18 février 2020

si lent, silence, silencieusement

À force de bruits et de chuchotements, j’ai soudain eu besoin de silence. Un besoin impérieux. Et j’ai décidé de partir à sa recherche. Je suis parti si lent vers un silence. J’ai essayé de ne pas me laisser distraire ni envahir par toutes ces rumeurs environnantes. J’ai essayé de ne pas sortir du droit chemin que je m’étais fixé car mon objectif, des plus louables même si nécessaires, n’était à l’évidence pas si simple à atteindre. Et j’ai parcouru un long chemin parsemé d’embûches. Et j’ai rencontré différentes sortes de silences... [Lire la suite]

30 janvier 2020

et si tu n’existais pas…

Et si tu n’existais pas, ma foi, est-ce que j’aurais pu t’inventer ? Oh, je n’ai rien d’un savant dingue, je n’ai rien d’un docteur es création d’être humain et contrairement aux apparences, je n’ai rien d’un Dieu générateur de vie. Oh, j’aurais pu t’inventer dans mes rêves des plus sages aux plus fous et j’aurais collé l’image idéale que je me serais faite de toi dans ma boîte à fantasmes, dans laquelle il y a des reliques de toutes mes précédentes amours (je parle de celles qui ont compté mais pas que…) Et si tu n’avais pas... [Lire la suite]
28 janvier 2020

le sablier

Pas à pas   Tout ce temps qui passe, inactif Qui n’apporte rien de ce que j’attends Tout ce temps passé, déjà, Ce temps qui s’apprête à passer, Avec tout ce lot d’événements Tombant de l’autre côté, Événements qui n’en sont pas, L’ennui, Je t’aime, Mais je t’ai probablement inventé.   Grain à grain   Si jamais j’acquiers la certitude que je ne pourrai jamais t’embrasser, Je vais vieillir et devenir vieux Très vieux, à petit feu.   Goutte à goutte   Cette attente passive est insupportable, ... [Lire la suite]
08 janvier 2020

que se passe-t-il si je décide de vivre en vers ?

Est-ce que ma vie serait plus belle si je décidais de la vivre en vers, qu’ils soient libres ou non. Une vie au quotidien en alexandrins, des journées en forme de sonnets, des quatrains, des rimes riches et d’autres moins. Même si la richesse est plus belle quand elle est à l’intérieur. Est-ce que le soleil serait plus brillant si je décidais de le décrire en calligramme ? Est-ce mon cœur battrait plus fort si je te le disais sous la forme d’un beau madrigal ? Et je m’imagine en train de te chanter mes chamades… Et je... [Lire la suite]
25 décembre 2019

billet salace avec 20% de matières grasses de Noël

Voici une liste de mots en rapport avec Noël, certains, inventés, d’autres, déjà existants. Ils doivent être mis à la place des pointillés rouges. Bien sûr, la décence ne m’a pas autorisé à vous lister les mots de la véritable lettre que James Joyce a envoyée à sa femme, Nora. Tout le monde sait que je n’aime pas Noël mais j’ai voulu faire un effort et apporter ma contribution à cette fête chrétienne : ange, angelot, biscuit, bougie, bougie, boule à neige, cadeaux, cadeaux, cadeaux, cadeaux, cadeaux, cheminais, crèche, dinde,... [Lire la suite]
16 décembre 2019

l'amitié

L'amitié Beaucoup de mes amis sont venus des nuages Avec soleil et pluie comme simples bagages Ils ont fait la saison des amitiés sincères La plus belle saison des quatre de la Terre Ils ont cette douceur des plus beaux paysages Et la fidélité des oiseaux de passage Dans leurs cœurs est gravée une infinie tendresse Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse Alors, ils viennent se chauffer chez moi Et toi aussi, tu viendras Tu pourras repartir au fin fond des nuages Et de nouveau sourire à bien d´autres visages Donner... [Lire la suite]

26 novembre 2019

le serment

Le serment Idole de ma vie, Mon tourment, mon plaisir, Dis-moi si ton envie S'accorde à mon désir ? Comme je t'aime en mes beaux jours, Je veux t'aimer toujours. Donne-moi l'espérance ; Je te l'offre en retour. Apprends-moi la constance ; Je t'apprendrai l'amour. Comme je t'aime en mes beaux jours, Je veux t'aimer toujours. Sois d'un cœur qui t'adore L'unique souvenir ; Je te promets encore Ce que j'ai d'avenir. Comme je t'aime en mes beaux jours, Je veux t'aimer toujours. Vers ton âme attirée Par le plus doux transport, Sur ta... [Lire la suite]
18 novembre 2019

je confirme : j’ai envie de poésie, en ce moment

Comme je l’ai déjà dit dans un précédent billet (voir le 12 novembre dernier – « c’est peut-être l’automne qui me rend comme je suis en ce moment »), en ce moment, j’ai envie de poésie. J’ai envie de lyrisme. J’ai envie que les violons giclent comme jamais. J’ai envie de chamades. J’ai envie d’étoiles dans tes yeux et de papillons dans mon ventre, comme disent les filles parce que les filles, c’est plus romantiques que les garçons, sauf certains que je connais – à moins que je ne me trompe mais je ne pense pas. J’ai envie de... [Lire la suite]
17 novembre 2019

la chatte sur moi brûlant

Ce fut comme un orage affectif, un déluge d’amour et j’en ai pris plein le cœur. Quand nous nous sommes (enfin) retrouvés ensemble, comme si c’était une première fois. Comme si c’était la première fois. Avec toi, c’est toujours la première fois, comme le chantait Serge Lama : « Ne t’en fais pas, non ne t’en fais, c’est toujours comme ça, la première fois ; d’abord on ne dit rien puis on se dit tout, on a peur des chiens et on a peur du loup… » Mais moi, je n’ai eu peur ni des chiens, ni des loups et encore moins... [Lire la suite]
12 novembre 2019

c’est peut-être l’automne qui me rend comme je suis en ce moment

Allez donc savoir si c’est l’automne, cet automne gris et humide, qui me rend comme je suis en ce moment : j’ai des besoins d’envolées lyriques, j’ai besoin de giclées de violon et j’ai besoin de frémir comme quand on est amoureux. Il y a des états dans lesquels on se sent bien malgré tout. En ce moment, je compense toute cette pesanteur météorologique saisonnière par des mots d’amour, des envies de câlins et des tentations auxquelles succomber. J’ai également compensé la panne de chauffage chez moi par des besoins de tendresse à... [Lire la suite]