Un billet écrit en direct de… Oui, en direct de Biscarrosse, ça, tout le monde le sait mais surtout, en direct de mon nouveau PC. Non, pardon, pas de mon nouveau PC mais de mon nouveau nouveau PC. Parce que j’en ai acheté un au mois de mai 2019, je ne l’ai jamais aimé et je l’ai remisé dans un placard pendant un peu plus de deux ans. Pourquoi je ne l’ai jamais aimé ? Ça ne s’explique pas. C’est comme ça. Je me souviens avoir comparé plein d’appareils différents, d’avoir fait un tableau Excel de malade mais in fine, après avoir jeté mon dévolu sur un modèle HP, je me suis rendu compte que le clavier ne convenait pas à mes doigts et donc, j’ai préféré rester avec mon vieux Toshiba d’il y a douze ans. Nous formons un vieux couple, lui et moi. Et nous nous entendons bien, tous les deux.

Bref, avant-hier, Benoît est venu m’aider à peaufiner l’installation de mon nouveau PC, acheté la semaine dernière et là, pour la première fois, je vais publier un billet avec. Je ne peux pas vous dire que ça s’est super bien passé, pour cette inauguration. Mes doigts ont eu un peu de mal car je crois que chaque clavier est tellement différent… Mais j’ai décidé que j’allais m’obstiner et ne pas revenir  à mon vieux Toshiba dont je ne vais pas me débarrasser pour autant, non, c’est un ami bien trop cher à mon cœur. Donc, j’ai eu un peu plus de mal, je n’ai pas pu écrire aussi vite que d’habitude mais ça va, normalement, il n’y a pas troopp de fhauttes de farapppe. Enfin, si jamais quelqu’un en relevait, ça serait bien de me le signaler, mais gentiment, hein, sinon, je suis capable de le prendre assez mal.

Et le PC d’entre les deux, entre le tout nouveau et l’ancien, il est en réinitialisation. Tu m’as dit que tu n’en voulais pas. Alors je vais le proposer à quelqu’un d’autre mais cette solution ne me satisfait pas tant que ça. C’est un pis-aller. Je ne sais pas pourquoi j’ai des favoris comme ça. Parce que je ne suis pas impartial ? Parce que je ne connais pas la neutralité ? Parce que je fais confiance à mes aveuglements ? Oui, un peu tout ça à la fois et quand bien même ? Ça me regarde et si je vis bien comme ça et que ça ne fait de tort à personne, je ne vois pas où il pourrait y avoir un problème. Voilà, sinon, je ne sais pas si vous voyez une différence entre les billets d’avant écrits sur mon vieux Toshiba ou sur celui-ci et ceux à venir, écrits sur le nouveau Lenovo ? Oh, une allitération ! J’aime ça.