07 novembre 2015

une fois au moins, sinon rien

Évidemment que j’aurais aimé, que j’aurais préféré ne pas y aller seul, à cette séance de 13h10, le film dix minutes après. Ou quinze minutes. Je n’en sais déjà plus trop rien car j’ai fermé les yeux et les oreilles pour ne pas entendre les publicités, toujours les mêmes ou presque et parce que je me sentais un peu fatigué et que c’était toujours ça de pris. Alors, évidemment, y aller seul, ça m’a permis ces quelques minutes de repos que je ne me serais pas autorisé si nous y étions allés à deux. Et pourtant, j’aurais bien aimé,... [Lire la suite]