longer la... [Lire la suite]
27 janvier 2017

livraison effectuée

Ça y est, les deux fauteuils relax (mais pas Voltaire) ont bien été livrés en temps et en heure chez mes parents. Il n’y a pas à dire mais chez Lafuma, non seulement, ils ont de bons produits mais en termes de respect des délais de livraison, je ne sais pas s’il y a mieux sur le marché. Déjà hier, la société en charge de l’expédition m’a envoyé un mail pour me faire choisir un jour et un horaire pour remettre les deux colis chez papa et maman. Et la commande ne datait que de la veille, autant vous dire que ça n’a pas traîné. Et ce... [Lire la suite]
22 décembre 2016

pendant qu'il bruinasse sur Bordeaux

Pendant qu’il bruinasse sur Bordeaux, il pleut sur Berlin. Et je me dis qu’on a encore de la chance, nous. La bruine, ce n’est pas trop gênant, encore. Quoique… quoique… La terrasse n’a jamais été aussi propre depuis des semaines. Cette eau qui fait un peu semblant de tomber, finalement, elle a bien mouillé les dalles en les nettoyant, lentement mais sûrement. Ça fera du bien, un peu d’humidité qui reste surtout pour les plantes. Il y a très longtemps qu’on subissait un temps anormalement sec. C’est comme quand on passe des mois sans... [Lire la suite]
08 décembre 2016

faudrait presque que je parte la veille

J’ai repris les séances d’entraînement cardio depuis cette semaine. J’en suis à ma deuxième fois, déjà : une mardi et une aujourd’hui. Je peux vous dire que ça dérouille drôlement les jambes (pour l’instant, je ne m’occupe que du bas, la prochaine fois, j’enlèverai peut-être le haut) et là, j’en ai plein les pattes, comme on dit. Alors, je me demande si je ne vais pas les laisser reposer, mes guiboles et passer en position horizontale, en six lettres, un mot commençant par « CA »… canapé, peut-être ? Ouiiii !... [Lire la suite]
26 novembre 2016

mon dernier émoi de lecteur

Il n’est pas très vieux, mon dernier grand émoi de lecteur. Il remonte à une dizaine de jours, si je ne me trompe pas. En parcourant le numéro 3488 de Télérama, je me suis arrêté, comme chaque semaine, aux pages de critiques littéraires, entre autres. Et là, chaque mardi ou mercredi, je prends quelques minutes précieuses pour lire le poème dans l’encart bleu : Rimes riches. Bien souvent, je corne la page pour penser à la récupérer pour la conserver, quand nous serons passés à la semaine suivante, à une autre semaine. Et ainsi, je... [Lire la suite]

13 novembre 2016

et pendant ce temps-là, il y en a qui patinent dans le poste

C’est amusant, il y a longtemps que je ne l’ai ni entendue, ni dite, cette expression. Dans le poste. C’est ce qu’on disait quand j’étais plus jeune et qu’un téléviseur était un poste de télévision. Aujourd’hui, on parle d’écran plat. Ça fait moins magique même si on peut se demander comment ils font pour entrer dedans, tous ces gens qu’on voit à l’intérieur, justement. Un dimanche calme. Comme après une tempête mais ça n’est pas le bon mot. Hier, ce fut un peu chargé mais ça n’a pas été désagréable du tout. Une petite, une toute... [Lire la suite]
11 novembre 2016

appelez-moi Hubert, très chers

À partir d’hier, appelez-moi Hubert, mes amis chers et je peux vous assurer que je ne fais pas des vers, ce midi. Oui, parce qu’il est environ 11h57 à l’heure où je commence ce billet. Je suis rentré du boulot, il y a un peu plus de trente minutes, après avoir eu le temps de faire des courses au centre commercial afin de me débarrasser des corvées pour avoir l’après-midi devant moi, l’après-midi de liberté. Liberté de ne rien faire. Sauf que je sais que je vais cuisiner en prévision de mon dîner de demain soir où nous serons huit. Le... [Lire la suite]
14 octobre 2016

ce brave Gustave

Jusqu’à hier, je n’en avais jamais connu un seul. Mais depuis hier, justement, j’en ai vu un pour la première fois et maintenant, je peux même avancer qu’on a fait un peu connaissance. Et je suis même probablement un des rares à pouvoir parler de lui, dire qui il était et à ne pas faire que pouffer quand on entend son nom. Parce qu’il fait partie de ces gens qui ont un patronyme difficile à porter. Ce n’est pas de sa faute et peut-être même qu’à l’époque où il a vécu, ça portait moins à sourire ou à rire qu’aujourd’hui. Et peut-être... [Lire la suite]
15 septembre 2016

porteur de chaises

Homme proche soixantaine cherche porteur de chaises mais pas chaise à porteur. Je suis bête ou quoi ? Pourquoi ai-je indiqué que j’approchais de la soixantaine (j’ai d’ailleurs du mal à le croire moi-même) pour passer mon annonce de chaises à porter ? Ce n’est pas une annonce de rencontre, qu’il faut que je passe mais une annonce pour trouver un moyen de faire passer six chaises paillées d’un point A (Bordeaux) à un point B (Saint-Maixent). Si je précise que maintenant, ces deux villes sont dans la même nouvelle grande... [Lire la suite]