30 avril 2014

insolismes urbains (2)

Je suis rarement le nez en l’air quand je prends le tram car j’ai toujours soit un livre en cours, soit du courrier à lire, soit un jeu (intellectuel : Scrabble, Boggle ou Pendu) à terminer. Je reste assez rarement contemplatif dans les vues urbaines qui défilent sous les yeux de tous les passagers mais parfois, observateur de mes congénères quand l’occasion se présente, que ça me fait sourire ou que ça me met hors de moi. Et quand on sait que l’un et l’autre, cumulés, ça représente 97% de mes émotions et de mes états d’âme en... [Lire la suite]