09 septembre 2013

séparer le bon grain

En vacances, j’aurais une légère tendance, une petite tendance, une tendance parfois un peu appuyée à boire un peu de vin rosé, éventuellement du champagne ou du prosecco. Et l’an passé, j’avais un peu exagéré en buvant un peu plus que de raison parce que les circonstances s’y prêtaient : un très bel appartement, une très grande terrasse sur la mer, mes parents, Arnold, pour la première fois, le patron, le président et Renée and Co. Et de fil en aiguille, nous avons pris des apéritifs, matin (non), midi (oui) et soir (encore... [Lire la suite]