01 mai 2018

grève du premier mai

Aujourd’hui, premier mai deux-mille dix-huit, je ne publie aucun billet car je suis en grève. Et comme c’est la journée sans pléonasme, je jure que je n’en ferai aucun. Un peu de respect, merde ! Zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle,... [Lire la suite]

13 juin 2016

et pendant ce temps-là...

Ce midi, si je n’ai pas rêvé, j’ai vu une publicité à la télévision pour la SNCF et je me suis dit qu’ils ne manquaient pas de culot, ces gens du rail, ces gens durailles. Oser diffuser des spots commerciaux vantant les mérites de cette ex-grande entreprise alors que le service n’est pas assuré au mieux, c’est limite se moquer du monde. C’est même franchement se foutre de la gueule du monde. Si j’ai bien vu et bien entendu, je ne devrais pas être le seul dans ce cas-là et je me demande, alors, quel impact sur la clientèle.... [Lire la suite]
25 mai 2016

quarante-neuf tiers

Et si je me mettais en grève, moi aussi ? Si je décidais de ne plus consommer quelque marque que ce soit qui fait partie de celles dont les membres du personnel, légalement syndiqués, m’ont au moins une fois empêché de circuler, d’acheter quelque chose dont j’avais besoin ou d’assister à un spectacle pour lequel j’avais réservé des places, hein, si je décidais de faire la grève des marques dont les employés ne pensent qu’à eux ? Ça ne changerait pas grand-chose aux choses. Mais ça me procurerait un plaisir que je n’ose... [Lire la suite]