03 juin 2019

4 mai 2039 : retrouvailles avec les anciens du mareyage

Ça fait longtemps que je l’attendais, cette soirée du 4 mai 2039. Nous avions réussi à contacter plein d’anciens collègues de la boîte de mareyage dans laquelle je suis resté 14 ans. Ça ne fut pas une mince affaire car vu le turn-over qu’il y a eu, pour retrouver le maximum de gens, ça nous a pris longtemps, à Virginie et Aïssa, mes vieux complices de soirées événementielles de l’époque. Déjà, rien que pour eux deux, même si nous sommes restés en contact régulier, tant de choses ont changé. Elle, elle est grand-mère grâce à son... [Lire la suite]

28 août 2017

ce n’est pas très juste tout ça

Non, ce n’est pas très juste tout ça. Là, on est en pleine canicule, on n’en peut plus dès 9 heures le matin et ça va durer encore deux ou trois jours et à partir de jeudi, on va perdre entre 10 et 15 degrés et il va pleuvoir comme une vache espagnole qui pisse à la frontière française et samedi soir, pour notre crémaillère à venir, ce qui est quand même l’événement le plus important de la semaine, on risque d’avoir un temps qui ne nous permettra pas de rester dehors sur la terrasse. Pourtant, dix personnes dans le séjour, si jamais... [Lire la suite]
18 décembre 2016

mais pourquoi Diable n’aimé-je pas Noël ?

Pourquoi Diable n’aimé-je pas Noël ? Probablement parce que je ne crois plus en son père. Pas plus que je ne crois en l’autre, celui qui est aux cieux. Et ceci explique sans doute cela. L’un ne va pas sans l’autre. Dans un cas, c’est de la magie, dans l’autre, la réalité. Crue. Triviale. Indécente. Non, en réalité, c’est parce que je n’ai pas d’enfants moi-même et donc, ça me passe au-dessus de la tête car évidemment, les Noëls d’aujourd’hui n’ont pas le charme de ceux que j’ai connus quand j’étais petit. Tout était tellement... [Lire la suite]
17 septembre 2016

les cinq soeurs Girard

Un véritable événement que ce qui se passe ce week-end, un véritable événement familial car ma mère et ses quatre frangines étaient réunies et quand on sait qu’elles ont entre 69 et 84 ans, c’est un véritable exploit que de les voir toutes ensemble, majoritaires. Je ne sais pas comment le dire parce que c’est un ressenti très personnel, mais je peux vous dire que j’ai aimé voir la tablée (nous étions douze) et j’ai aimé observer tout le monde, une par une, un par un. Et j’ai eu des flashes pendant tout le repas. J’ai revu des images... [Lire la suite]
28 juin 2016

ça fait du bien, vous ne pouvez pas savoir

Ça m’a fait du bien, vous ne pouvez pas savoir combien. Ni comment. C’est pour ça que je suis venu le raconter car je n’ai que ça à dire, aujourd’hui. C’est l’événement du jour. Alors, allons-y puisqu’il ne sert à rien d’attendre du moment qu’on est parti d’un point A pour aller à un point B, comme disait la tortue. Tiens, à propos, que devient Christophe Willem ? En gros, je me suis débarrassé de plein de toxines. J’ai vidé mon sac. Non pas que j’ai déversé toutes mes colères mal refoulées ni contre quelqu’un qui l’aurait... [Lire la suite]
11 juin 2016

une petite pensée pour

Elle faisait partie de mes interrogations, il y a quelques semaines ou quelques mois mais d’autres événements ont fait que je l’ai un peu oubliée et aujourd’hui, alors que j’ai envie de faire relâche dans mon mouvement contestataire (parce que j’ai encore mal à la tête – un lien de cause à effet ? – très mal à la tête), mes pensées sont allées naturellement vers elle. Avec un peu de honte de l’avoir autant négligée. Avec un sentiment de ne pas aimer ma prochaine autant qu’elle devrait mériter l’être. Alors, aujourd’hui, je pose... [Lire la suite]

10 décembre 2015

dans vingt, ça fera mille

Dans vingt, ça fera mille et à part moi, personne ne le sait et tout le monde s’en fout sans doute royalement. Et royalement, ça ne veut pas dire que Ségolène ne dit pas la vérité, loin de moi de sortir une telle ânerie vu que je l’aime bien, moi, la Ségo du Poitou Charentes. Je l’aime bien même si ma mère n’aime pas que je l’aime bien. Mais je pense que je suis assez grand comme ça pour savoir qui je peux aimer bien ou pas. De toute façon, on ne saura jamais comment ça se serait passé si elle avait été élue présidente de la... [Lire la suite]
24 octobre 2015

on en revient toujours aux mêmes

On a beau dire, on a beau faire, on en revient toujours aux mêmes. Et là que nous sommes samedi à juste midi, c’est presque comme tous les samedis midis depuis que le monde est monde. C’est l’éternel retour des choses et du temps qui passe. La routine bien réglée comme les aiguilles d’une horloge. On n’y peut mais. Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Oui, en tout cas, c’est ainsi que moi je vis, à peine un peu perdu dans cette immensité régulière. Un petit grain de sable dans une clepsydre de laquelle je ne pourrai sortir un... [Lire la suite]
26 avril 2015

vingt ans

Ça ne fait pas encore vingt ans mais nous n’en sommes pas loin. Nous n’avons d’ailleurs jamais été aussi près de cet anniversaire qu’à l’instant même où j’écris ce billet. Vingt ans déjà ! On va faire tout de suite la liste des propos clichés et un peu bateau avant de passer à autre chose : vingt ans déjà ! Comme ça passe vite. On n’a pas vu le temps passer. C’est fou, quand on regarde en arrière, on ne s’est rendu compte de rien. Tu te souviens ? Et dire que si nous voulions retrouver tous les invités de l’époque,... [Lire la suite]
07 février 2015

absent Charlie ?

Je l’avoue, oui, je l’avoue. Ça fait au moins deux billets que je n’ai pas écrit le nom de Charlie. Non pas que je sois passé à autre chose. Ni à d’autres centres d’intérêt. Et encore moins à d’autres amours. Non. Tout simplement, comme j’ai écrit les deux derniers billets, peut-être les trois ou quatre derniers sans y penser alors que je mettais un point d’honneur à toujours y penser depuis les événements tragiques d’il y a à peine un mois. Sans y penser, c’est bien là mon problème. À quoi pensais-je donc d’autre ? Qu’avais-je... [Lire la suite]