03 novembre 2013

nickel ?

Petit marché pour un petit dimanche en petite forme. Heureusement, j’ai pu profiter d’un rayon de soleil pour aller sur la place Pey Berland afin d’y acheter quelques légumes et quelques fruits et passer voir le marchand de produits italiens afin d’y prendre quelques gnocchis pour mardi soir. Il m’en a mis 610 grammes mais je n’ai pas encore compté combien ça faisait de petites boulettes, je le ferai mardi soir. Pour l’instant, les gnocchis sont dans le réfrigérateur en attendant des jours meilleurs pour eux. Je pense que je les ferai... [Lire la suite]

21 octobre 2013

insolismes urbains

Quand on prend le temps de regarder ses congénères et ses contemporains, parfois, on tombe sur des originaux qui font sourire ou qui ont une vraie dimension poétique. Je dis bien l’un ou l’autre car jamais je n’ai vu quelqu’un qui était capable de m’émouvoir par la poésie de sa personne tout en me faisant éclater de rire. Et je passe sous silence ceux qui m’agacent pour ne pas dire plus. En ce moment, le ronchon est en sommeil et avec un peu de chance, il va passer plusieurs mois en hibernation. Mais on ne sait jamais. Ne réveillons... [Lire la suite]
07 octobre 2013

ou le bâton ?

Zoom avant sur Angelo, le petit vendeur employé par la dame de Marmande pour les fruits et légumes du marché du dimanche, sur la place Pey Berland. J’ai déjà eu l’occasion de parler de lui à plusieurs reprises dans ce blog depuis que je l’ai ouvert. Parce que j’aime bien ce marché (vous l’aurez déjà compris) même s’il est petit, ce n’est pas toujours la taille qui compte, on le sait bien, désormais et parce que j’aime bien Angelo, qui est un jeune courageux, probablement encore étudiant si j’ai bien compris, un jour qu’il s’était... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 octobre 2013

fragments de marché

Un dimanche matin de début octobre, normal, ensoleillé et un peu frais mais pas froid, neuf heures vingt-cinq, place Pey Berland, à Bordeaux. Travelling général sur les forains déjà installés depuis le quai de la station du tram ligne B : « Hôtel de ville.» Sont déjà là : le traiteur sud-américain, le marchand de pain et de gâteaux, le marchand de saucissons et de fromage, un marchand de vin, l’épicier italien qui n’a d’italien que le nom des produits de son étalage et il porte le même sweat à rayures que lors des... [Lire la suite]
15 mai 2013

j'ramène ma fraise

Vous savez, c’est très intéressant de faire ses courses avec discernement. Enfin moi, en général je les fais toujours seul, tout du moins en ce qui concerne l’alimentation mais de plus en plus souvent, je les fais avec discernement. Et parfois avec circonspection. Néanmoins. Et nonobstant. Parce que ça me fait plaisir d’écrire ces deux prépositions adverbiales qu’on n’utilise pas si souvent que ça. Surtout si c’est à bon escient. Dont acte.  Oui, or donc, je fais mes courses avec jugeote parce que sinon, je sais pas si vous... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,