Nous sommes contentes, Stéphane nous a dit que pour demain matin, il fallait nous préparer comme pour un grand événement. Sauf qu’il nous a précisé aussi que nous n’étions pas directement concernées, c’est juste au cas où. Au cas où quelqu’un aurait l’occasion de nous apercevoir, alors, il nous faut être nickel. Bon, en général, nous faisons toujours notre toilette avec Stéphane, le matin donc, il n’y a pas grand-chose à nous reprocher. En plus, nous sommes dociles dès qu’il est question de nous doucher et de nous savonner. Mais c’est vrai que comme nous ne sortons pas si souvent que ça de notre coquille, si nous pouvons dire, quand il est possible que nous rencontrions quelqu’un, autant vous dire qu’on est heureuses. Mais attention, nous ne plaignons pas, ça nous convient, notre vie de confinées.

Je ne sais pas pourquoi Stéphane nous a demandé d’être particulièrement propres, demain matin. À notre avis, si ça se trouve, c’est pour un truc médical, encore une fois. Mais il y a quelque chose qui cloche car il nous a aussi dit que ce matin, nous irions voir notre toubib préféré, son généraliste. On le préfère nettement à certains spécialistes qui ne font pas dans la dentelle. Nous ne savons pas précisément lesquels mais ceux du genre proctologue ou échographe. Non, nous, nous apprécions les gens qui sont gentils avec nous, comme Stéphane. Nous n’aimons pas les brutes. Il paraît qu’il y a des fesses qui aiment qu’on les brusque ou qui aiment recevoir des tannées. Je peux vous dire que pas nous. D’ailleurs, nous n’en avons pas reçu beaucoup, nous, des punitions, dans notre vie collective. Tant mieux.

Peut-être parce que nous le méritons, d’être respectées. Peut-être parce que nous sommes comme Stéphane, plutôt du genre douillet. Enfin bon, tout à l’heure, comme nous allons très bien, nous deux, nous savons que même si Stéphane va rencontrer son généraliste, nous n’allons probablement pas le voir, nous deux. Ou alors, ce serait extravagant car d’après ce que nous savons, ça se passerait plutôt au niveau des jambes, des genoux, son problème. Eux, ils sont fiers car en ce moment, ils sont beaucoup à l’air libre. Tant mieux pour eux. Mais pour demain, nous n’avons toujours pas compris. Sauf qu’on devrait nous laisser tranquilles et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle. Nous pourrons dormir en même temps que Stéphane pendant que l’on s’occupera de lui. Il faut dire qu’on aime bien dormir avec lui, nous.