10 mai 2020

déconfits (billet de moins en moins contaminé au Covid 19)

Dernier jour du confinement, du moins pour nous, à Bordeaux, Gironde, Nouvelle-Aquitaine, Sud-Ouest de la France, Europe, Terre. C’est peut-être un peu long pour l’adresse, là, non ? Oui, j’aurais pu condenser un peu plus ma pensée et concentrer mes écrits au lieu de les diluer de la sorte. Restons concentrés, comme ils disent toujours, chez Nestlé, dans la branche lait en tube. Sauf dans l’unité vénitienne car là, comme il y a beaucoup d’eau, ça n’arrange pas les bâtiments et ils sont obligés de fermer l’usine de production car... [Lire la suite]

01 mai 2020

une partie de Scrabble ? (billet contaminé au Covid 19)

Et si on se faisait un Scrabble pour passer le temps ? Oh oui, tu as raison, ça changerait. Tu sais où il est ? Oui, sur les étagères près de la fenêtre, dans le bureau. Je vais le chercher. D’accord, je débarrasse la table, pendant ce temps-là. Oh, ça fait si longtemps que je n’ai pas pu jouer au Scrabble… Forcément, tu gagnes toujours, alors pour ceux qui jouent avec toi, ça n’est pas très motivant ! Mais non, je ne gagne pas toujours, je ne perds jamais, nuance !  Bon, en tout cas, ça me fait super plaisir... [Lire la suite]
29 avril 2020

révélations sur le virus (billet totalement contaminé au Covid 19)

Hier après-midi, j’ai écouté le discours de notre premier ministre (sans émettre d’avis favorable ou non parce que ce blog n’est pas créé pour ça même si je l’ai trouvé très bien, très bon et très barbu, monsieur Philippe et ce n’est pas parce que je l’aime bien que ça influence mon opinion sur ce qu’il dit et sur ce qu’il fait, non, je suis d’une impartialité totalement inexistante et c’est ma fierté, je suis un homme libre et j’aime cette idée plus que tout au monde !) et si je l’ai trouvé plutôt bien, bon et très barbu (sans... [Lire la suite]
26 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (2) (billet contaminé au Covid 19)

Dans la série : dorénavant, je porte un masque parce que c’est obligatoire, voici la suite des choses qu’on ne peut plus faire quand on a le sien sur la figure. Tout d’abord, on ne peut pas se brosser les dents avec sous peine de le déchirer s’il est en papier et sous peine de le détériorer s’il est en tissu. N’oublions pas que les masques sont des objets fragiles, surtout quand ils ne sont pas réutilisables, comme la plupart d’entre eux. Donc, il vaut mieux se brosser les dents avant de le mettre sur soi. Avec un masque, on ne... [Lire la suite]
25 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (billet contaminé au Covid 19)

C’est idiot mais il y a des tas de choses qu’on ne peut plus faire avec son masque, devenu ou sur le point de devenir obligatoire. Et chaque jour qui passe, monotone, toujours pareil au précédent et au suivant, je liste toutes ces choses devenus impossibles à faire quand on porte le sien, de masque. Déjà, on ne peut plus manger ni boire, sinon, on s’en met partout et on salit ses vêtements comme un gros dégueulasse qui n’a aucune éducation. Mais on peut bâiller sans mettre sa main devant… On ne peut plus se moucher non plus, avec son... [Lire la suite]
11 avril 2020

l’autopsie du médecin légiste (billet garanti sans coronavirus)

Regarde, il y a des abrasions sur sa tête mais pas que, il y a aussi des contusions que tu pourras voir sans problème. S’il avait eu des cheveux, on serait peut-être passé à côté mais là, c’est évident. En plus, regarde, si on imagine le cerveau, faces postérieure et temporale, on aperçoit un épanchement sanguin sous-galéal partant de la région pariétale-temporale gauche et occipitale droite et une autre contusion en plus d’une hémorragie subarachnoïde un peu diffuse. Les fractures, complexes, suggèrent l’application d’une force... [Lire la suite]

28 mars 2020

achats de première nécessité (billet non garanti sans coronavirus)

Pardon madame, vous avez votre attestation de déplacement dérogatoire ? Merci. Attendez, ne partez pas, je vais contrôler votre caddy aussi, s’il vous plaît. Merci. Bon, tout d’abord, vous êtes combien dans votre foyer ? Vous vivez seule ? Parfait. Mais alors, dites-moi pourquoi vous avez acheté 6 paquets de 30 rouleaux de papier toilette ? Parce que vous êtes fragile des intestins et que vous avez tendance à faire diarrhée quand vous êtes angoissée ? C’est un peu exagéré, non ? Bon, et pourquoi dix,... [Lire la suite]
27 mars 2020

chiffre d’affaires en baisse (billet non garanti en coronavirus)

Wesh, wesh, yoo ! Comment je fais, moi, maintenant ? Y a plus personne dans les rues et moi, je me retrouve avec beaucoup de stock que j’arrive pas à vendre. Je peux même pas faire un hashtag « Qui n’en veut de ma beuh ! » parce que même si les gens se connecteraient dessus, ils pourraient même pas venir en chercher. Pourtant, je suis toujours au même coin de rue, au même bas d’immeuble mais personne vient plus me voir. Et moi, si je la vends pas, mon herbe, je perds des sous, car je l’ai payée cash à mes... [Lire la suite]
25 mars 2020

les soirées échangistes (billet garanti sans coronavirus)

Bonjour, vous venez souvent dans ces soirées libertines ? Oui, on peut dire que oui. J’aime rencontrer des gens nouveaux (et intéressants ?) et je pense que s’ouvrir aux autres est le meilleur moyen de ne jamais être égoïste, ni égocentrique ni autocentré sur soi-même. Je n’aime pas les gens qui pensent que le soleil se lève dans leur nombril et se couche dans le trou de leur cul. Alors oui, je viens assez souvent dans ces soirées libertines et je peux vous dire que ça me fait un bien fou. Ça m’entretient. Bonsoir, vous... [Lire la suite]
23 mars 2020

mesures pour le confinement (billet non garanti sans coronavirus)

Alors voilà, moi, Stéphane 1er, dictateur à vie, j’ai décidé de prendre certaines mesures au sujet du confinement. En premier lieu, j’ai une pensée pour toutes ces personnes sans domicile fixe à qui on demande de rester chez elles et à qui on reproche de ne pas le faire et pour cause, elles n’ont pas de chez elles vu que chez elles, c’est dans la rue. J’ai d’ailleurs du mal à imaginer comment on peut se confiner dans la rue mais il est vrai que moi, de mon manoir, je n’ai qu’une vue très étriquée des pauvres et des nécessiteux. Alors,... [Lire la suite]