01 mai 2018

grève du premier mai

Aujourd’hui, premier mai deux-mille dix-huit, je ne publie aucun billet car je suis en grève. Et comme c’est la journée sans pléonasme, je jure que je n’en ferai aucun. Un peu de respect, merde ! Zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle, zèle,... [Lire la suite]

30 avril 2018

ce n'est pas moi qui l'ai dit

Je vous jure que ce n’est pas moi qui l’ai dit. Je ne sais pas qui c’est mais ce n’est pas moi. Si c’était moi, je le saurais, quand même et comme je ne suis pas du genre à me défiler (en tout cas, jamais le 1er mai mais pourquoi pas le 14 juillet ?) et en plus, quand on me dit de ne rien dire, de ne pas le répéter, je suis une véritable tombe. Ce qui se justifie par mon deuxième prénom : Pierre. Oui, parce que Pierre tombale (rien, à voir avec Arielle !) Non, mais en tout cas, même si je n’avais rien demandé, je suis... [Lire la suite]
02 janvier 2018

une location à l'année

Je viens de décider de louer une année. J’ai choisi le modèle 2018. L’agent qui s’est occupé de mon dossier m’a fait visiter rapidement mais j’ai senti que c’était celle-ci qu’il me fallait pour les douze mois à venir. On verra en temps utile pour après, chaque chose en son temps et les moutons seront bien gardés, surtout la nuit, par ceux qui les comptent pour tenter de s’endormir. Alors, l’agent qui m’a fait visiter 2018 m’a d’abord présenté le vestibule, hier et là, aujourd’hui, je suis entré dans le vif du sujet. Il m’a prévenu... [Lire la suite]
02 novembre 2017

sur place ou à emporter ?

Hier, jour férié parmi les vivants, je suis quand même allé travailler car moi, il n’y a pas beaucoup de cas où je n’y vais pas : le 1er mai, Noël et le Jour de l’An, sinon, j’y vais tout le temps, sauf si ça tombe un dimanche ou un lundi car là, quand même, j’ai le droit et le devoir de rester chez moi, comme n’importe quel salarié normalement constitué qui a deux jours de congés par semaine. Je pose cinq, je retiens deux, j’ajoute un et je retranche… non, j’ai beau regarder dans tous les sens, je n’ai bel et bien que deux jours... [Lire la suite]
01 mai 2017

c'est férié malgré tout, même pour moi

J’aurais pu tomber dans la facilité et parler du muguet du 1er mai, porte-bonheur (ah oui ?) ou de la Fête du Travail (alors pourquoi on ne travaille pas, justement, aujourd’hui, pour fêter ça ?) mais non, je vais parler de la pluie et du beau temps. Parce que, un coup il pleut et un coup, il fait soleil, aujourd’hui. On ne sait plus à quelle météo se vouer. Il n’est question d’aucun saint car nous sommes un jour totalement laïc, aujourd’hui. Tiens, mon correcteur d’orthographe me surligne laïc en vert, je me demande... [Lire la suite]
21 avril 2016

J moins 2201

Nous sommes à J moins 2201 du 1er mai 2022. Ça va en faire des séries de 5 bâtons que je vais dessiner sur les murs de ma prison. 440 fagots de 5 bâtons. En même temps, ça ne va pas m’occuper à plein tous les jours jusqu’à cette date particulière. À cette date-là, du 1er mai 2022, ce sera encore la fête du Travail et celle des syndicats et celle de certains extrémistes. Probablement encore la fête du muguet, enfin non, mais le jour où on continuera d’en vendre à de nombreux coins de rue. Ce sera un jour férié, normalement... [Lire la suite]

02 avril 2016

dans un mois

Dans un mois, si aucun malheur ne me frappe et si aucun obstacle ne se dresse devant nous, nous aurons passé un dimanche en famille et à la campagne. Nous serons le lendemain du premier mai. Le premier mai, vous savez, l’équivalent du 1er avril, un jour où on fait des blagues sociales comme des manifestations syndicales et un jour où on vend du muguet à tous les coins de rue. Un truc où on se fait bien souvent avoir, dans l’un ou l’autre des deux cas que je viens de citer. Le premier mai est différent du premier avril en cela que ça... [Lire la suite]
10 mai 2015

deux fois presque trois

Je n’en reviens toujours pas, ça fait déjà deux fois que je ne travaille pas un jour férié en moins de quinze jours. Deux vendredis offerts par mon patron. La première fois en dix ans. Parce que ça fait un peu plus de dix ans que je suis dans cette entreprise et c’est bien la première fois que, outre le 1er mai, on m’offre le 8 mai. Et il n’est pas du tout impossible ni interdit qu’on m’offre aussi l’Ascension. Est-ce pour grimper socialement ? Non, je ne pense pas. Ça restera la fête de quand Jésus est grimpé aux arbres… ce... [Lire la suite]
06 mai 2015

se laver les poêles

Bien sûr, il y a aura toujours des esprits pervers pour voir malice et obsession de la chose de ma part. Alors que par du tout. Et quand j’écris « pas du tout », c’est profondément « pas du tout », pas juste au bord. Parce que le titre ne veut rien dire d’autre que laver les poêles quand on en a sali plusieurs après avoir dîné. Ni plus, ni moins. Il  n’y a pas la queue d’une seule arrière-pensée dans mes propos. Il y a des queues de poêles et des queues de casseroles, certes, mais pas plus. Et des casseroles,... [Lire la suite]
07 avril 2015

une reprise plutôt molle

Un de mes problèmes, là où je travaille, c’est que comme je bosse du mardi au samedi, à chaque fois que le lundi est férié, je ne peux pas le récupérer. Oui, mais vous allez peut-être me rétorquer que quand le samedi est férié, mes collègues, ceux qui bossent du lundi au samedi, soient 97% des employés de l’entreprise, eux, ils ne le récupèrent pas non plus. Ce qui est vrai. Sauf que moi, si le samedi est férié, je travaille quand même (sauf si ça tombe le 1er mai, le jour de Noël ou le 1er janvier sinon, les autres jours fériés, je... [Lire la suite]