27 octobre 2018

fort en t'aime ?

Alors, je t’aime. Il paraît qu’il ne faut pas hésiter à le dire. À lui dire. Quand on aime quelqu’un, il faut lui dire qu’on l’aime. Sinon, ça peut passer à côté. On croit que, on se dit que, on pense que. Et dans ces cas-là, on croit mal, on se dit mal et on pense mal. Toujours un peu à côté de la plaque. Voire à côté de la claque, quand on est un peu trop buté dans ses certitudes. Alors que justement, aimer, c’est douter. Aimer, c’est hésiter chaque instant de chaque jour. C’est n’être jamais sûr de rien. Rien n’est jamais acquis à... [Lire la suite]

24 avril 2017

a voté

Hier, j’ai été médisant. J’ai dit beaucoup de mal de deux ou trois candidats, surtout parmi les « petits » mais aussi parmi les « grands », les « principaux » car franchement, au vu des résultats, ça continue à être un peu n’importe quoi. Mais c’est aussi une suite logique des choses. On récolte donc ce qu’on a probablement mal semé. En même temps, ça aurait pu être pire. Mais une chose est sûre, quand on voit ce que ça va nous coûter ce vaudeville politicien… J’aime autant ne pas entrer dans les détails.... [Lire la suite]