Je crois que je ne l’ai pas vue depuis le 29 juillet, vers 9h du matin, la fille unique de l’immeuble. Je suis rentré des courses et je suis monté au cinquième avec elle. Il n’y a pas beaucoup d’appartements à cet étage, le dernier de la résidence mais c’est assez rigolo, je crois bien qu’à chaque fois que je monte chez moi, elle est là, elle aussi. À croire qu’elle me suit, qu’elle me poursuit. Mais ça va, nous avons de bonnes relations. Enfin, quand je dis que nous avons de bonnes relations, j’aurais dû dire que nous avions des bonnes relations jusqu’au 29 juillet où là, il y a eu comme un clash entre nous. Une espèce de gros malentendu et je crois qu’elle a pris la mouche et elle s’est fermée comme si elle était rentrée en elle-même. Je ne l’ai pas revue. Et je commence même à m’en inquiéter car ça fait déjà 10 jours.

Il est évident que je ne vais pas prévenir la police qui n’en aura rien à faire, qui va me dire que la fille unique ne peut pas faire partie des gens qu’on recherche et pour cause… Et elle aura bien raison. Donc, je vais m’abstenir et prendre mon mal en patience. Hier, je suis descendu et je suis remonté chez moi huit fois. Je peux vous dire qu’à chaque fois, j’ai espéré la voir, la fille unique. Mais non, jamais. Pas une seule fois. Alors, je crois que je vais me faire une raison et arrêter de m’inquiéter pour les autres et ne penser qu’à moi. Sauf que c’est comme de demander à un chien de ne pas remuer la queue quand il est content, moi, j’ai toujours tendance à me soucier de mes proches. Peut-être un peu trop, parfois mais on ne change pas quelqu’un comme moi à l’âge qu’il a, le mec moi. Vous me suivez ?

Bref, pour en revenir à la fille unique, j’ai vaguement entendu dire qu’elle pourrait revenir mardi, après-demain. C’est quand même une idée étrange, en plein mois d’août que de revenir le 9. Moi, ça ne me serait pas venu à l’esprit. En tout cas, je peux vous dire que je l’attends de pied ferme, la fille unique. Parce que je vais lui demander pourquoi elle a disparu comme ça, sans laisser d’adresse. Je comprendrais qu’elle puisse avoir des hauts et des bas mais pas au point de m’abandonner comme elle l’a fait. Ce que je sais d’elle ? Qu’elle est fille unique mais pas à propos d’un frère qu’elle aurait pu avoir, uniquement d’une sœur. Parce que la fille unique, elle est sans sœur. Ici, on l’appelle la sans sœur. Et je peux vous dire que dix jours dans la sans sœur, quand elle n’est pas là, si on habite au 5ème, c’est vachement dur.