18 décembre 2014

un quart d'heure de célébrité

(ou : le voyageur incognito ou encore : les avantages et les inconvénients d’être une star)   Hier, j’ai brièvement évoqué Arnold dont c’était l’anniversaire et justement, à propos d’Arnold, comme il est à la Gomera jusqu’à la fin du mois et comme ça n’a rien à voir avec ça et que lui-même est si peu concerné par ce que je vais dire, je vais vous raconter une anecdote géniale qui m’est arrivé en mai 2010. Il n’y a que quatre ans et pourtant, ça fait déjà quatre ans.   Il faut dire que ce fut cette année-là, ce... [Lire la suite]

17 décembre 2014

18 décembre

Je trouve que le 18 décembre est une date étrange voire inutile. Je demande pardon à celles et ceux pour qui ce jour est un jour important, à marquer d’une pierre blanche, une date qui le fait. Mais pour moi, ça ne représente rien. Et pas seulement cette année, où le 18 décembre, aujourd’hui, tombe un jeudi, milieu de semaine de travail pour moi mais je n’avais pas envie de parler de ce 17 décembre même si c’est le jour de l’anniversaire d’Arnold... Et le 18 décembre, me direz-vous, qu’a-t-il donc de plus ou de moins, plutôt, que... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 septembre 2014

vers d'autres eaux

S’il y en a qui viennent me lire ici et qui me connaissent un peu, beaucoup, passionnément, qu’ils ne se formalisent pas si je ne réponds à personne, si je ne réagis à rien et si je continue de publier des billets sans autre communication. Je suis comme sur une île déserte. J’ai le droit à vingt minutes par jour pour me connecter sur Internet et je n’ai pas le temps d’en faire plus. Pas le temps ni la patience de rester devant ce bas débit. Ça m’énerve plus qu’autre chose. Alors, je me contente de clavarder sur Word qui lui,... [Lire la suite]
14 juillet 2014

le procès de l'été

Hier, ce fut une journée qui a fait grise mine tout à son long et je dois en avoir quelques séquelles ce matin. Je me suis levé à l’envers ou du pied gauche ou à moitié seulement, qui sait ? En tout cas, hier, c’était dimanche pour tout le monde et aujourd’hui, c’est dimanche pour tous les autres mais pas pour moi. Comme un dimanche de rattrapage avec, cette fois, ce qui a manqué hier : du soleil. Il est prévu du soleil et pour nous montrer sa bonne volonté, il est déjà présent dès le début de la journée. Il n’y a guère... [Lire la suite]
06 juillet 2014

mondialement raté

Je n’ai pas du tout été affecté de l’élimination de la France au Brésil pour le Mondial de Foot car, à vrai dire, le foot, j’en n’ai un peu rien à foot. Pour rester le plus poli possible. Non pas que ça me désintéresse totalement voire absolument mais sur une échelle de 1 à 100, mon niveau d’attention serait de l’ordre de 6.52% pour ne pas dire 7%. Car il faut savoir rester précis quand on annonce des chiffres ou alors, on ne les annonce pas. Et ces presque 7% (au deuxième coup, on peut arrondir), ils sont juste dus au fait que j’aime... [Lire la suite]
01 juin 2014

voilà, ce sera fini

Voilà, ce sera fini. Nous en serons au lendemain et aux autres lendemains. Tout sera passé très vite. Tout le monde aura apprécié. Du moins, je l’espère et j’aurais tout mis en œuvre pour ça. Mais c’est vrai que nous n’étions pas à l’abri que quelque chose cloche. Mais non, tout sera fini et maintenant, on peut dire que ça sera rangé dans la boîte aux souvenirs. Heureusement, il y aura des photos et des bouts de vidéo pour servir de témoignage et même s’il n’y aura pas de descendance directe à qui montrer tout ça, il y aura les amis,... [Lire la suite]

10 mai 2014

transports non frigorifiques

Ce samedi sera un autre samedi bien plein. Plein de temps occupé. Plein de temps qui passe à la fois trop vite et pas assez. Surtout pour ce matin, alors que j’embauche à 3h45 pour espérer terminer au plus tard à 11h30 afin de rentrer pour prendre ma douche de fin de semaine, celle qui me lavera de tout soupçon maritime et enfiler mes tenues décontractées de celui qui ne veut plus penser à tout ça pendant deux jours et demi. Jusqu’au prochain mardi car quand vient le mardi, à la différence de la grande Zoa, pas de boa, pas de... [Lire la suite]
23 avril 2014

Außer dem Rhein

C’est en publiant le billet Brandebourg hier que ça m’est revenu en tête que je n’avais pas parlé plus que ça du sommet franco-allemand de dimanche dernier. Un sommet franco-allemand qui atteint des altitudes qu’on n’aurait soupçonnées avant qu’il n’ait lieu. Ce fut une journée comme on aurait pu en voir depuis des dizaines et des dizaines d’années, en toute harmonie et toute en amour. Ou toute en amitié. Des gens qu’on aurait aimé connaître. Maintenant, c’est fait. Des gens plutôt aperçus que connus, à trois reprises, lors de dîners,... [Lire la suite]
20 avril 2014

tu as vu, c'est dimanche, Pascal

Il n’y pas que des Pascal célèbres et pourtant, même des pas connus, je n’en ai pas beaucoup rencontré dans ma vie, tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel. Le passage à niveau de l’un à l’autre étant parfois tellement ouvert que ça a pu se mélanger. Aucune barrière, aucun garde-barrière et vogue la galère, roule la Micheline et s’en vont à l’infini les rails. Et pour les Pascal célèbres, c’est vraiment embêtant un jour comme aujourd’hui, car c’est aujourd’hui dimanche, tiens, voici des roses blanches car des roses... [Lire la suite]
17 avril 2014

un jeudi sain ?

Je n’ai rien de particulier à raconter, aujourd’hui. Je me sens déjà fatigué au bout de trois jours de reprise mais c’est la vie qui veut ça. En même temps, il fait extraordinairement beau et même chaud, surtout ici, dans le Sud-Ouest, et ça, ça vaut de l’or en barre. Je rentre d’un cours avec mon coach et je me sens encore un peu plus fatigué qu’avant mais différemment. À moins que ce ne soit l’inverse. Avec la sensation de quelque chose d’un peu plus accompli. Et là, je vais aller préparer le repas du soir, le sandwich pour demain... [Lire la suite]