26 septembre 2022

dans chaque homme se cache un pervers

Hier, Bénédictine m’a dit que dans chaque homme se cachait un pervers. Je lui ai dit qu’elle y allait un peu fort mais elle m’a dit que pas du tout, que Dieu lui en était témoin et que nous allions mourir par là où certains auront péché. Je ne sais pas ce qui l’a mise dans cet état mais comme je ne suis pas curieux, vous me connaissez, je ne lui ai pas demandé pourquoi elle me disait tout ça. Je ne lui ai pas demandé, j’ai exigé qu’elle me le dise. J’ai même failli lui proposer un marché : « Bénédictine, vous me le dites et... [Lire la suite]

25 septembre 2022

les sosies

L’autre jour, j’ai appris que ma tante Nicolle savait que la reine Elizabeth était morte depuis le mois de juin et que depuis, c’était son sosie qu’on avait pu voir, même deux jours avant son décès quand elle a reçu la nouvelle première ministre anglaise. Moi, je veux bien que certains soient naïfs au point de croire tout et n’importe quoi mais là, franchement, Nicolle, elle a 80 ans, elle n’a plus aucun discernement et plus aucun recul sur rien. Elle est aveuglée par les réseaux asociaux et elle ne se rend même pas compte que si la... [Lire la suite]
24 septembre 2022

enfin moins

Bon, ça fait déjà deux jours au moins. Mais je peux vous dire que je l’avais attendue, cette nouvelle, cette confirmation. Je l’ai attendue au moins quinze jours sur les vingt environ que je viens de vivre. Parce que ça n’en finissait pas et parce que malgré moi, j’avais fini par prendre l’habitude d’être positif à la Covid mais là, enfin, je suis redevenu négatif. J’aurai attendu deux ans et demi avant d’être contaminé et vingt jours pour être négativé. Je vous jure que je n’y croyais plus et quand je me suis fait tester, l’autre... [Lire la suite]
23 septembre 2022

aujourd’hui, c’est l’automne

Chaque année, à la même date, je fredonne cette chanson d’Alain Barrière (qui se souvient de lui ?) et chaque année, je répète toujours la même phrase : « Aujourd’hui, c’est l’automne et je me souviens » sauf que dans la version originale, c’est « Aujourd’hui, c’est l’automne et je pleure souvent » et là, je me demande pourquoi moi, je préfère chanter « je me souviens » plutôt que « je pleure souvent » ? Peut-être parce que les grandes douleurs sont muettes. Ouais. Mais elles... [Lire la suite]
22 septembre 2022

qu’est-ce que je pourrais compter ?

Qu'est-ce que je pourrais compter ? Je me le demande souvent : tiens, si je comptais… ? Mais si je comptais quoi ? Après avoir compté les lentilles, les grains de riz, les noisettes, les cure-dents, les haricots verts… Je ne sais pas ce que je pourrai m’amuser à compter qui n’ait jamais été fait auparavant, par personne d’autre. Et qu’on ne me dise pas les pois chiches, c’est déjà fait aussi. Et qu’on ne me dise pas les pois cassés parce que je n’aime pas compter les choses qui ne sont pas en bon état. Ou alors, ce qui... [Lire la suite]
21 septembre 2022

l’inflation des saisons

Quand j’étais petit, il me semble bien que le jour des changements de saison, c’était souvent (pour ne pas dire toujours) le 21 du mois concerné : 21 décembre pour l’hiver, 21 mars pour le printemps, 21 juin pour l’été et 21 septembre pour l’automne. Mais cette année, l’automne ne commencera que le 23, soit après demain. Et ça, ça me contrarie un peu car soit mes souvenirs d’école sont faux, soit on m’a menti pendant toute mon enfance, soit il n’y a plus de saison, soit c’est la faute de Macron, soit c’est l’inflation qui a gagné... [Lire la suite]

20 septembre 2022

palatabilité

Dès que je trouve un mot que je ne connais pas, si je suis chez moi, je me jette sur Google (quelle misère ! Quand j’étais plus jeune, je me jetais sur un dictionnaire et même si j’en ai toujours trois ou quatre, chez moi, j’ai succombé à la solution de facilité en restant bêtement assis devant mon ordinateur) et si je ne suis pas chez moi, je m’envoie un SMS ou un mail pour me souvenir d’en chercher la définition. Souvent, c’est dans les romans que je lis que je découvre des mots dont j’ignorais l’existence mais là, hier, c’est... [Lire la suite]
19 septembre 2022

si tu changes d’avis, fais-moi signe

Ça fait un moment que je n’ai pas eu de nouvelles. Et là, je me dis qu’il serait temps que je t’envoie un mot, moi. Juste histoire de me rappeler à ton souvenir. Au cas où tu m’aurais oublié. Oui, parce qu’on peut facilement m’oublier. Il suffit de presque rien, un silence qui s’éternise, la vie qui tourbillonne et des événements qui font que tu aurais pu ne plus penser à moi. Ou alors, de loin en loin. Puis de plus en plus loin. Puis de si loin que ça aurait pu me faire croire que j’étais peut-être mort. Et moi, forcément, je... [Lire la suite]
18 septembre 2022

le bustier à dentelles

Bon, qu’est-ce que je vais pouvoir mettre pour les funérailles de la reine Elizabeth ? Tu es invitée, Pipa ? Ne me dis pas que tu n’étais pas au courant ? Au courant que tu étais invitée à Westminster ? Non, que la reine était morte ! Ah non, je ne savais pas, figure-toi, je te rappelle que je vis dans une grotte sans électricité et sans réseau donc sans Internet. Ah bon, tu vis sans Internet, Stéphane ? Tu me fais marcher ? Pas du tout, Pipa. Mais comment tu fais, alors, pour ton blog si tu n’as pas... [Lire la suite]
17 septembre 2022

l’heure de la sortie, le samedi soir

Les jours de semaine sont toujours gris, heureusement qu'il y a au bout l'éclaircie ! J'y pense et on en parle entre amis, c'est notre sujet favori : le samedi ! Je sors le samedi soir et si vous pouviez me voir, je me sens belle, tout me parait permis ! Je sors le samedi soir et je danse mais pas trop tard, je me fais mon silence dans la musique et le bruit ! Non, moi, je ne sors jamais le samedi soir. Et le samedi soir, ça reste un soir comme un autre, comme n’importe quel autre soir de n’importe quel autre jour de la semaine.... [Lire la suite]