11 mai 2021

les faire-part

Pour faire suite à mon billet du 25 avril dernier, « plusieurs façons de mourir » (non, je ne suis pas obsédé par la mort, c’est étrange de penser ça de moi !...), je voudrais revenir sur un point qui est resté inabouti dans mon cheminement intellectuel (j’ai nettement moins de cheminements manuels, je dois bien le reconnaître) car j’aime que les choses (et les écrits) soient bien faits. Et (vous ne trouvez pas ça un peu agaçant, toutes ces parenthèses ? À vrai dire, j’ai trouvé un lot sur une brocante, des... [Lire la suite]

03 mai 2021

un paysage par la fenêtre

Il y a longtemps que je n’ai pas pris le train, ça me procure une sensation étrange, un subtil mélange de plaisir et de crainte. De plaisir car j’aime les voyages en train, l’ambiance dans les wagons quand on n’y est pas dérangé par des passagers indélicats car bruyants et j’aime voir les paysages défiler à toute allure et essayer de lire le nom de certaines gares mais au-delà d’une certaine vitesse, ça m’est impossible, sauf pour les grandes villes car là, le nom est affiché plusieurs fois. En revanche, dans beaucoup d’autres... [Lire la suite]
18 janvier 2021

je viens d’avoir une bonne idée

Tout à l’heure, vers 2h45, quand je me suis réveillé, je sortais d’un rêve étrange et pénétrant mais très vite, j’ai oublié de quoi il était composé car je me suis mis à penser à un peu tout et à beaucoup n’importe quoi. Malgré l’envie de pipi plus présente mais je me suis conditionné pour ne pas me lever tout de suite et tenter de me rendormir. Et donc, bien sûr, je me suis tourné et retourné dans mon lit. Tout le monde sait que ce n’est pas évident de ne penser à rien, la nuit, entre deux cycles de sommeil. Alors, j’ai pensé à ma... [Lire la suite]
22 novembre 2020

d’humeur moyenne

J’ai mal dormi car je me suis souvent réveillé et du coup, je me sens à la fois fatigué et reposé, c’est une sensation étrange et de ce fait, je suis d’humeur moyenne. Entre les deux. En plus, je n’ai ni faim ni pas faim, ni soif, ni pas soif, je ne sais pas ce dont j’ai envie, de quoi j’ai envie. Je pense que la raison voudrait que je mange et que je boive quelque chose même si ce n’est pas de gaîté de cœur. En plus, je ne sais pas si, pour avaler au moins quelque chose, je ne sais pas s’il vaut mieux que je me fasse un café ou une... [Lire la suite]
12 novembre 2020

très souvent excité

C’est étrange, c’est bizarre (tiens, j’ai écrit bizarre, comme c’est curieux !), c’est surprenant, je suppose mais à chaque fois que je fais mes comptes, que je note mes dépenses dans le fichier Excel qui me servira ensuite pour pointer mes relevés bancaires, à chaque fois que je fais la saisie de mes reçus de carte Visa ou des rares chèques que je peux émettre, à chaque fois, attention, ce n’est pas une fois de temps en temps, comme ça, en passant, non, c’est vraiment à chaque fois : je suis excité. Et qu’on ne se méprenne... [Lire la suite]
03 novembre 2020

des gens exceptionnels

C’est étrange mais à chaque fois qu’il y a des victimes peu nombreuses lors d’un attentat, par exemple, comme lors des deux derniers que nous avons malheureusement subis, à chaque fois, les victimes étaient des gens exceptionnels. Des gens extraordinaires. Des gens hors du commun. Et moi, du coup, je me pose la question : pourquoi les terroristes ne s’attaquent-ils qu’à des gens très bien ? À des gens plus que parfaits ? Pourquoi ne visent-ils jamais des gens qui sont des sales cons, des pourritures absolues, des... [Lire la suite]

17 octobre 2020

encore un dix-sept octobre ?

C’est carrément étrange mais il y a un an tout pile, je me demandais ce que j’avais à faire d’important le dix-sept octobre et cette année, sans le faire exprès (autant vous dire que comme j’écris tous les jours et pas que dans ce blog, je ne me souviens pas de tout ce qui me sort par les doigts sur le clavier de mon ordinateur) et donc, le dix-sept octobre 2019, je me demandais ce que j’avais d’important à faire et j’avais même noté que je n’avais rien noté dans mon agenda à la date du dix-sept octobre 2018 non plus. À part peut-être... [Lire la suite]
10 août 2020

lettre d’un admirateur

Chère madame Colombine, chère Inspectrice France, je me permets de vous écrire car je suis un de vos plus grands fans et même si ça peut vous paraître un peu étrange car en général, les gens sont fans de chanteurs ou d’acteurs de cinéma mais moi, j’aime les gens qui ont du char…actère  (j’ai failli écrire charisme mais je n’étais pas très sûr de ce que ça voulait dire) et à part Jean-Paul Belmondo, qui est un acteur, un peu vieux mais un acteur quand même et Jean-Claude Van Damme qui est un philos… qui a inventé la pierre... [Lire la suite]
24 juillet 2020

tu aimes quand je... ?

Stéphane ? Oui ? Je peux te demander quelque chose, Stéphane ? Oui. Mais attention, c’est un peu personnel voire très personnel, ce dont je vais te parler. Je t’en prie, vas-y. Entre nous, ça ne devrait pas poser de problème. C’est étrange car en même temps, ça me gêne un peu d’évoquer ça car ça fait celui qui s’apprête à réclamer quelque chose et tu sais, ce n’est pas trop mon genre, en temps normal. Y a-t-il seulement quoique ce soit de normal entre nous ? Non, attends, c’est moi qui pose les questions, s’il te plaît.... [Lire la suite]
14 avril 2020

Arielle et moi (billet non garanti sans coronavirus)

Tiens, Stéphane, on n’a qu’à aller par-là, dans les vieilles ruelles, il y aura peut-être moins de monde qu’ici, on est trop proche de la mer, là, je trouve et ça attire la foule. Bon, il doit avoir raison, lui. Sauf que même s’il a raison, lui, là, je ne sais pas ce que je fais ici, avec lui. En plus, je ne sais même pas qui il est, je ne l’avais jamais vu avant qu’on se retrouve, là. Mais on est où, d’abord ? C’est drôle, au bout, là-bas, il y a un remblai, comme aux Sables d’Olonne mais on n’est pas aux Sables, non, sinon, je... [Lire la suite]