06 octobre 2019

pas chaud pour la saison

Hier après-midi, après déjeuner, vers 14h, je me suis installé dans un fauteuil relax, sur la terrasse. Il y avait un rayon ou deux de soleil et je me suis dit qu’il fallait en profiter car ce genre d’occasions se présenterait de moins en moins souvent, d’ici la fin de l’année car, jusqu’à preuve du contraire, pour l’instant, pas d’été indien en vue… Et j’étais bien. J’ai tombé le petit blouson de soie léger que j’avais enfilé à la hâte au cas où car, sous la chaleur étonnante de l’astre luisant, j’ai eu peur de transpirer plus que de... [Lire la suite]

23 septembre 2019

aujourd'hui, c'est l'automne

Aujourd'hui c'est l'automne et je pleure souvent / Aujourd'hui c'est l'automne, qu'il est loin le printemps / Dans le parc où frissonnent les feuilles au vent mauvais… Ça, on aura beau le tourner et le retourner dans tous les sens, on ne pourra rien faire contre. Aujourd’hui, c’est l’automne, une saison qui est probablement une des plus belles, avec les trois autres. Mais une saison qui donne l’impression que quelque chose se termine contrairement au printemps qui donne le sentiment que tout renaît puisque c’est vrai, que tout... [Lire la suite]
19 octobre 2018

on ne sait pas trop

On ne sait pas trop s’il fait encore beau ou s’il fait déjà moyen. On hésite entre l’automne et l’été indien. Ça va, ça vient, quoi !... On n’a pas encore décidé de fermer la terrasse, tout est toujours ouvert. La table et les chaises attendent qu’on vienne s’y installer. Les jardinières sont encore fleuries. Les transats nous ouvrent tout le temps leurs bras pour qu’on vienne leur faire un gros câlin mais nous n’en profitons pas vraiment. Enfin si, plaisir des yeux, contrainte des arrosages et de l’entretien. Mais ça fait un... [Lire la suite]
08 octobre 2017

6 heures du mat', ai-je des frissons ?

Un dimanche, à 6 heures du matin, ai-je des frissons ? Oui mais pas pour les raisons que vous croyez. Je ne suis pas comme ça, moi. Si je suis sensible de la chair de poule, là, c’est uniquement parce qu’il fait un peu frais. Parce que je n’ai aucune autre raison valable pour frémir de la sorte. Il fait frais comme à chaque fois qu’on sort de son lit après une nuit quasi réparatrice (waow ! La grasse matinée que celle d’aujourd’hui ! 6 heures du mat’ !) et il fait frais car nous sommes en automne et jusqu’à preuve... [Lire la suite]
23 septembre 2017

cette fois, c'est l'automne

Cette fois, c’est l’automne, une saison qui n’existe pas que dans le nord de l’Amérique même si on l’appelle l’été indien. Parce qu’indien vaut mieux que deux, tu l’auras. Et moi, justement, je reviens de l’Ain, j’ai vu des Aindiens, des vrais, comme le président, natif de là-bas mais je n’ai vu aucune plaque à son nom pour rappeler qu’ici ou là, le président JJH avait posé ses pieds ou ses mains ou que sais-je encore. Oui, parce que maintenant, je peux le dire, je suis allé dans l’Ain. Non pas que j’aie décidé de faire tous les... [Lire la suite]
02 août 2017

ça y est, c'est le retour de l'été

On dirait que ça y est. L’été serait de retour. Non. L’été est de retour.  J’en veux pour preuve la chaleur accablante qui nous a envahis depuis ce matin. Une chaleur particulièrement chaude. Surtout au soleil. Et même un peu à l’ombre. Qui nous donne envie de se mettre à l’eau. À l’eau ? Ici l’ombre… les carottes sont cuites et le plafond fond comme les petites marionnettes… qui fondraient à vue d’œil si on les avait laissées dehors. C’est l’été qui est de retour. L’été, cette année, c’est une saison qui dure deux ou trois... [Lire la suite]

02 octobre 2015

et soudain, le monde frissonna

Nous nous étions tant cru en plein été indien que nous fûmes tous saisis par ce froid pénétrant tout autant qu’étrange car il nous a semblé plutôt incongru. Cette tentative d’invasion de l’automne par des forces hivernales fit sursauter le monde entier et soudain, il frissonna. Et pas seulement à cause de la fraîcheur ambiante. Pas seulement à cause du froid. Et alors, chacun de se dire rapidement qu’il allait falloir prendre des décisions pour ne pas trembler jour et nuit. Ne pas oublier de sortir les affaires d’hiver. Enlever le... [Lire la suite]
27 septembre 2015

le marché indien

On dit de l’automne qu’il peut être un été indien, vous savez, l’été indien, c’est qu’on ira où tu voudras, quand tu voudras et l’on s’aimera encore lorsque l’amour sera mort et chabada bada et chabada bada… mais dans ce cas, quand l’automne est ensoleillé (même frais comme en ce moment), on peut dire que nous sommes dans un début d’été indien et qu’on ira où tu voudras quand tu voudras et que toute la vie sera pareille à ce matin, aux couleurs de l’été… et si nous sommes dans cette configuration, je me demande si ce matin, en allant... [Lire la suite]
25 septembre 2015

il automne

Il automne à pas furtifs, chantait Barbara dans ce que je considère être une de ses plus belles chansons appartenant à sa dernière période. Une chanson qui lui collait si bien à la peau. Et qui m’allait comme un gant. Parce que l’automne qui vient, ce n’est pas triste du tout. C’est parfois un peu gris, un peu déprimant parce qu’on sait qu’on ne va pas vers les beaux jours, bien au contraire et même ces derniers, on sait qu’ils raccourcissent comme une peau de chagrin. Mais l’automne, c’est aussi la flamboyance des étés indiens. J’ai... [Lire la suite]
13 septembre 2015

bâiller aux mouettes (1)

En vacances, j’écris toujours un ou deux billets d’avance, quand j’ai un petit moment devant moi pour le faire, tranquillement et/ou quand l’inspiration me vient. C’est pourquoi ça peut sembler bizarre que je parle souvent de l’avant-veille et rarement de la veille dans mon journal sablais de l’année. C’est aussi pourquoi, ce matin, alors que nous sommes samedi, que je vais écrire qu’il pleut, ça ne sera publié que dimanche matin, le lendemain. De quoi déconcerter les plus sensibles de mes rares lecteurs. Mais en même temps, nous... [Lire la suite]