17 décembre 2017

et puis, Paulette...

Bonne fête, Paulette…. Je vais lui dire, à ma femme…. Bonne fête, Paulette… Et je lui donnerai mon bouquet… Elle a horreur des fleurs… C’est justement… Je déteste ma femme… Alors, je vois pas pourquoi je lui aurais offert des chocolats… Paulette adore le chocolat… Et moi… Eh bien si, monsieur Bedos, moi, contrairement à vous, quand j’étais petit, je ne comprenais pas pourquoi vous aviez choisi ce prénom pour lui dire que vous ne l’aimiez pas (quand j’ai été en âge de comprendre, ça m’a bien fait rire, cependant) parce que pour moi,... [Lire la suite]

07 juillet 2017

je fais ma tête de cochon

C’est le moins qu’on puisse dire. En ce moment, je fais vraiment ma tête de cochon. À un point qu’il vaudrait mieux ne pas mettre un djihadiste en face de moi, il en attraperait des  boutons à vie. Ce qui, moi, ne me dérangerait pas du tout, bien au contraire. Vous connaissez mon opinion sur le sujet. Donc en ce moment, je fais ma tête de cochon. Parce que je ne suis pas en forme et de ce fait, je suis ronchon, mal aimable et j’ai le mal être limite agressif. Parce que pour couronner le tout, il fait trop chaud et quand on n’est... [Lire la suite]
09 août 2016

pas encore soixante

Hier, j’ai envoyé une carte électronique à Jean-Yves, mon grand-frère (dont je ne dirai pas le nom pour respecter son anonymat) afin qu’elle lui arrive ce matin et je sais qu’il l’a lue de bonne heure car j’ai reçu une notification comme quoi c’était le cas. Quand je l’ai écrite, hier, cette carte, j’ai failli lui dire que c’était la dernière ligne droite avant les soixante-ans. Mais non, ce ne sera que dans deux ans qu’il passera ce cap. D’ici là, il est encore dans la famille des quinquagénaires. En tout cas, ça me fait drôle de... [Lire la suite]
01 avril 2016

pas envie de cette Émilie-là

Et de cette Émilie-ci ? Le téléphone me tire brutalement de ma torpeur et, pour une fois, je vérifier qui est l’intrus qui me réveille de mon état de pré-somnolent. Très souvent, je prends l’appel sans regarder de qui ça vient  mais là, j’ai bien fait de vérifier. Peut-être parce que j’espérais quelqu’un mais quand j’ai vu que c’était Émilie, l’agent immobilier (normalement, ce nom de métier n’a pas de féminin mais puisque c’est la mode de le faire, je vous accorde « agente immobilière » même si ça heurte mes... [Lire la suite]
30 juillet 2015

où sont les femmes... ?

Bon, je repars de zéro mais cette fois, je ne passerai pas d’annonce nouvelle. Je vais me contenter de contacter les personnes qui cherchent à faire des heures de ménage et de repassage. Je ne vais rien demander et voir avec elles, ces personnes qui ont passé leur propre annonce, en leur posant des questions, si elles correspondent à ce que je cherche. Parce que, je dois bien avouer que je suis à  la fois énervé et découragé quand je réalise qu’au bout de deux semaines, environ, j’en suis toujours au même point. Et comme j’ai les... [Lire la suite]
24 juillet 2015

que le meilleur gagne !

Aujourd’hui, c’est jour d’entretien. Oh, que personne ne s’affole ou ne s’esbaudisse pour si peu, il n’y en aura qu’un. Un seul entretien suite à l’annonce que j’ai publiée pour un homme ou une femme de ménage. J’ai pourtant eu une bonne dizaine de réponses mais au bout du compte, il n’en reste pas beaucoup. Pour ne pas dire qu’il n’en reste qu’un. Et s’il n’en reste qu’un, je ne serai pas celui-là. Pour une fois. Mais peut-être celui qui va venir dans un quart d’heure. Car, étonnamment, c’est un mec qui vient. Enfin non, non pas que... [Lire la suite]
04 novembre 2014

se lever du pompier

Hier, en écrivant mon blog, j’ai trouvé bon et utile de préciser à trois reprises que j’avais un calendrier mural des pompiers de Bordeaux. Et depuis que j’ai écrit mon billet, j’ai des choses qui me trottent dans la tête et avant qu’elles ne s’échappent en se mettant à fuir au galop comme des chevaux sauvages sur une plage abandonnée, au bord des vagues un soir au moment du soleil couchant, je voudrais les mettre à plat dans ce blog pour pouvoir passer à autre chose. J’ai bien spécifié qu’il s’agissait d’un calendrier mural des... [Lire la suite]
08 mai 2014

faire le 18

Y a quelque chose qui m'a toujours amusé, pas vraiment surpris parce que je crois que je peux comprendre, c'est l'antinomie qui existe entre le travail des pompiers et l'image qu'ils donnent. En effet, les pompiers, ils sont là, entre autres, pour éteindre des feux, tous les feux. Et les pompiers, en même temps, ce sont des allumeurs. Je connais peu de gens qui ne sont pas insensibles à leur charme, certes dû à leur uniforme mais si en plus, le gars qu'est dedans, dans l'uniforme, il est comme sur les photos des calendriers, je... [Lire la suite]