02 novembre 2018

Oui, Chouchou, je parle le grec ancien couramment

Oui, Chouchou, je parle le grec ancien couramment. Si, si. Je ne l’ai pas appris à l’école puisque je n’ai fait que du latin, en langues mortes mais j’ai dû tomber dans le grec ancien un jour où je n’ai pas fait attention où je mettais les pieds car, soudainement, je me suis rendu compte que je parlais cette vieille langue de façon fluide. Par exemple, je peux te réciter un truc par cœur : Τὸ τετράγωνον τῆς ὑποτείνουσας ἑνὸς ὀρθογώνιου τριγώνου ἰσούται μὲ τὸ ἄθροισμα τῶν τετραγώνων τῶν δύο κάθετων πλευρῶν (ça se prononce Tò... [Lire la suite]

09 septembre 2016

a pu la grue

Non, a pue pas, la grue, simplement, a pu la grue. A partie, la grue. A partie, loin, peut-être. A même pas dit au revoir, la grue. A partie sans rien dire. Heureusement qu’on a vu qu’a partait, la grue. A partie peut-être dans des pays très loin, là-bas où y fait chaud comme en Afrique ou au pôle sud vu qu’y fait moins froid au pôle sud qu’au pôle nord. C’est pas moi qui dit ça, c’est Pôle Émile Victor, je crois. En tout cas, a partie, la grue. A fait comme Homéo, a partie. Oui, parce que Homéo partie. C’est pas gentil qu’a partie,... [Lire la suite]
15 mai 2015

n'ont pas réussi l'examen de passage

Dans le cadre d’une ouverture éventuelle de l’Europe à des pays qui en auraient fait la demande même s’ils sont à l’autre bout du monde, nous sommes désolé de devoir annoncer à certains d’entre eux qu’ils n’ont pas été retenus pour entrer dans la Communauté du Vieux Continent. Nous en sommes d’autant plus navrés que ça nous aurait fait très plaisir mais parfois, il faut savoir raison garder et contre mauvaise fortune, faire bon cœur. On ne peut pas gagner à tous les coups. Mais un échec ne reste pas un échec si on sait en tirer les... [Lire la suite]
11 février 2014

vaudou

Je ne sais pas comment ça m’est arrivé mais je me retrouve saucissonné, entravé, attaché par les poignets et les chevilles à une espèce de grosse branche d’arbre. Est-ce une branche de frêne ou de chêne ? À moins que… hêtre ou ne pas hêtre ? Quoiqu’il en soit et en plus, je n’arrive  pas à ouvrir les yeux et pour cause : on me les a bandés. Pas avec du tissu, non. De mes presque ténèbres, ça me fait penser comme à une grande feuille de bananier. Et je sens qu’on m’emmène. Je suis à l’horizontale. Mes... [Lire la suite]