20 janvier 2019

tourner en rond

« Tout le pouvoir aux ronds-points » ai-je pu lire, ce matin, en promenant les chiens avec le patron, sur un mur près du Fort du Hâ et du palais de justice, à Bordeaux. Le centre-ville est envahi de graffiti de cette sorte, certains, très abscons, d’autres plutôt cons et quelques rares, carrément des appels à la violence, aux incendies et autres actes plus que répréhensibles. Ça me fait tout bizarre de voir cette forme d’expression s’imposer partout avec ces sous-entendus agressifs et ça démontre aussi qu’on ne pourra pas... [Lire la suite]

18 janvier 2019

ooups, je me relâche, ça n’est pas normal ni très bon signe

Ooups, je me relâche, ça n’est pas normal et ça n’est pas très bon signe. Cela veut sans doute dire que je dois vieillir sans trop m’en rendre compte ou alors, une espèce de lassitude car je n’ai pas l’âme particulièrement faite pour lutter contre les moulins à vent, ni après. Je pense que je ne suis pas de taille contre la connerie alors que pourtant, au fond de moi, il y a des dents qui sont prêtes à mordre, des yeux révolver prêts à tirer mentalement dans le tas et des malédictions à envoyer à qui de droit à revendre et même mieux,... [Lire la suite]
11 janvier 2019

dernier jour de pseudo calme avant une nouvelle tempête ?

Sommes-nous le dernier jour de pseudo calme avant une nouvelle tempête, celle de demain, samedi ? Hélas, je crains que la réponse ne soit oui et il ne faut pas croire que parce que les gilets jaunes et casseurs réunis vont se déplacer à Bourges, parce que ça serait le centre de la France (mouais, ce ne serait pas plutôt parce que c’est la ville des bourgeois, comme son nom l’indique ?) qu’on va être tranquilles, peinards, chez nous, ne serait-ce qu’à Bordeaux, tiens, pour ne prendre que la ville qui a le triste record du plus... [Lire la suite]
05 janvier 2019

Bordeaux martyrisé

Une voiture incendiée dans la petite rue encore dépavée du patron, de l'épaisse fumée noire vers la cathédrale et que sais-je encore ? Ça suffit, là, non ? Jusqu'où veulent-ils aller, tous ces cons ? Et pendant ce temps-là, Mélenchon qui balance des messages hallucinants sur Internet pour attiser le feu auprès de gens incapables de réfléchir à la portée de leurs actes ! MÉLENCHON TA GUEULE, MAINTENANT !
28 décembre 2018

cons, jaunes et pathétiques

On nous annonce un acte 7 des gilets jaunes dans plusieurs villes de France, ce samedi, demain et lundi prochain, le 31. En particulier, à Bordeaux puisque c’est l’endroit qui m’intéresse le plus vu que je suis concerné presque directement. Je pensais vraiment qu’on en avait terminé avec ces conneries (désolé, je ne respecterai pas la trêve des confiseurs, moi non plus, juste celle des fiseurs) mais non, j’avais oublié qu’elles n’ont pas de limite et qu’au-delà de la ligne jaune des gilets, tout est permis. Eh bien moi, j’ai envie de... [Lire la suite]
10 décembre 2018

j'ai mal à Victor Hugo

Hier matin, en allant chez le patron pour la promenade des chiens, il m’a dit que peut-être que je ne pourrais pas accéder chez lui en voiture compte tenu des échauffourées (pour ne pas dire plus) de la veille, avec la manifestation des gilets jaunes et des casseurs réunis. Encore une fois, avec Claude, ils ont vécu un samedi pénible, enfermés chez eux, angoissés de voir leur portail défoncé et des fous furieux entrer chez eux pour… ? Ils ont subi une après-midi pleine de grenades assourdissantes, de gaz lacrymogènes, de crétins... [Lire la suite]

20 septembre 2018

d’autres choses étranges mais toujours pas pénétrantes

Dans la suite des choses étranges mais toujours pas pénétrantes que j’ai vues ou vécues depuis le début de cette semaine, il y a le fait qu’hier, j’ai trouvé deux pièces de 5 centimes à deux endroits différents. Bien sûr, je les ai ramassées et je les ai tout de suite placées sur un compte au Luxembourg (car c’est facile d’y aller en faisant croire qu’on se contente de le traverser) mais en allant chercher quelque chose à l’Intermarché à cent mètres de chez moi, à la caisse, j’ai perdu une pièce de 1 euro (je crois) et donc,... [Lire la suite]
19 septembre 2018

des choses étranges mais pas pénétrantes, heureusement

Depuis le début de la semaine, j’ai vu ou vécu des choses étranges mais pas forcément pénétrantes pour autant, et heureusement car je ne suis pas un garçon facile, ai-je besoin seulement de le préciser ? Ça a commencé lundi matin, en repartant de chez les parents. Déjà, je me suis tapé les bouchons à la Crèche, entre chez eux et l’autoroute. À 9h10, un lundi matin de septembre ! A-t-on idée d’être sur la route à cette heure-là, un lundi matin ? Comme si les gens avaient besoin de prendre leur voiture pour aller... [Lire la suite]
16 septembre 2018

l'autoroute fanée

Voilà, c’est fini…Capri, c’est fini et la comédie aussi. Nous avons dit au revoir à tout le monde et nous avons pris l’autoroute dans l’autre sens. Non pas à contre sens, je ne suis pas fou mais dans le sens inverse de celui de dimanche dernier. Nous n’avons pas encore croisé d’accident et donc, je pourrai n’avoir aucune pensée noire comme la semaine passée. Dans l’autre sens. Je pense que ça a fait du bien à tout le monde, ces quelques jours en famillamis. Vous savez, j’ai déjà parlé de ça, il y a un certain temps, pour dire que... [Lire la suite]
09 septembre 2018

l'autoroute fleurie

Tout à l’heure, nous prendrons l’autoroute fleurie pour rentrer à Bordeaux. Nous ferons deux équipes de deux : mon père et moi, devant et ma mère et le président, derrière. Nous écouterons des chansons enregistrées sur une clé USB que j’ai toujours dans la voiture. Enfin, nous essaierons d’écouter des chansons car je les connais, les deux de derrière (les fagots), ils ne vont faire que parler, parler, parler tout comme nous allons avaler des kilomètres, des kilomètres, des kilomètres. Et parfois, au milieu de leurs discussions,... [Lire la suite]