20 février 2019

ça pousse, ça pousse

Ce que j’aime bien entre autres, dans le mois de février, c’est de découvrir que mes plantations de l’automne commencent à pointer le bout de leur nez. Les tulipes semblent vouloir sortir de la léthargie dans laquelle elles étaient plongées depuis toujours et justement, je pense que là, elles en avaient ras le bulbe et n’aspirent plus qu’à une chose : terminer leur croissance et pouvoir enfin vivre à l’air libre et voler de leurs propres pétales. Moi aussi, je les attends avec impatience, ce sont mes fleurs préférées avec les... [Lire la suite]

30 décembre 2018

je n’arrive plus à respirer que m’arrive-t-il ?

Je ne sais pas ce qui s’est passé mais depuis hier soir je n’arrive plus à respirer je ne sais pas ce qui m’arrive mais que m’arrive-t-il pour que je ne puisse pas respirer normalement comme j’ai l’habitude de le faire machinalement mécaniquement comme tout un chacun si ça se trouve j’ai avalé quelque chose de travers peut-être un os de gilet jaune ou une information qui ne m’a pas plu que j’ai pu entendre à la radio ou lire dans un magazine voire que j’ai pu voir à la télévision en tout cas j’ai eu beaucoup de mal à dormir puisque... [Lire la suite]
15 novembre 2018

incarnations

J’ai une question à te poser, Stéphane, c’est un peu délicat, je ne sais pas comment la formuler élégamment, heu… Comment dire ? Attends, je vais fermer la porte, je voudrais que ça reste entre nous, je ne veux pas qu’on nous entende. Heu… Allez, on ne va pas tourner autour du pot : tu es bien un être humain ? Dis-moi, réponds-moi franchement. Ben oui, je crois, patron. Ou alors, on ne m’a rien dit depuis que je suis né. Va savoir, si ça se trouve, je suis peut-être un poisson, gloub-gloub, et ça craint pour moi, de... [Lire la suite]
25 novembre 2017

et pendant ce temps-là, la banque alimentaire

Dans ma colère d’hier, contre le black Friday (qui n’est pas encore terminé, hélas !), j’ai oublié de dire que pendant ce temps-là, pendant que les névrosés de la consommation couraient dans les supermarchés pour ne rater aucune (bonne ?) affaire, à l’entrée et à sortie, se trouvaient les bénévoles pour la collecte national de la banque alimentaire. Une espèce de non-sens le plus total. On marche sur la tête. Certains, une grosse poignée sont allés gaspiller leur argent et pendant ce temps-là, d’autres n’ont pas de quoi... [Lire la suite]