30 mars 2018

pour pas un radis ?

Bon, les poireaux, c’est fait : rinçage, essorage, épluchage, éminçage et égouttage. Là, ils viennent de se payer une bonne tranche de beurre dans une sauteuse (ça n’a rien de sexuel) et ensuite, j’y ai plongé des diots de Savoie (une variété de saucisses d’origine savoyarde – toujours rien de sexuel, je vous le jure) jusqu’à ce que ça crépite un peu. Alors là, j’ai saupoudré de faine et j’ai mouillé de vin blanc (non, non, toujours pas), j’ai remué et maintenant, je dois attendre une bonne grosse trentaine (ou une petite... [Lire la suite]