11 juillet 2019

je ne m’y fais toujours pas à cette photo

Je ne m’y fais toujours pas à cette photo de profil qui, en réalité, est une photo de face. Je ne sais pas pourquoi j’ai changé la précédente, qui me plaisait bien voire mieux mais qui commençait à dater sérieusement puisqu’elle avait été prise en mai 2013, je m’en souviens très précisément, c’était un dimanche après-midi, vers environ 14/15h, à vue de nez (avec des lunettes dessus) et nous étions encore à table. La seule chose, c’est qu’en arrière-plan, il y avait la tête de Solange, pas le président, non, l’autre, celle qui a été... [Lire la suite]

26 juin 2018

et la tortue, cette idiote, qui respire par les fesses

On savait déjà que l’oursin n’avait qu’un seul orifice qui lui sert à la fois de bouche et d’anus (c’est pour ça que je n’en ai jamais embrassé un langoureusement car je me suis toujours méfié, si jamais il était en mode anus, je n’aurais pas aimé lui rouler un patin – remarquez, en même temps, comme dit Macron, je n’ai même jamais une simple bise à aucun oursin. Je n’en ai jamais eu dans mon assiette non plus. Je sais juste que ça pique. Et que les amateurs disent que c’est très bon. En dehors de ça, les oursins et moi, ça fait deux.... [Lire la suite]
30 août 2017

ça s’organise tant bien que mal

Quand on vous dit que, passé un certain âge, tout fout le camp et que c’était mieux avant, forcément. La nostalgie, quand elle nous tient, elle nous balance dans la figure qu’elle est bien ce qu’elle a toujours été : une sournoise qui nous fait tantôt du bien, tantôt du mal. Parce que c’est toujours un peu étrange de penser à ce qu’on a vécu, à ceux qu’on a connus (et qui ne sont plus là soit parce qu’ils ont disparu, soit parce que l’éloignement a fait que…) et à tout ce temps passé qui ne se rattrape guère, qui ne se rattrape... [Lire la suite]
30 janvier 2017

et la gagnante est...

Et la gagnante est… Miss Univers est… Miss Univers est Benoît Hamon, France. Quand même, c’est chouette que la France soit championne du monde du socialisme et que Miss Univers soit Benoît Hamon, le même jour. Si ça, ça ne donne pas un coup de fouet au moral des français, on se demande ce qui pourra le faire. Car franchement, qui l’eut cru, hier matin, en se levant qu’on terminerait la journée aussi bien. Excepté Manuel Valls mais en même temps, lui, il n’avait pas beaucoup d’illusions à se faire… Tous ces candidats en... [Lire la suite]
07 décembre 2016

avec Sophie Marceau

Je vous jure, je n’en reviens toujours pas de ce qui m’est arrivé. De qui j’ai rencontré. Si un jour on m’avait dit que Sophie Marceau serait assise en face de moi… je ne l’aurais pas cru et j’aurais même haussé les épaules en demandant qu’on arrête de se moquer de moi. Et pourtant, et pourtant… Sophie, Sophie Marceau, la Sophie Marceau, c’est bien Sophie Marceau dont il est question. Et probablement que même à elle, il peut arriver des choses inhabituelles. Pour ne pas dire étranges  - pardon ? J’ai dit étrange ?... [Lire la suite]
17 octobre 2016

L. de la R.

Ludovine Dutheil de la Rochère, née Mégret d’Étigny de Sérilly a peut-être des ascendances nobles mais son combat ne l’est pas. Je veux dire par là qu’on ne peut pas insister sur ses origines avec un nom pareil et être d’avant-garde. Elle en est la preuve flagrante. Je n’ai rien contre elle, a priori sauf qu’en réalité, j’ai tout contre elle. Et pourtant, Dieu (le sien) sait combien je n’aimerais pas être tout contre elle. Sauf pour lui faire sentir mon mépris. Tu le sens mon mépris bien dur, Ludovine ? Profites, c’est cadeau, ce... [Lire la suite]

20 juin 2016

la sixième raie publique ?

Il y a quelques semaines, j’avais très souvent mal à ma fesse gauche, du côté où passe le nerf sciatique et ça pouvait me lancer jusque dans les adducteurs voire dans les muscles testiculaires (ah bon ? On n’a pas de muscle dans les gonades ? Pourtant, je croyais mais tout le monde peut se tromper… il n’y a pas de honte à cela) et j’avais commencé une série de dix séances chez un kiné qu’on m’avait recommandé mais je n’en ai fait que deux car dès la seconde, j’ai eu plus mal après qu’avant. Et ce, pendant plus de trois jours... [Lire la suite]
06 avril 2016

dans de beaux draps

J’ai vraiment très mal intitulé mon billet d’hier. Tous aux abris, ça n’est absolument pas un bon titre. C’est aujourd’hui que j’aurais dû le faire. Car ce que je vais écrire est plus en accord avec ça que ce que j’ai pondu hier. Plus en accord car c’est la conséquence de ce qui s’est passé avant-hier soir, ces histoires d’hélicoptères et tout et tout. Reprenons donc où j’en étais en remettant les choses dans leur contexte… et en espérant ne pas avoir perdu le fil. Un peu inquiet, pas mal troublé par ces bruits assourdissants, à un... [Lire la suite]
05 avril 2016

tous aux abris

Hier soir, au moment d’aller me coucher, j’ai vécu des choses étranges mais pas du tout pénétrantes, pas comme certains rêves car là, je suis sûr que je n’étais pas en train de dormir, non, non, non, j’étais bel et bien réveillé et j’ai même eu un peu de mal à trouver le sommeil, ensuite. C’est souvent comme ça quand je suis perturbé. Énervé. Stressé. Là, je pense que j’étais surtout un peu perturbé. Voire troublé. Déjà, c’était lundi soir et tout le monde sait (tous ceux qui me connaissent, en tout cas que pour moi, le lundi soir,... [Lire la suite]
19 mars 2016

dont dix

Onze ans dans cette entreprise étrange et pénétrante, comme les odeurs qu’elle dégage. Oui, parce que quand on bosse chez un mareyeur, même dans les bureaux, on sent le poisson. Mais pas que. On sent le poisson mort. Et ça, il y a des matins où c’est plus difficile que d’autres. Mais contre mauvaise fortune, bon cœur, on s’accroche et on n’oublie pas de mettre une fleur à son fusil sinon, ce sont ses jambes à son cou qu’on risque de prendre. Et voilà, j’y vais chaque matin, du mardi au samedi, jours fériés compris, sauf quand c’est le... [Lire la suite]