31 mars 2022

mourir de poussière

Et tu redeviendras poussière, surtout si tu te fais incinérer, comme disait Landru. Oui, je sais et comme je veux justement passer au crématorium quand je serai mort, je me sens concerné mais point trop n’en faut et chaque chose en son temps, si j’ai mon mot à dire. Il n’empêche que cette année, sans exagérer, j’ai déjà failli mourir deux fois et ce n’est pas qu’une vue de l’esprit, non, j’ai vraiment failli y passer. Toujours à mon corps défendant car je suis tellement douillet qu’il est carrément inenvisageable pour moi de penser ne... [Lire la suite]

30 mars 2022

l’ascenseur social

Parfois, dans la vie, il ne faut pas être trop gourmand et il ne faut pas avoir des rêves plus grands que le ventre (je viens de l’inventer, celle-ci, n’allez pas croire que je me suis trompé !) ou alors, il faut faire les choses à l’instinct ou avoir le sens du risque. Je sais que je n’ai jamais été dans cette dernière catégorie, je n’ai rien d’un aventurier et le seul courage dont je peux faire preuve, c’est quand je l’écris, le mot. Sinon, je suis plutôt du genre couard, pleutre. Les deux me vont  bien. Bref, je ne me... [Lire la suite]
29 mars 2022

Kharkov

Au début de la guerre en Ukraine, de l’invasion de l’Ukraine par la Russie Poutinienne, j’ai entendu le nom d’une ville cité à la télévision : Kharkov et mes oreilles se sont dressées car je connaissais bien ce nom mais je l’avais totalement oublié. Et ensuite, je ne l’ai plus entendu dans aucun journal télévisé, en revanche, j’ai entendu Kharkiv. Et j’ai regardé sur Internet et j’ai découvert que Kharkov était devenu Kharkiv, la deuxième ville de l’Ukraine. Et pourquoi je n’y suis jamais allé, moi, à Kharkov ? Pas plus que... [Lire la suite]
28 mars 2022

encore un mot (nouveau pour moi)

Non, ce n’est pas juste encore un mot, c’est avant tout et surtout encore un mot nouveau. Je suis tombé dessus sans me souvenir ni où, ni comment, ni quand, ni pourquoi et encore moins avec qui. Mais comme j’étais peut-être tout seul, à la limite, avec qui, ça m’étonnerait qu’il y ait eu quelqu’un à ce moment où je l’ai lu : gérascophobie. Mais l’ai-je seulement et vraiment lu ? Qui me dit que je ne l’ai pas plutôt entendu ? Si ça se trouve, c’était à la radio ou à la télévision. Et dans quel contexte ? Et pourquoi... [Lire la suite]
27 mars 2022

comme une espèce de lassitude

Je ne sais pas à quoi c’est dû mais je ressens comme une espèce de lassitude. Je sais, c’est un peu impudique de parler de choses aussi personnelles, ça fait très réseau social mais oui, c’est vrai, je manque d’enthousiasme car je ressens vraiment comme une espèce de lassitude. Ça ressemble à un coup de mou comme après trois semaines de vacances et qu’on retombe dans les routines quotidiennes. Non pas que ça ne me rende pas heureux de rentrer chez moi, bien au contraire mais bon, c’est plutôt que tout d’un coup, on y prend goût à être... [Lire la suite]
26 mars 2022

brise marine

Comme une envie de poésie après mon séjour à Dourdan. Comme une envie d’Aragon qui chante Elsa. Comme une envie de Prévert et de Mallarmé. La facilité, ça aurait été  de présenter un poème de Louis mais je préfère en offrir un de Stéphane car, outre qu’il est Mallarmé, il est mal aimé ou « pas assez aimé » car méconnu ou mal connu. Brise marine La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres. Fuir ! là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivres D'être parmi l'écume inconnue et les cieux ! Rien, ni les vieux... [Lire la suite]

25 mars 2022

zigzags du Quartier Latin à la gare Montparnasse

C’est bien plus agréable de marcher dans les rues, de croiser des boulevards et des avenues que de prendre le métro et tant pis si avec une valise, c’est un peu plus contraignant mais cette dernière n’a pas rechigné à me suivre et tous les deux, elle et moi (et mon sac en bandoulière), nous avons arpenté une petite partie du Quartier Latin et d’autres pour rejoindre celui de Montparnasse, sa tour  et sa gare et même si j’ai pu légèrement avoir eu envie de prendre le métro pour me faire un petit shoot de nostalgie, je ne regrette... [Lire la suite]
24 mars 2022

Tino, Elsa et Louis

En deux jours, lundi et mardi, j’ai rencontré trois personnalités majeures de la vie culturelle française. Trois grands artistes décédés (les meilleurs ne sont-ils pas tous morts ? Est-ce que tout n’était pas mieux avant ? Même dans chez les chanteurs ? – De toute façon, il n’y a plus de saison. Pas même celle des amours, on dirait…) et je dois reconnaître que sans vouloir installer une échelle de valeur, il y a quand même une légère différence entre l’un d’entre eux et les deux autres. Tout d’abord, deux d’entre eux... [Lire la suite]
23 mars 2022

33 ans après et puis 40 ans

Finalement, on a bien déjeuné chez Blanche de Castille, qui n’était pas la grand-mère mais la petite fille d’Aliénor (tout comme le Pithiviers n’est pas qu’une pâtisserie mais un fromage, également – cette leçon en vaut bien un, non ?) et ma foi, je n’ai pas regretté, puissent mes amis autour de la table avoir ressenti le même plaisir. En revanche, je n’ai rien reconnu. La dernière fois que j’y avais déjeuné, c’était le 30 mars 1989, autant vous dire que ma mémoire n’est pas infaillible, je m’en suis bel et bien rendu compte,... [Lire la suite]
22 mars 2022

à pas de loup

Chut ! Je profite que tout le monde dort, chez Mymy pour aller faire un tour en catimini. Je vais essayer de ne pas faire de bruit. Je suis pieds nus et je marche à pas de loups pendant que la maison dort encore et même les animaux et de toute façon, si jamais j’entends une oreille de chien bouger, je lui dirai « chut » pour ne pas me faire repérer. Je voudrais juste profiter de ce moment où tout le monde est dans les bras de son mari ou de sa femme et de Morphée (qui aime bien les plans à trois) pour aller jeter un œil... [Lire la suite]