25 décembre 2017

très cher petit papa Noël

Très cher petit papa Noël J’aimerais si tu le veux bien Que tu laisses au pied du sapin Un bon silence vraiment complet Le vide en mon petit soulier Je voudrais assez un grand rien Enveloppé dans un nuage Valérie Rouzeau (Vrouz) Et moi, très cher petit papa Noël, je te remercie de ne pas être passé chez moi. Je t’aime bien quand je te vois dans des films au cinéma ou quand tu fais partie d’un poème de Valérie Rouzeau mais à part ça, je ne peux pas plus croire en toi qu’en Dieu. Si tu existais, ça se saurait tellement. Tu... [Lire la suite]

04 octobre 2017

je dormais

On sonne, on sonne, on sonne encore :  C'est lui !... Dieu ! Qu'il m'a fait souffrir !  Mais il revient, mais je l'adore,  Éveillez-vous, courez ouvrir ! Embellis-toi, sombre retraite  Où si souvent il me trouva.  Il va venir... Mon sang s'arrête,  Il tarde encor... Mon cœur s'en va. Je n'y vois plus. Le ciel se couvre ;  Soulève-toi, nuage épais !  J'étends les bras, mon œil s'entr'ouvre...  Dieu ! C'est un songe, et je dormais. Marceline Desbordes-Valmore (Romances - 1830)
Posté par sibal33 à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 août 2017

la complainte de Rutebeuf

Que sont mes amis devenus Que j'avais de si près tenus Et tant aimés Ils ont été trop clairsemés Je crois le vent les a ôtés L'amour est morte Ce sont amis que vent me porte Et il ventait devant ma porte Les emporta   Avec le temps qu'arbre défeuille Quand il ne reste en branche feuille Qui n'aille à terre Avec pauvreté qui m'atterre Qui de partout me fait la guerre Au temps d'hiver Ne convient pas que vous raconte Comment je me suis mis à honte En quelle manière   Que sont mes amis devenus Que j'avais de si près tenus... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 avril 2017

en sortant de l'école

En sortant de l’école, je suis passé par les buissons, le petit bois et la clairière et là, j’ai regardé les tapis d’herbes sauvage que les fleurs des champs avaient décoré très méthodiquement : en endroit fait que de pâquerettes, un autre, de petites pervenches qui font penser à des violettes et encore un autre de pissenlits. Je me suis même dit que si je devais en ramasser pour faire des bouquets, il me faudrait une brouette de nain de jardin tellement il y en avait tant et tant et encore Le paon fait la roueLe hasard fait le... [Lire la suite]
10 avril 2017

en allant à l'école

En allant à l’école, je suis passé par le chemin de Traverse et je me suis promené en écoutant les oiseaux chanter et à un moment, j’ai rencontré une marchande d’allumettes et je lui en ai acheté trois : Trois allumettes une à une allumées dans la nuit La première pour voir ton visage tout entier La seconde pour voir tes yeux La dernière pour voir ta bouche Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela En te serrant dans mes bras (Paris at night) La marchande d’allumettes avait un petit étal sur la place du marché,... [Lire la suite]
09 avril 2017

quand il est mort, le poète

Quand il est mort, le poète, il y aura quarante ans dans deux jours, je me suis senti triste, comme dans la chanson car ce poète-là, c’est lui qui m’a donné le goût des vers et je l’avais même choisi pour mon oral de rattrapage au bac français puisque je m’étais ramassé à l’écrit (3/20 à la grande déconvenue de ma prof de français qui n’a pas compris pourquoi j’avais fait un tel hors-sujet : ne parler que de mon antimilitarisme sur un commentaire de texte qui parlait de la mort) et c’est sa pomme, au poète, qui m’a sauvé... [Lire la suite]

01 avril 2017

un poisson d'avril est venu me raconter

Un poisson d’avril Est venu me raconter Qu’on lui avait pris Sa jolie corde à sauter   C’était un cheval Qui l’emportait sur son cœur   Le long du canal Où valsaient les remorqueurs   Et alors Un serpent S’est offert comme remplaçant Le poisson Très content Est parti à travers champs   Il saute si haut Qu’il s’est envolé dans l’air Il saute si haut Qu’il est retombé dans l’eau   Boris Vian
Posté par sibal33 à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 mars 2017

des mots qui ne riment à rien (ou pas à grand-chose)

Finalement, j’ai pu accéder à mon espace personnel, dans mon blog, hier, vers 17h30. J’avoue que je n’y croyais plus trop car plus de deux heures sans pouvoir me connecter, j’ai vraiment cru que la censure était passée par là. À cause de Pénélope ou à cause de Marine. Mais non, plus de peur que de mal. Quoique… Quoique…  Plus de peur que de mal ? Pas autant que si j’avais remplacé mon billet quotidien par un poème car pour me venger, j’ai failli faire des vers. Des vers pour oublier. Mais j’ai eu des problèmes de rimes. ... [Lire la suite]
04 mars 2017

les roses de Saadi

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ; Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.   Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées, Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;   La vague en a paru rouge et comme enflammée. Ce soir, ma robe encore en est toute embaumée… Respires-en sur moi l’odorant souvenir.   Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)
Posté par sibal33 à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
16 février 2017

rêve pour l'hiver

L’hiver, nous irons dans un petit wagon rose Avec des coussins bleus. Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose Dans chaque coin moelleux.   Tu fermeras l’œil, pour ne point voir, par la glace, Grimacer les ombres des soirs, Ces monstruosités hargneuses, populace De démons noirs et de loups noirs.   Puis tu te sentiras la joue égratignée… Un petit baiser, comme une folle araignée, Te courra par le cou…   Et tu me diras : « Cherche ! » en inclinant la tête, Et nous prendrons du... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,