23 avril 2018

un nouveau jour s’est levé

Un nouveau jour s’est levé, ce matin, mais après moi. Car moi, je me suis levé avec un reste de nuit sur les bras. Un peu contre ma volonté. Comme si j’étais quelqu’un de généreux alors que moi, à 6h, le lundi matin, j’ai juste envie de prendre mon temps pour respirer, seul, pendant que la ville dort encore un peu. Pendant que le monde est au niveau zéro du bruit. Pendant que nombreux sont qui soupirent d’aise d’être encore au lit. Pendant que d’autres, ne savent rien faire d’autre que des borborygmes, des raclements et des... [Lire la suite]

24 janvier 2017

Benoît ? Ha, mon Dieu !

Vous avez été très, très, très nombreux à me demander pourquoi une lettre de rupture à cause de la victoire de Benoît Hamon, depuis la publication de mon billet d’hier. Alors d’abord, je voudrais vous faire part de mon premier étonnement : comment se fait-il que vous ayez été plus nombreux à réagir que de lecteurs ? Il y a là un mystère limite insondable (pour ne pas dire impénétrable – mais celui-ci était déjà pris pour les voies du Seigneur) auquel je suis incapable d’apporter le moindre élément de réponse. Ce sera une de... [Lire la suite]
07 mai 2016

Dédé

Dédé, c’est Dédé les gros bras. C’est moi. Parce que tout compte fait, je n’ai pas donné ma part aux chiens, hier soir. Déjà qu’il n’en reste plus qu’un. En tout cas, même si je ne suis pas aussi fort que Carlos, même si je ne suis pas aussi jeune que François, même si je ne suis pas une armoire à glace comme l’autre Stéphane, je pense avoir fait bien plus que ce qu’on attendait de moi. Non seulement, j’ai porté des choses avec les autres, quand il fallait être plusieurs mais aussi tout seul, à leur grand étonnement, parfois.... [Lire la suite]
17 mars 2014

en prise directe

On vit une époque formidable mais je me pose régulièrement la question si je n’aurais pas été autant heureux voire plus si j’avais eu dix, vingt ou trente ans de plus et si je n’avais vécu que dans une société normale, humaine et sans trop de technologie. Bien sûr, je suis le premier à profiter d’Internet, même si je m’en suis bien calmé ; je suis le premier à me servir de mon smartphone pour faire un Scrabble ou prendre des notes au lieu de le faire sur un bout de papier volant ; je suis le premier à utiliser et à ne plus... [Lire la suite]