06 juin 2018

tordre le cou au temps

Là, je suis en train (malgré les grèves SNCF) de tuer le temps tout en me demandant si je vais savoir me débarrasser de son corps. Mais ça, c’est encore une autre histoire. Parce que tuer le temps, ce n’est pas la première fois que ça m’arrive et planquer son corps, je l’ai déjà fait à chaque fois mais là, le problème, c’est que c’est plein de temps morts, dans ma cachette secrète. Alors, si j’en mets encore un, même un petit, je sais que ça va déborder. Et du temps mort qui déborde, ça peut vite ensevelir tout le reste. Et ça, ce... [Lire la suite]

31 octobre 2014

baston du matin, chagrin

Il y a des matins où ça commence plutôt mieux que d’autres mais comme il se pourrait qu’on n’ait pas droit au bien-être intégral (attention, je n’ai pas parlé de bonheur mais juste de bien-être), très rapidement, les événements, la vie, notre environnement nous rappelle à l’ordre et remet les choses en place : un peu de soucis, du stress et de la tension difficile à maîtriser ou à contourner. Impossible de faire comme si de rien n’était. On a marché dedans et ça reste collé au mental. Il faut faire avec. La journée ne sera pas... [Lire la suite]
08 octobre 2014

terrorisme phlébotominal (2)

Pour entrer un peu plus dans les détails de mon action anti-terrorisme contre les moucherons, je me dois de vous donner quelques explications car j’ai bien compris, devant vos mines ahuries, que vous vous étiez demandé si je n’étais pas tombé sur la tête. Ou sur un os. Ou sous un choc. Non, non, que nenni, rien de tout cela car je suis bel et bien en croisade tous les jours entre le début du printemps et la fin de l’automne contre ces bestioles qui m’énervent tout autant qu’elles me dégoutent. Et me tapent sur le système nerveux. Je... [Lire la suite]