17 mars 2021

Minette va retrouver son maître

Aujourd’hui, normalement, cet après-midi, pour être plus précis, je vais rendre Minette à son maître. En effet, ça fait un petit moment que je l’avais en garde et ma foi, ça s’est bien passé mais je reconnais que rien, ni personne, ni aucun autre chat, mâle ou femelle ne vaudra Chatouille, que j’ai perdu en 1994, je crois. Cela dit, les chiens ou les chats de mes amis, c’est un peu comme si c’étaient les miens et c’est exactement le cas de Minette. Qui l’eût cru ? Lustucru ! C’est la mère Michel qui a perdu… Non, trêve de... [Lire la suite]

30 septembre 2020

septembre moribond

Septembre se meurt et ça me fait de la peine. Surtout cette année. Mais je ne suis pas sûr que quand 2020 sera au bord de rendre l’âme pour laisser la place à ce jeune 2021 qui n’attend que ça, je suis sûr que là, je serai nettement moins ému dans le sens triste du terme. Parce que, quand je me retourne sur ces neuf derniers mois, je prends un coup de vieux terrible. Et je me rends compte que je n’aurais jamais dû accepter les vœux de bonne année au mois de janvier. Cette année ne sera pas à marquer d’une pierre blanche mais plutôt de... [Lire la suite]
15 juillet 2020

je me suis trompé de pluie

Parce que tu es mon soleil, je me suis trompé de pluie. Je n’ai plus du tout la notion des saisons car avec toi, c’est l’éternel printemps. C’est le renouveau perpétuel, chaque jour différent. À chaque fois que mes yeux se posent sur toi, c’est un émerveillement de tous les instants et je me dis : quelle chance ! C’est vrai, c’est une chance inouïe que celle de te connaître. Que celle de notre rencontre. Et quand j’y pense (je pense tout le temps à toi), j’ai toujours cette chanson de Gilbert Bécaud en tête :... [Lire la suite]
16 avril 2019

sidération, émotion, tristesse

On peut ne pas être croyant, comme moi, ça n’empêche pas d’apprécier les édifices religieux comme les églises, les temples ou autres lieux de culte. C’est toujours intéressant à visiter, pour admirer l’architecture, les œuvres d’art qui peuvent y être exposées ou tout simplement pour tenter de comprendre la foi de l’autre. Ne pas croire n’induit pas l’intolérance. Pas chez moi, en tout cas. Hier soir, après avoir dîné plus tôt que d’habitude pour écouter Emmanuel Macron nous donner la liste de ses mesures tant attendues, j’ai d’abord... [Lire la suite]
09 janvier 2015

nos fils et nos compagnes

Je ne vais peut-être pas en ajouter des tonnes vu que tout a déjà été dit, ou presque tout, depuis deux jours mais je n’y peux rien, ça me tracasse, ça m’obsède et ça continue de me bouleverser à chaque fois que j’y pense et j’ai les yeux humides quasiment en permanence. Je n’y peux rien et je ne sais pas pourquoi ça me touche tant. Pas seulement pour le côté barbare, pas seulement pour les victimes artistes et intellectuelles, pas seulement pour la liberté de la presse qu’on a attaquée de plein fouet, pas seulement pour les... [Lire la suite]
16 juin 2014

un seul être vous manque

Tout le monde est parti et ça fait très bizarre, soudain, de se retrouver seul, non, de se retrouver seuls. Tout est rangé. Tout est plié. Tout est rentré dans l’ordre. Un ordre apparent. Un calme tout aussi apparent. Toute la pression accumulée depuis plusieurs jours est en train de s’évacuer par la soupape de sécurité et me laisse dans un état un peu second. Alors que j’ai toujours pensé être le premier. Je l’ai toujours pensé et je l’ai toujours rêvé. J’ai toujours vécu pour ça. Ne pas seulement être aimé mais être préféré. Le... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,