09 novembre 2014

une vieille copine

Quel plaisir de croiser une vieille copine qu’on n’a pas vue depuis si longtemps. Des années, au bas mot. Qu’on n’a pas vue pendant très longtemps, parce qu’il faut bien le dire, on n’a pas cherché à la voir non plus. Eh bien oui mais en même temps, elle n’a pas fait vraiment d’effort non plus pour qu’on ait envie de lui parler plus que ça. Encore moins de prendre un café avec elle. Non mais c’est vrai quoi, on avait l’impression qu’elle ne vivait que des malheurs dont elle ne voulait pas sortir elle-même. Quand on veut, on peut.... [Lire la suite]

07 novembre 2014

coupure d'Elektra

Quand on est crevé au sens double (être fatigué et avoir ce qu’on appelle bêtement le rhume alors que c’est peut-être une pharyngite ou une laryngite ou encore de cogite au garrot – « garrot cogi-i-i-te » comme aurait pu chanter Brassens), il est difficile de sortir le soir en sachant, qu’en plus, on sort aussi le lendemain soir et que de toute façon, on se lève tôt, comme chaque jour, comme toujours, chaque lendemain de soirée dehors. Alors qu’il commence à faire un temps à ne pas coucher dehors, en plus. J’ai une vie... [Lire la suite]
14 octobre 2014

Mommy à la ferme

Si je devais choisir entre les deux films de ce jeune prodige canadien sortis cette année, Tom à la ferme et Mommy, ce ne serait pas l’un ou l’autre mais l’un préféré à l’autre tout en conservant les deux car les deux sont d’autant plus remarquables qu’ils portent la trace d’un génie. Quand on a 25 ans et qu’on est capable de faire des films comme ça, forcément, quelque part, c’est qu’on a été touché par une espèce de grâce, aidé par les fées et repéré par les princes charmants. De toute façon, Xavier Dolan, on l’adore ou on le... [Lire la suite]
10 octobre 2014

c'est là qu'on sonne

Je n’ai pas voulu en rester là et j’ai donc continué à faire des recherches mais cette fois, en essayant de trouver des mots composés uniquement de consonnes. Je savais que je n’y passerai pas ma nuit car je me doutais que, en dehors de quelques interjections et/ou onomatopées, ça relève de l’impossible en français car très vite, ça serait imprononçable. Donc, j’ai élargi mon exploration en essayant de trouver les mots d’au moins 7 sept lettres avec le maximum de consonnes. À défaut d’en trouver un avec toutes celles de l’alphabet,... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 octobre 2014

a noir, e blanc, i rouge…

Je me suis amusé à chercher des mots comprenant les 6 voyelles de notre alphabet. La tâche, a priori plus ardue que prévu, ne fut finalement pas si difficile que ça il m’a suffi de travailler déjà sur des verbes à l’imparfait dont le suffixe était « yaient » et ensuite, il me restait plus qu’à trouver le reste, avec les deux autres voyelles : o et u. Et au passage, j’ai réalisé que le mot voyelles n’en comprenait que 3 (on ne tient pas compte du nombre de fois où elles sont écrites) ce qui me paraît être une aberration... [Lire la suite]
03 octobre 2014

je vous parle d'un temps

Montmartre en ce temps-là, accrochait ses lilas… Je ne l’avais vu qu’une fois, jusqu’à présent, cet opéra et donc, on ne peut pas dire que je le connaissais bien. Je m’en souvenais un peu plus que n’importe quel autre que je n’avais vu qu’une fois car je m’étais empressé de lire le roman dont Puccini s’était inspiré : Scènes de la vie de Bohème, par Henri Murger. Et forcément, là, les personnages, les intrigues amoureuses et les ruptures s’étaient bien fixés dans mon esprit. Et la version que j’avais vu voir à l’époque... [Lire la suite]

01 octobre 2014

das rechte wort

Leçon numéro 4 : la construction de la proposition. 1) La principale et la subordonnée ne diffèrent que par la place du verbe au mode personnel : toujours en place 2 dans la principale, sauf dans l’interrogation directe où il est en place 1 ; le mode personnel est en toute dernière place dans la subordonnée, sauf : a) dans le double infinitif (voir Infinitif) ; b) dans l’inversion conditionnelle (voir Inversion Conditionnelle) ; c) dans le cas où l’on supprime (voir à ce chapitre.) 2) Intégrez déjà le... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 septembre 2014

en bref

Celles qui suivent ne sont pas forcément extraites du film de Jean-Michel Ribes mais je ne peux résister à en livrer quelques-unes car, vraiment, c’est drôle et poétique : On est habitués aux bruits de bottes mais attention, faut faire attention, parce que le Front National, ils mettent des chaussons. Sur les vieilles images en noir et blanc, on voit mieux la tristesse. Vaut mieux pas être croyant et que Dieu existe plutôt que d'être croyant et que Dieu existe pas. Les peintures de Lascaux on trouve ça génial, mais si ça... [Lire la suite]
21 septembre 2014

la seconde journée

Finalement, ces deux derniers jours (hormis hier matin, où j’ai travaillé comme tous les samedis, en temps normal), auront été très chargés en termes culturels et artistiques. Deux films, un hier et un aujourd’hui et plusieurs monuments ou lieux du patrimoine que je suis allé, que nous sommes allés visiter, avec le président. J’aurais dû écrire avec « l’ex-président » mais ça n’aurait pas changé grand-chose, d’une part et qui s’en est réellement rendu compte, d’autre  part ? Enfin bref, je suis allé voir « Bon... [Lire la suite]
15 septembre 2014

cette chère Emma

Elle fait partie de mes idoles. Pas tout à fait au même titre que les autres car elle est moins présente au quotidien ou alors, de façon très différente mais elle fait partie de ma vie. Des femmes de ma vie. Aussi, quand j’ai vaguement entendu parler de sa cousine, pendant les vacances, j’ai sauté sur l’occasion, ce dimanche, pour aller lui rendre visite, là-haut, en Normandie, là où les vaches rousses, blanches et noires sur lesquelles tombent la pluie et les cerisiers blancs la, la, lalalala parce que, pendant qu’on y est, dans les... [Lire la suite]